Extension Factory Builder
29/12/2012 à 16:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi, le 22 novembre 2012 au Caire. Le président égyptien Mohamed Morsi, le 22 novembre 2012 au Caire. © AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a assuré que la nouvelle Constitution, qui divise le pays depuis des semaines, garantissait l'égalité des droits de tous, dans un discours devant le Sénat, désormais détenteur du pouvoir législatif.

Le président égyptien Mohamed Morsi a assuré que la nouvelle Constitution, qui divise le pays depuis des semaines, garantissait l'égalité des droits de tous, dans un discours devant le Sénat, désormais détenteur du pouvoir législatif.

"Tous sont égaux devant la loi, et dans cette Constitution", a déclaré le président islamiste à propos du texte élaboré par une commission dominée par son camp et validé il y a une semaine par référendum, promettant "la liberté pour tous, sans exception".

Lors du scrutin les 15 et 22 décembre où à peine un tiers des électeurs se sont rendus aux urnes, les égyptiens ont approuvé par près de 64% des voix la nouvelle loi fondamentale, qui a été au coeur de manifestations émaillées de violences parfois meurtrières entre partisans et adversaires de M. Morsi.

Le texte est désormais entré en vigueur et confie le pouvoir législatif au Sénat, dominé par les islamistes, dans l'attente de nouvelles élections législatives prévues dans un délai de deux mois. Mais l'opposition reproche à cette Constitution d'ouvrir la voie à une islamisation accrue de la législation et de ne pas offrir de garanties suffisantes aux droits des femmes ainsi qu'aux libertés d'expression et de culte.

Estimant que l'adoption du texte mettait un terme à près de deux ans de transition après la chute de son prédécesseur Hosni Moubarak, M. Morsi a évoqué la nécessité de s'attaquer désormais à la crise économique, aggravée par la chute de la livre égyptienne et le report d'un prêt de 4,8 milliards de dollars du Fonds monétaire international en raison de la crise politique. "Les indicateurs généraux de la situation sociale et économique ont montré des progrès notables", a cependant assuré M. Morsi.

Dans un discours télévisé mercredi, le président islamiste s'était engagé à concentrer son attention sur l'économie et à remanier en ce sens son gouvernement. Parallèlement, deux ministres, dont un islamiste modéré, ont annoncé leur départ du gouvernement en raison de désaccords avec sa politique.




 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du doss[...]

Égypte : entre les pavés, les jeunes pousses font leur révolution

Nouvelle tendance postrévolutionnaire, la création d'entreprises fait florès en Égypte. Un marché alléchant pour de nombreux investisseurs.[...]

L'Égypte promet de "punir" les auteurs de l'attaque ayant tué 22 soldats

L'Égypte a promis dimanche de "punir" les auteurs de l'attaque contre un point de contrôle militaire qui a tué la veille 22 soldats, l'une des plus meurtrières contre l'armée depuis[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

Égypte : attaque contre un point de contrôle de l'armée, 21 soldats tués

Vingt et un soldats de l'armée égyptienne ont été tués samedi dans une attaque perpétrée par des hommes armés contre un point de contrôle militaire dans l'ouest du[...]

Égypte : premières condamnations à vie pour des agressions sexuelles

Pour la première fois, un tribunal égyptien a condamné mercredi sept hommes à la prison à vie pour des agressions sexuelles sur la place Tahrir, au Caire. Certaines avaient été[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Conflit israélo-palestinien : John Kerry attendu en Égypte mardi pour discuter d'une trêve

Selon la presse égyptienne, le secrétaire d'État américain, John Kerry, est attendu mardi en Égypte, alors que les appels se multiplient pour un arrêt des hostilités entre[...]

Égypte : sept morts à El-Arish dans le Nord-Sinaï

Trois roquettes se sont abattues dans la nuit de dimanche à lundi sur El-Arish, la capitale régionale du Nord-Sinaï. Sept et un soldat ont été tués, ont indiqué des sources[...]

Égypte : l'ex-Premier ministre de Morsi acquitté

La Cour de cassation égyptienne a acquitté dimanche Hicham Qandil, l'ex-Premier ministre de l'islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée, condamné à un an de prison, a indiqué[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers