Extension Factory Builder
08/01/2013 à 16:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le groupe armé GSPC est devenu AQMI en 2006. Le groupe armé GSPC est devenu AQMI en 2006. © Reuters

Un Algérien, Gharbia Amar, jugé pour son implication dans l'enlèvement de 15 touristes étrangers, dont dix Allemands, dans le Sahara algérien en 2003, a été condamné, mardi 8 janvier, à la perpétuité par le tribunal criminel d'Alger.

Un Malien, Youcef Ben Mohamed, jugé pour la même affaire a été disculpé mais a écopé de sept ans de prison pour appartenance à un groupe terroriste armé, a annoncé son avocate Hassiba Boumerdassi.

En plus de cette accusation, les deux hommes répondaient de trafic et importation d'armes prohibées. Le jugement n'est pas satisfaisant car tous deux ont été détenus durant six ans par les Tchadiens qui les ont arrêtés en 2004 avant de les remettre en 2010 aux Algériens, a rappelé Me Boumerdassi.

Son client, a-t-elle expliqué, a été arrêté au Tchad et il ne comprend pas pourquoi c'est l'Algérie qui le condamne pour appartenance à un groupe armé terroriste, le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC devenu Al-Qaïda au Maghreb islamique - Aqmi - en 2006).

El Para

Le parquet avait requis la peine capitale contre M. Amar, 39 ans, et la perpétuité contre M. Ben Mohamed, qui obéissaient à Amari Saifi, alias Abderrezak El Para, ancien numéro deux du GSPC.

El Para, identifié par la justice algérienne comme le principal instigateur des enlèvements, ainsi son bras droit Kamel Djermane, dit Billel Abou Abdeldjalil, sont emprisonnés depuis 2004 et toujours dans l'attente de leur jugement.

Selon l'arrêt de renvoi, MM. Amar et Ben Mohamed ont reconnu leur participation à plusieurs opérations, dont trafic d'armes et assassinats, depuis leur adhésion au GSPC.

Le premier a aussi reconnu sa participation à un accrochage au Tchad à la fin 2003 entre le groupe d'El Para et les forces tchadiennes, au cours duquel il avait été fait prisonnier.

Dans l'affaire des enlèvements des touristes, quatre hommes, trois Algériens et un Yéménite, ont déjà été condamnés en 2009 par contumace à la perpétuité.

Capturés début 2003, les touristes avaient été libérés en deux groupes plus tard dans l'année, l'un lors d'une opération militaire, l'autre contre une rançon. Un otage était mort en captivité.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Maroc - Algérie : à Oujda, bienvenue chez les Bouteflika !

Maroc - Algérie : à Oujda, bienvenue chez les Bouteflika !

Le président algérien a vu le jour et fait sa scolarité dans cette ville de l'Oriental marocain, avant de rejoindre les rangs du FLN. Retour sur l'enfance d'un chef.[...]

Le groupe terroriste Jund al-Khilafa revendique le rapt d'Hervé Gourdel en Kabylie

L'annonce est survenue quelques heures après que l'État islamique (EI) a appelé au meurtre de citoyens des pays de la coalition qui lutte contre lui, le 22 septembre. Mais Hervé Gourdel, guide de[...]

Un touriste français enlevé dimanche dans l'est de l'Algérie

Plusieurs sources sécuritaires et judiciaires citées par l'AFP ont confirmé lundi l'enlèvement d'un ressortissant français, dimanche, dans l'est de l'Algérie.[...]

Air Algérie : "pas de piste privilégiée" pour expliquer le crash

L'enquête sur la chute de l'avion d'Air Algérie, le 24 juillet au Mali, n'a pas permis pour l'instant de parvenir à "une piste privilégiée" expliquant l'accident, a[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

RFI : Yasmine Chouaki, ondes métisses

Issue de l'immigration, journaliste à Radio France internationale, elle reçoit chaque semaine dans En sol majeur des personnalités riches d'une double culture.[...]

Algérie : Rachid Nekkaz contre le FLN

L'homme d'affaires algérien Rachid Nekkaz passe pour un original, voire un provocateur. Son dernier "coup" ? Jouer les justiciers en portant plainte contre le patron du FLN.[...]

France - Afrique : acheteeez... armes !

Qui sont les meilleurs clients de l'industrie militaire française ? Sur le continent, le Maroc, engagé dans une course avec l'Algérie, se montre particulièrement dépensier.[...]

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Autorisé à se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre pour enquêter sur l'assassinat des moines de Tibhirine en 1994, le juge français Marc Trévidic ne pourra cependant pas travailler comme[...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces