Extension Factory Builder
01/01/2013 à 13:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Joseph Kabila lors d'un discours, le 15 décembre 2012 à Kinshasa. Joseph Kabila lors d'un discours, le 15 décembre 2012 à Kinshasa. © Junior D.Kannah /AFP/Archives

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a annoncé pour "début 2013" un dialogue intercongolais visant à renforcer la "cohésion nationale" face au Mouvement du 23 mars (M23), une rébellion active dans l'Est et présumée soutenue par le Rwanda et l'Ouganda.

"La guerre dans laquelle nous sommes entraînés doit être une occasion de nous unir davantage malgré la diversité de nos tribus, de nos croyances religieuses et de nos opinions politiques", a déclaré lundi soir Joseph Kabila lors de son message du Nouvel An.

"La cohésion nationale demeure la condition de notre survie et le bouclier le plus sûr contre toute velléité de balkanisation et de destruction (...) Dans cette perspective, je confirme l'organisation dès le début de l'année 2013 d'un cadre pour les échanges entre toutes les forces vives de la nation", a-t-il ajouté.

Le 15 décembre, lors de son discours annuel sur l'état de la nation, le président congolais, réélu fin 2011 aux termes d'élections contestées, avait expliqué qu'une initiative serait prise en vue de "renforcer la cohésion nationale".

"Désormais, avait-il par ailleurs souligné, au-delà de toutes nos actions pour le développement, notre priorité sera la défense de la patrie. La défense, rien que la défense, avec une armée dissuasive, une armée nationale, apolitique et professionnelle."

Appel à la jeunesse

Il avait aussi appelé les jeunes à s'enrôler "massivement au sein de nos forces de défense et de sécurité". Un appel réitéré lundi: il leur a demandé de "s'engager nombreux sous le drapeau pour la défense de la patrie" et espère à terme témoigner de la formation d'une armée "puissante et respectée".

L'armée affronte le M23 depuis mai dans l'est. Ce groupe est surtout composé d'ex-rebelles intégrés dans les forces loyalistes après un accord signé le 23 mars 2009 et dont ils revendiquent la pleine application. Des experts de l'ONU accusent le Rwanda et l'Ouganda de soutenir le M23, ce qu'ils réfutent.

Le M23 a pris le 20 novembre Goma, ville-clé de l'est de la RDC, et s'en est retiré 11 jours plus tard sur demande des Etats de la région des Grands Lacs, médiateurs de la crise, et en échange d'un dialogue avec Kinshasa. Ce dialogue a commencé début décembre à Kampala. Suspendu pour les fêtes, il doit reprendre vendredi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Ebola en RDC : déjà 31 morts selon l'OMS, mais l'épidémie reste 'circonscrite'

Ebola en RDC : déjà 31 morts selon l'OMS, mais l'épidémie reste "circonscrite"

Le bilan de l'épidémie d'Ebola que connaît la RDC depuis le 11 août est officiellement passé à 31 morts. Mais la zone touchée, dans la région de l'Équateur, est enclav&e[...]

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

À l'occasion d'une conférence de presse organisée lundi par les Nations Unies et le gouvernement de République démocratique du Congo, les autorités congolaises ont cherché[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul"

Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise.[...]

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

Depuis l'annonce du décès du général Bahuma, commandant de l'armée congolaise dans le Nord-Kivu, les habitants de Goma sont inquiets et en colère. Ils ont manifesté lundi dans les[...]

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, le ministre des[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex