Extension Factory Builder
31/12/2012 à 09:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le parquet à Benghazi, après l'explosion d'une bombe le 31 décembre 2012. Le parquet à Benghazi, après l'explosion d'une bombe le 31 décembre 2012. © AFP

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche à lundi devant le bâtiment abritant les services du parquet à Benghazi, dans l'est de la Libye, causant des dégâts matériels. Samedi, une explosion avait fait deux morts dans une église copte (chrétiens d'Égypte) près de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli.

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche 30 décembre à lundi 31 décembre devant le bâtiment abritant les services du parquet à Benghazi, dans l'est de la Libye, causant des dégâts matériels, a déclaré une source de sécurité.

« Selon les premiers indices, il s'agit une valise bourrée de TNT », a déclaré à un journaliste de l'AFP un enquêteur sur les lieux de l'explosion, précisant qu'aucune victime n'était à déplorer.

L'explosion a endommagé la façade du bâtiment qui avait été par le passé le tribunal du peuple, une cour spéciale créée par le dirigeant déchu Mouammar Kadhafi pour juger les opposants, tout particulièrement les islamistes. La bombe a également provoqué un cratère dans le sol et fait voler en éclats les vitres des véhicules et bâtiments proches.

Berceau de la révolution de 2011 qui a renversé le régime du colonel Kadhafi, tué en octobre de la même année, Benghazi a connu une vague de violences tout au long de l'année 2012. En décembre notamment, une série d'attaques visant des commissariats a causé la mort de sept officiers et forcé le chef d'état major à envoyer des renforts pour mieux assurer la sécurité dans la deuxième ville du pays.

Sécurité fragile

Le reste de l'année, de nombreux responsables de la sécurité et des juges, dont beaucoup avaient servi sous l'ancien régime, ont été assassinés. Nombre de ces attaques ont été attribuées aux islamistes radicaux, bien implantés à Benghazi, qui tenteraient de se venger de leurs anciens bourreaux après avoir été victimes de la répression sous Kadhafi.

L'attaque la plus spectaculaire menée par un groupe jihadiste a visé, le 11 septembre 2012, le consulat américain de Benghazi lors de laquelle quatre Américains avaient été tués, dont l'ambassadeur.

Signe que la sécurité est toujours très fragile en Libye, les nouvelles forces policières et militaires étant notamment en pleine restructuration, une explosion a fait deux morts samedi dans une église copte (chrétiens d'Égypte) près de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, selon un diplomate égyptien.

« Il y a eu une explosion dans une église copte dans la province de Misrata. Une personne a été tuée et trois autres blessées. L'enquête est en cours », a déclaré la source de sécurité locale, précisant que les victimes étaient toutes de nationalité égyptienne.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : François Hollande demande un 'soutien exceptionnel' de l'ONU pour rétablir l'État

Libye : François Hollande demande un "soutien exceptionnel" de l'ONU pour rétablir l'État

Le président français François Hollande a appelé jeudi à un soutien exceptionnel de l'ONU en Libye, pour rétablir l'État. Sous peine, selon lui, de voir le terrorisme se ré[...]

Libye : Washington accuse les Émirats arabes unis d'avoir mené des raids contre les islamistes

Washington a accusé lundi les Émirats arabes unis et l’Égypte d’avoir secrètement lancé des frappes aériennes contre des miliciens islamistes en Libye.[...]

Égypte : le Caire dément une quelconque implication militaire en Libye

L’Égypte a une nouvelle fois démenti toute implication directe dans les récents bombardements de positions de milices islamistes en Libye. Le pays répondait aux accusations formulées,[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Libye : fallait-il renverser Kadhafi ?

La déliquescence de l'État libyen et la dissémination du terrorisme dans la région relancent le débat sur l'opportunité de l'intervention de l'Otan contre l'ex-"Guide" de[...]

Libye : 170 migrants retrouvés morts sur une plage

Les corps de 170 migrants africains dont l’embarcation s’est retournée vendredi au large de la Libye ont été retrouvés près de la localité d’Al-Qarabole, à 60 kms[...]

Libye : les islamistes annoncent la formation prochaine de leur propre gouvernement

Réunie à Tripoli, l'Assemblée libyenne sortante a chargé lundi un pro-islamiste de former un "gouvernement de salut national", défiant ainsi ouvertement le cabinet provisoire[...]

Libye : le nouveau chef d'état-major "déclare la guerre aux terroristes"

Au lendemain de sa nomination dimanche, le nouveau chef d'état-major libyen Abdel Razzak Nadhouri a prêté serment en déclarant "la guerre aux terroristes". Le Parlement élu en juin a[...]

Libye : l'Égypte met en garde contre les répercussions de la crise dans les pays voisins

Lors d'une réunion au Caire, lundi, l'Égypte a sonné le tocsin contre un possible débordement des violences qui touchent la Libye dans les pays voisins. Le ministre des Affaires étrangères[...]

Libye : la violence se double d'une crise politique

Des miliciens islamistes libyens ont accusé dimanche les Émirats arabes unis et l'Égypte d'être impliqués dans les récents bombardements de leur position près de l'aéroport de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex