Extension Factory Builder
07/01/2013 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ghanéen John Dramani Mahama, le 10 décembre 2012 à Accra. Le président ghanéen John Dramani Mahama, le 10 décembre 2012 à Accra. © AFP

Le président ghanéen, John Dramani Mahama, vainqueur de l'élection présidentielle du mois dernier, a prêté serment lundi 7 janvier. L'opposition, qui a contesté les résultats du scrutin devant les tribunaux, avait annoncé qu'elle boycotterait la cérémonie.

M. Mahama, 54 ans, devenu président après la mort subite de son prédécesseur, John Atta Mills, en juillet, a remporté l'élection du 7 décembre avec 50,7% des voix contre 47,7% des voix pour le leader de l'opposition, Nana Akufo-Addo.

Les observateurs locaux et internationaux se sont accordés à qualifier le scrutin de "paisible" et de "transparent" dans un pays considéré comme une démocratie exemplaire au coeur d'une région, l'Afrique de l'Ouest, souvent secouée par des troubles politiques.

"Un président mal élu" selon l'opposition

Mais le candidat de l'opposition, qui avait perdu face à M. Mills en 2008 à moins d'un pourcent près, a déposé une plainte devant la Cour Suprême, qui devrait se prononcer prochainement, dénonçant des irrégularités et réclamant d'être proclamé vainqueur.

Son parti, le NPP (Nouveau parti patriotique), a boycotté la cérémonie d'investiture de M. Mahama et a demandé à l'ancien président John Kufuor d'en faire autant.

"Nous ne voyons pas pourquoi nous prendrions part à l'investiture d'un président mal élu",a déclaré Perry Okudzeto, porte-parole du NPP, à l'AFP.

Douze chefs d'Etat africains avaient prévu d'assister à la cérémonie d'investiture, dont les présidents nigérian Goodluck Jonathan et sud-africain Jacob Zuma, ainsi que des délégations des Etats-Unis et de l'Union Européenne.

Des balayeurs sétaient affairés dimanche dans les rues d'Accra, et des portraits de M. Mahama ornaient les grandes avenues de la capitale, alors que le square de l'indépendance, lieu de la cérémonie, était décoré en rouge, vert et or, les couleurs du Ghana.

Selon le porte-parole de la police Freeman Tetty, 4.000 policiers ainsi que des soldats ont été déployés dans la ville pour l'événement.

Enjeux

L'un des grands eujeux du mandat à venir est la façon dont seront dépensés les revenus du pétrole, dont le Ghana est devenu producteur en 2010, alors que le pays, deuxième économie d'Afrique de l'Ouest, grâce à ses exportations d'or et de cacao, manque encore cruellement d'infrastructures de base dans certaines régions.

"La question cruciale (...) est de savoir comment va être gérée l'économie", estime le professeur Isaac Owusu-Mensah, de l'Université du Ghana. "Si (les revenus du pétrole) ne sont pas utilisés à bon escient, ça va poser problème".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain d'int&ea[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mondial 2014 : la demande d'asile de Ghanéens au Brésil "sans fondement" selon Accra

Environ 200 Ghanéens ayant assisté à la Coupe du monde au Brésil ont fait une demande d'asile auprès des autorités brésiliennes, invoquant des violences religieuses dans leur[...]

Mondial 2014 : 193 Ghanéens demandent l'asile au Brésil

À chaque compétition internationale, le phénomène se répète. Cette fois, ce sont 193 supporteurs ghanéens qui ont demandé l'asile politique au Brésil après[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Football : les Africains ont-ils raté leur Coupe du monde ?

Après les éliminations lundi du Nigeria et de l'Algérie, il n'y a plus aucune sélection africaine au Brésil. Que retenir du parcours des cinqs représentants du continent qui ont[...]

Adel Amrouche : "Le Ghana ne méritait pas de se qualifier"

Le Ghana, quart de finaliste de la Coupe du Monde 2010, n’a pas dépassé le stade du premier tour, après sa défaite face au Portugal jeudi (1-2). Une élimination logique aux yeux[...]

Mondial 2014 : les stars africaines marquent aussi sur Twitter !

Le match le plus populaire, le joueur le plus suivi, le joueur le plus interactif pendant le Mondial 2014... La Coupe du monde des Africains se joue aussi sur Twitter. "Jeune Afrique" a fait le bilan de la[...]

Ghana : Boateng et Muntari exclus des Black Stars en plein Mondial

Kevin Prince Boateng et Sulley Muntari ont été exclus jeudi du Mondial par leur fédération. Les Black Stars se tirent ainsi une balle dans le pied, à quelques heures du match contre le Portugal[...]

Commissions Vérité : à quoi servent-elles ?

Depuis le 9 juin dernier, l'Instance Vérité et Dignité est en marche en Tunisie. Une dizaine d'autres commissions du même genre ont déjà été mises en place sur le continent.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers