Extension Factory Builder
29/12/2012 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi, le 22 novembre 2012 au Caire. Le président égyptien Mohamed Morsi, le 22 novembre 2012 au Caire. © AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a assuré que la nouvelle Constitution, qui divise le pays depuis des semaines, garantissait l'égalité des droits de tous, dans un discours devant le Sénat, désormais détenteur du pouvoir législatif.

Le président égyptien Mohamed Morsi a assuré que la nouvelle Constitution, qui divise le pays depuis des semaines, garantissait l'égalité des droits de tous, dans un discours devant le Sénat, désormais détenteur du pouvoir législatif.

"Tous sont égaux devant la loi, et dans cette Constitution", a déclaré le président islamiste à propos du texte élaboré par une commission dominée par son camp et validé il y a une semaine par référendum, promettant "la liberté pour tous, sans exception".

Lors du scrutin les 15 et 22 décembre où à peine un tiers des électeurs se sont rendus aux urnes, les égyptiens ont approuvé par près de 64% des voix la nouvelle loi fondamentale, qui a été au coeur de manifestations émaillées de violences parfois meurtrières entre partisans et adversaires de M. Morsi.

Le texte est désormais entré en vigueur et confie le pouvoir législatif au Sénat, dominé par les islamistes, dans l'attente de nouvelles élections législatives prévues dans un délai de deux mois. Mais l'opposition reproche à cette Constitution d'ouvrir la voie à une islamisation accrue de la législation et de ne pas offrir de garanties suffisantes aux droits des femmes ainsi qu'aux libertés d'expression et de culte.

Estimant que l'adoption du texte mettait un terme à près de deux ans de transition après la chute de son prédécesseur Hosni Moubarak, M. Morsi a évoqué la nécessité de s'attaquer désormais à la crise économique, aggravée par la chute de la livre égyptienne et le report d'un prêt de 4,8 milliards de dollars du Fonds monétaire international en raison de la crise politique. "Les indicateurs généraux de la situation sociale et économique ont montré des progrès notables", a cependant assuré M. Morsi.

Dans un discours télévisé mercredi, le président islamiste s'était engagé à concentrer son attention sur l'économie et à remanier en ce sens son gouvernement. Parallèlement, deux ministres, dont un islamiste modéré, ont annoncé leur départ du gouvernement en raison de désaccords avec sa politique.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine Forbes a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en 2014), dont[...]

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de[...]

Égypte : deux morts et neuf blessés dans un attentat devant la Cour suprême

Deux personnes sont mortes et neuf autres ont été blessées lundi, dans l'explosion d'une bombe au Caire, près de la Cour suprême égyptienne.[...]

Égypte : Sissi, le Poutine arabe qui veut "terroriser les terroristes"

En achetant des avions français et du matériel russe, le président entend montrer à l'allié américain que son pays peut s'émanciper. Et diversifier ses partenariats.[...]

Égypte : les législatives reportées après une décision de justice

Les élections législatives, prévues entre le 21 mars et le 7 mai en Égypte, vont être reportées après que la justice a considéré anticonstitutionnelle la loi les[...]

Égypte : les législatives reportées après une décision de justice

Les élections législatives, prévues entre le 21 mars et le 7 mai en Égypte, vont être reportées après que la justice a considéré anticonstitutionnelle la loi les[...]

Égypte : la justice déclare le mouvement palestinien Hamas "terroriste"

Un tribunal égyptien a classé samedi comme organisation "terroriste" le mouvement palestinien Hamas, selon une source judiciaire, alors que les autorités égyptiennes accusent le groupe[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Quatre attentats à la bombe font un mort et deux blessés au Caire

Quatre attentats à la bombe ont fait un mort et deux blessés jeudi matin au Caire. Même si les attaques n’ont pas été revendiquées, les autorités locales soupçonnent les[...]

Égypte : une figure de la révolte anti-Moubarak condamnée à cinq ans de prison

Accusé d’avoir eu recours à la violence lors d'une manifestation anti-Moubarak, Alaa Abdel Fattah, militant progressiste et figure de proue de la revolte de 2011, a été condamné lundi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121229161407 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121229161407 from 172.16.0.100