Extension Factory Builder
09/12/2012 à 10:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Blaise Compaoré dépose son bulletin dans l'urne lors des élections générales à Ouagadougou. Blaise Compaoré dépose son bulletin dans l'urne lors des élections générales à Ouagadougou. © AFP

Le parti du président burkinabè Blaise Compaoré, qui a conservé la majorité absolue à l'issue des législatives du 2 décembre, a remporté aussi une très large victoire aux municipales le même jour, a annoncé samedi la commission électorale.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de M. Compaoré, au pouvoir depuis le putsch de 1987, a obtenu 12.340 conseillers municipaux, soit plus de 66% des 18.645 sièges à pourvoir, selon les résultats provisoires proclamés par Me Barthélémy Kéré, président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

En seconde position est arrivé un parti de la majorité présidentielle, l'ADF-RDA (Alliance pour la démocratie et la fédération-Rassemblement démocratique africain), avec 1.746 conseillers.

L'Union pour le changement (UPC) de Zéphirin Diabré, première force d'opposition dans la nouvelle Assemblée nationale, est à la troisième place avec 1.615 conseillers.

Le taux de participation a été très légèrement moins élevé qu'aux législatives, à 75,3%, lors de ces municipales pour lesquelles étaient appelés aux urnes quelque 4,3 millions d'électeurs.

"Fraudes" à Ouagadougou

Après la proclamation des résultats définitifs, les conseillers municipaux désigneront les maires des 367 communes du pays. Le parti présidentiel dirigeait déjà l'immense majorité des 351 municipalités, le nombre de mairies durant la mandature précédente.

Le camp Compaoré a perdu du terrain aux législatives mais gardé la majorité absolue, avec 97 députés sur 127. L'UPC de l'ex-ministre Diabré s'est imposée en tête de l'opposition avec 19 députés, mais a dénoncé des "fraudes" à Ouagadougou.

Les législatives et municipales étaient le dernier grand rendez-vous électoral avant 2015, terme normal du dernier mandat de Blaise Compaoré, dont la succession hante le débat politique. Ces scrutins étaient aussi les premiers depuis les mutineries du premier semestre 2011 qui ont failli emporter le régime.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Ruffink - 10/12/2012 à 03h:12

Bravo Blaise. [...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Burkina Faso

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : 'Je crains pour ma vie'

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : "Je crains pour ma vie"

Les tensions politiques au Burkina Faso se traduisent par une insécurité de plus en plus grande pour les journalistes. Newton Ahmed Barry, le rédacteur en chef du bimensuel "L’Évenement"[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

Vol AH 5017 : l'enregistrement des conversations des pilotes est "inexploitable" pour le moment

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) a livré les premières informations sur les circonstances du crash du vol AH5017. Selon son directeur, l'avion d'Air Algérie ne s'est probablement[...]

Vol AH 5017 : un premier scénario du crash attendu dans la journée

Deux semaines après le crash du vol AH 5017 d'Air Algérie au Mali, les premiers éléments sur les circonstances de l'accident doivent être révélés jeudi par les[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

Burkina Faso : Coris Bank et la méthode Nassa

En fondant Coris Bank, l'entrepreneur burkinabè est l'un des rares Africains à s'être imposés dans la finance. Aujourd'hui, ce banquier des PME entend dupliquer son modèle un peu partout[...]

Crash au Mali : marches silencieuses en hommage à des familles décédées

Deux marches silencieuses en hommage à deux familles décédées dans le crash de l'avion d'Air Algérie le 24 juillet au Mali, ont eu lieu dimanche à Rouans (Loire-Atlantique) et à[...]

Mali : fin de l'enquête sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie

L'enquête sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé le mois dernier dans le nord-est du Mali et les opérations de collecte de restes humains sont désormais[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers