Extension Factory Builder
09/12/2012 à 16:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des rebelles du M23 attendent d'évacuer la ville de Goma le 1er décembre 2012. Des rebelles du M23 attendent d'évacuer la ville de Goma le 1er décembre 2012. © AFP

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du mouvement M23 ont entamé des discussions dimanche à Kampala afin de ramener la paix dans l'Est de la RDC, théâtre de nouveaux combats ces derniers mois.

"Cette journée marque le début du dialogue entre le gouvernement de la RD Congo et le M23", a déclaré le ministre ougandais de la Défense Crispus Kiyonga au début de la réunion, qui avait été plusieurs fois reportée.

Les rebelles avaient lancé il y a huit mois une offensive qui leur avait permis de conquérir, le 20 novembre, la ville stratégique de Goma, capitale de la province du Nord Kivu (est de la RDC) aux immenses richesses minières, suscitant la crainte d'un nouveau conflit généralisé dans le pays et d'une grave crise humanitaire.

Le M23, composé majoritairement de Tutsi, a finalement accepté de se retirer de Goma en contrepartie de négociations avec le régime du président congolais Joseph Kabila. Les rebelles, qui ont quitté Goma le 1er décembre, veulent à la fois négocier les conditions de leur réintégration dans les forces armées de RDC et obtenir l'ouverture d'un dialogue politique national dans le pays.

Runiga absent

Le ministre des Affaires étrangères Raymond Tshibanda dirige la délégation de Kinshasa qui comprend également des députés et des sénateurs.

Le chef politique du M23, Jean-Marie Runiga, ne fait pas partie de la délégation de son mouvement envoyée à Kampala.

Par ailleurs, les quatre principaux groupes de l'opposition à l'Assemblée nationale congolaise ont refusé de prendre part aux négociations de Kampala, au motif que le gouvernement a refusé de discuter d'autres revendications que celles du M23.

Selon l'opposition, qui fait valoir qu'elle n'a été invitée qu'en temps qu'observateur, seul un "dialogue inclusif" entre la majorité au pouvoir, l'opposition, des représentants de la société civile et les rebelles du M23 permettrait de résoudre la crise.

Force internationale neutre

La réunion de Kampala se tient au lendemain d'un sommet extraordinaire en Tanzanie des pays de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) qui ont affirmé être prêts à envoyer leur Force d'appui en RDC pour contribuer à une nouvelle Force internationale de paix dans ce pays.

Le sommet de la SADC a également "exhorté les Nations unies à modifier le mandat de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC" (Monusco) pour qu'elle puisse véritablement y combattre les groupes rebelles.

La Tanzanie a accepté de diriger la force, avec des troupes prêtes à être déployées d'ici au 14 décembre, selon le président tanzanien Jakaya Kikwete.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui devrai[...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers