Extension Factory Builder
23/12/2012 à 16:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nelson Mandela à Sandton, le 17 juin 2010. Nelson Mandela à Sandton, le 17 juin 2010. © AFP

Le gouvernement sud-africain restait muet dimanche au sujet de l'état de santé de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, laissant supposer qu'il passera probablement Noël à l'hôpital.

Admis dans un hôpital de Pretoria le 8 décembre, Mandela, âgé de 94 ans, a d'abord été soigné pour une infection pulmonaire avant de subir une endoscopie destinée à le débarrasser de calculs biliaires. "A ce stade, il n'y a pas de nouvelle information sur sa santé et ses médecins n'ont donné aucune indication sur la date à laquelle Madiba quittera" l'hôpital, a déclaré le porte-parole de la présidence Mac Maharaj, utilisant le nom de clan de Mandela, affectueusement adopté par la majorité des Sud-Africains.

Seuls les services du président Jacob Zuma sont habilités à donner des informations sur l'état de santé du héros de la lutte anti-apartheid. La présidence n'a pas donné beaucoup d'indications sur la gravité de l'état de santé de Mandela ni de détails sur la nature du traitement qu'il suit. Le président Zuma, qui lui a rendu visite samedi, a indiqué que Mandela "continue à réagir au traitement".

Selon la presse sud-africaine, le Prix Nobel de la paix a également reçu la visite de plusieurs membres de sa famille, dont sa femme Graça Machel. Jeudi, le président Zuma avait indiqué que l'état de santé de M. Mandela était "grave" lorsqu'il a été admis à l'hôpital mais qu'il s'améliorait de jour en jour. Son séjour actuel est le plus long jamais effectué par Mandela à l'hôpital depuis qu'il a été libéré de prison en 1990. Nelson Mandela avait déjà été hospitalisé en janvier 2011 pour une infection pulmonaire, probablement liée aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour à Robben Island où il a passé 18 de ses 27 années de captivité dans les geôles du régime raciste de l'apartheid

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
ZF - 24/12/2012 à 09h:12

Bon rétablissement MADIBA.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Afrique du sud

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.[...]

Afrique du Sud : Sandton, au paradis des nantis...

Bienvenue à Sandton, banlieue huppée de Johannesburg. Les prix de l'immobilier y sont les plus élevés d'Afrique, et les boutiques y proposent les marques les plus chères. Pauvres[...]

Afrique du Sud : Carin Smuts, guérir la société à travers l'architecture

L'architecte sud-africaine Carin Smuts, adepte des solutions "locales", conçoît des projets dont la finalité dépasse la simple construction. Il y est question d'humanisme, de réinsertion[...]

Afrique du Sud : Joburg Art Fair, la création en toute liberté

La foire d'art contemporain de Johannesburg, la Joburg Art Fair, s'est ouverte jeudi pour trois journées d'expositions. L'occasion pour les artistes africains de révéler aux collectionneurs le potentiel de la[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Ebola : l'Afrique du Sud ferme ses frontières avec la Guinée, le Sierra Leone et le Liberia

Les pays africains prennent progressivement des mesures contre l'épidémie d'Ebola en cours en Afrique de l'Ouest. Jeudi, l'Afrique du Sud a ainsi déclaré qu'elle fermait ses frontières avec la[...]

BRICS : tous pour un, mais lequel ?

S'estimant mal représentés dans les institutions de Bretton Woods, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud ont créé leur propre banque de développement. Mais[...]

Afrique du Sud : deux ans après, hommage aux mineurs tués à Marikana

Plusieurs milliers de mineurs sud-africains se sont retrouvés à la mine de platine de Marikana en hommage aux 34 grévistes qui y ont été abattus par la police il y a deux ans. Le massacre du 16[...]

Afrique du Sud : deux ans après, les veuves de Marikana réclament toujours justice

Deux ans après la mort de 34 grévistes abattus par la police sud-africaine à la mine de platine de Marikana, dans le nord, les veuves des victimes attendent toujours des réponses: comment, et[...]

Procès Pistorius : le verdict attendu le 11 septembre

Après la plaidoirie vendredi de la défense qui a été précédée la veille par le réquisitoire du procureur, le tribunal de Pretoria a annoncé qu'il rendra le 11[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex