Extension Factory Builder
07/01/2013 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ghanéen John Dramani Mahama, le 10 décembre 2012 à Accra. Le président ghanéen John Dramani Mahama, le 10 décembre 2012 à Accra. © AFP

Le président ghanéen, John Dramani Mahama, vainqueur de l'élection présidentielle du mois dernier, a prêté serment lundi 7 janvier. L'opposition, qui a contesté les résultats du scrutin devant les tribunaux, avait annoncé qu'elle boycotterait la cérémonie.

M. Mahama, 54 ans, devenu président après la mort subite de son prédécesseur, John Atta Mills, en juillet, a remporté l'élection du 7 décembre avec 50,7% des voix contre 47,7% des voix pour le leader de l'opposition, Nana Akufo-Addo.

Les observateurs locaux et internationaux se sont accordés à qualifier le scrutin de "paisible" et de "transparent" dans un pays considéré comme une démocratie exemplaire au coeur d'une région, l'Afrique de l'Ouest, souvent secouée par des troubles politiques.

"Un président mal élu" selon l'opposition

Mais le candidat de l'opposition, qui avait perdu face à M. Mills en 2008 à moins d'un pourcent près, a déposé une plainte devant la Cour Suprême, qui devrait se prononcer prochainement, dénonçant des irrégularités et réclamant d'être proclamé vainqueur.

Son parti, le NPP (Nouveau parti patriotique), a boycotté la cérémonie d'investiture de M. Mahama et a demandé à l'ancien président John Kufuor d'en faire autant.

"Nous ne voyons pas pourquoi nous prendrions part à l'investiture d'un président mal élu",a déclaré Perry Okudzeto, porte-parole du NPP, à l'AFP.

Douze chefs d'Etat africains avaient prévu d'assister à la cérémonie d'investiture, dont les présidents nigérian Goodluck Jonathan et sud-africain Jacob Zuma, ainsi que des délégations des Etats-Unis et de l'Union Européenne.

Des balayeurs sétaient affairés dimanche dans les rues d'Accra, et des portraits de M. Mahama ornaient les grandes avenues de la capitale, alors que le square de l'indépendance, lieu de la cérémonie, était décoré en rouge, vert et or, les couleurs du Ghana.

Selon le porte-parole de la police Freeman Tetty, 4.000 policiers ainsi que des soldats ont été déployés dans la ville pour l'événement.

Enjeux

L'un des grands eujeux du mandat à venir est la façon dont seront dépensés les revenus du pétrole, dont le Ghana est devenu producteur en 2010, alors que le pays, deuxième économie d'Afrique de l'Ouest, grâce à ses exportations d'or et de cacao, manque encore cruellement d'infrastructures de base dans certaines régions.

"La question cruciale (...) est de savoir comment va être gérée l'économie", estime le professeur Isaac Owusu-Mensah, de l'Université du Ghana. "Si (les revenus du pétrole) ne sont pas utilisés à bon escient, ça va poser problème".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola. Pou[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Made in Africa : Turtle, la voiture 100 % récup'

 Fabriquée par des artisans près de Kumasi, au Ghana, la Turtle est la première automobile conçue entièrement à partir de pièces de récupération.[...]

Ces futurs ports qui vont changer la donne en Afrique

Entre sites traditionnels et plateformes de transbordement, un nouveau réseau d'interfaces émerge. Leur but : connecter l'intérieur des terres à la mer.[...]

Le Ghana va accueillir le plus grand "mall" d'Afrique de l'Ouest

Le Ghana, nouvel eldorado pour les marques internationales ? Ce pays, où le pouvoir d'achat des ménages ne cesse de croître, s'apprête à accueillir le plus grand mall d'Afrique de l'Ouest.[...]

Hydrocarbures : Ouest-Africains, ne comptez pas sur le pipeline !

Censé alimenter le Bénin, le Togo et le Ghana, le gazoduc d'Afrique de l'Ouest ne tient pas ses promesses. Des dysfonctionnements qui commencent à avoir un réel impact sur les économies[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Standard & Poor's dégrade la note du Ghana

 L'agence Standard & Poor's vient de dégrader la note du Ghana, la passant de "B" à "B-", avec des perspectives stables. En cause : la détérioration de l'état des[...]

Le groupe Mabrouk s'installe au Ghana

 Le groupe Mabrouk et ses associés ont lancé une plateforme commune afin d'ouvrir plus d'une dizaine de supermarchés au Ghana.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers