Extension Factory Builder
03/01/2013 à 09:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ziad Takieddine, le 24 avril 2012 avant son audition par les juges. Ziad Takieddine, le 24 avril 2012 avant son audition par les juges. © AFP

Le sulfureux homme d'affaires Ziad Takieddine a assuré devant un magistrat détenir des preuves du financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, a écrit le quotidien Le Parisien mercredi 2 janvier.

Le sulfureux homme d'affaires Ziad Takieddine a assuré devant un magistrat détenir des preuves du financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, écrit le quotidien Le Parisien mercredi.

L'intermédiaire franco-libanais, dont le nom apparaît dans plusieurs affaires de corruption en France, a déclaré le 19 décembre au juge d'instruction Renaud Van Ruymbeke qu'il détenait les preuves d'un financement par la Libye de la campagne de 2007 de l'ancien président de droite.

>> Archives : en avril 2012, dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Ziad Takkiedine évoquait déjà le dossier libyen avec un éventuel financement de sa campagne en 2007 et le Qatar...

Démenti de Claude Guéant

Ces déclarations ont été qualifiées de pures affabulations par l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, directement mis en cause par l'intermédiaire franco-libanais.

Selon le quotidien, M. Takieddine a déclaré au juge qu'il pouvait lui fournir les éléments existants sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy, assurant que le montant de cette aide dépasserait les 50 millions d'euros, somme un temps évoquée par l'un des fils du dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Il a affirmé que plusieurs rencontres avaient eu lieu avant l'élection entre Béchir Saleh, alors secrétaire particulier de Mouammar Kadhafi, et Claude Guéant, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy lorsque celui-ci était ministre de l'Intérieur avant son élection à la présidence française.

Tout ça est pure affabulation, pure affabulation, a martelé Claude Guéant à la chaîne de télévision i>TELE. Jamais quelque Libyen que ce soit, quelque autorité libyenne que ce soit, n'est passé par mon intermédiaire pour alimenter des enrichissements personnels ou bien la campagne de 2007.

S'il a des preuves, qu'il les apporte, a-t-il lancé, de toute façon, je suis parfaitement tranquille puisqu'elles ne peuvent en aucune façon toucher Nicolas Sarkozy ou votre serviteur, a-t-il ajouté.

M. Takieddine avait déjà évoqué le 9 mai la thèse d'un financement libyen de la campagne de 2007 de M. Sarkozy, la jugeant tout à fait crédible.

L'accusation avait été lancée en mars 2011 par le fils du colonel Kadhafi, Saïf Al-Islam alors que la France s'apprêtait à intervenir en Libye.

Enquête judiciaire

Le journal en ligne Mediapart avait ensuite publié le 28 avril un document attribué à un ancien dignitaire libyen affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour 50 millions d'euros la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

M. Sarkozy avait qualifiée d'infamies ces accusations publiées à une semaine du second tour de la présidentielle de 2012 - remportée par le socialiste François Hollande - et avait porté plainte contre Mediapart.

La justice française a ouvert une enquête judiciaire pour blanchiment et corruption visant Ziad Takieddine après la saisie de 1,5 million d'euros en liquide que transportait l'homme d'affaires de retour de Libye le 5 mars 2011.

Cette enquête a été confiée aux juges qui enquêtent par ailleurs sur un éventuel financement illicite de la campagne présidentielle française de 1995, instruction dans laquelle M. Takieddine est aussi inculpé.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Libye : le procès de Saadi Kadhafi reporté au 19 juillet

Le fils de Mouammar Kadhafi, qui avait fui la Libye lors de la révolution en 2011, comparaissait dimanche à Tripoli pour meurtre et détention arbitraire.[...]

Libye : les autorités de Tripoli réclament l'aide de l'UE contre les clandestins

Le gouvernement libyen de Tripoli, non reconnu par la communauté internationale, a réclamé samedi l'aide de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, demandant à recevoir[...]

Face au chaos libyen, sur Arte

Utiliser le mot "chaos" pour décrire la situation libyenne est un raccourci fréquemment emprunté à propos d'un pays qui n'en est pas vraiment un, qui n'en a jamais vraiment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers