Extension Factory Builder
30/12/2012 à 10:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Congolais Vérone Mankou, 27 ans. Le Congolais Vérone Mankou, 27 ans. © DR

Le tout premier smartphone africain, conçu par le Congolais Vérone Mankou, 27 ans, est disponible sur le marché congolais, trois mois après sa présentation au public, a-t-on appris samedi auprès de son inventeur.

Le tout premier smartphone africain, conçu par le Congolais Vérone Mankou, 27 ans, est disponible sur le marché congolais, trois mois après sa présentation au public, a-t-on appris samedi auprès de son inventeur.

"Nous avons lancé la commercialisation du smartphone hier (vendredi). Il est disponible dans les magasins de Airtel Congo et Warid Congo (deux compagnies privées de téléphonie mobile) avec qui nous avons noué un contrat", a indiqué à l'AFP Vérone Mankou.

Elikia (espoir, en lingala, langue nationale au Congo) "est vendu pour l'heure au Congo seulement, et nous le vendrons dans d'autres pays prochainement", a-t-il annoncé. M. Mankou avait affirmé en septembre, lors de la présidentation d'Elikia, que son smartphone serait vendu dès le mois d'octobre. "Le retard est dû à une explosion de la demande", s'est-il justifié, sans donner plus de précisions.

L'appareil - conçu au Congo et assemblé en Chine, "où les prix sont très abordables" - coûte 85.000 FCFA (près de 130 euros), soit plus du salaire minimum local garanti. Cependant, M. Mankou affirme que "c'est un prix raisonnable".

Le smartphone dispose d'un écran tactile de 3,5 pouces, d'une mémoire RAM de 512 M0 et d'un processeur de 650 Mhz. Sa mémoire interne est de 256 M0, extensible jusqu'à 32 Go, et son appareil photo a une capacité de 5 mégas pixels. Elikia possède également un gyroscope, une application de géolocalisation GPS et une connectivité sans limite par son wifi et Bluetooth.

M. Mankou, déjà concepteur en 2011 de la première tablette tactile africaine, est responsable de la société VMK (Vumuka, réveillez-vous en langue kituba), spécialisée dans les technologies mobiles, et qui dispose d'un capital de plus de 380.000 euros.

VMK a déboursé les 90.000 euros nécessaires à la conception et au développement d'Elikia.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

'Mbata ya bakolo' : au Congo, la vie sans les 'Zaïrois' de RDC

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans le[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Congo : les grands électeurs renouvellent la moitié du Sénat

Les grands électeurs congolais votaient dimanche pour renouveler la moitié du Sénat, où le parti au pouvoir et ses alliés devraient conserver une majorité écrasante.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Congo : la justice française confirme la mise en examen du général Norbert Dabira

La demande d'annulation de la mise en examen du général congolais Norbert Dabira pour crimes contre l'humanité, dans l'affaire dite des disparus du Beach de Brazzaville, a été rejetée[...]

Comment l'Europe empêche le retour des migrants africains dans leur pays d'origine

Selon une étude de l'Ined publiée mercredi, les restrictions de la politique migratoire européenne constituent la principale barrière au retour des migrants dans leur pays d'origine.[...]

L'eldorado européen de la prostitution africaine

Des filières de prostitution structurées se sont mises en place entre l'Afrique et l'Europe. Lorsqu'elles ne tombent pas aux mains des mafieux, ces femmes développent un business florissant.[...]

Congo-Brazzaville : le parti de Denis Sassou Nguesso fait le plein de sièges aux locales

Le Parti congolais du travail (PCT) et ses alliés remportent les élections locales du 28 septembre et conservent ainsi leur hégémonie au Sénat, selon un communiqué du ministère de[...]

Francophonies en Limousin, la fureur de dire

Au Congo, dramaturges, metteurs en scène et acteurs se battent au quotidien pour vivre de leur art. Du 24 septembre au 4 octobre, le festival des Francophonies en Limousin présentait leurs[...]

OIF - Henri Lopes : "Les chefs d'État savent qui je suis"

Inamovible ambassadeur du Congo en France, écrivain dans l'âme, l'ancien Premier ministre se rêve maintenant en successeur d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie. Rencontre avec Henri[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers