Extension Factory Builder
08/12/2012 à 10:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un policier à Nairobi, le 30 septembre 2012. Un policier à Nairobi, le 30 septembre 2012. © AFP

Cinq personnes ont été tuées dans un attentat à la grenade perpetré vendredi soir près d'une mosquée de Nairobi, selon un nouveau bilan communiqué samedi matin par la police à l'AFP.

"Deux autres personnes sont décédées à l'hôpital, le bilan est désormais de cinq morts", a déclaré le chef de la police de Nairobi, Moses Nyakwama, au téléphone à l'AFP.

La police et la Croix Rouge avaient fait état de trois morts vendredi soir après le jet d'une grenade contre un groupe de fidèles sortant d'une mosquée du quartier à majorité somali de Eastleigh, à Nairobi. Six personnes étaient toujours hospitalisées samedi matin, selon M. Nyakwama.

"Nous avons envoyé des renforts de police sur place pour assurer la paix", a ajouté le chef de la police de Nairobi. La police avait déjà dû disperser vendredi soir des manifestants qui étaient descendu spontanèment dans la rue pour exprimer leur colère après ce nouvel attentat.

Dans ce même quartier d'Eastleigh, un attentat à la bombe, cachée au bord d'une route très fréquentée, près d'un supermarché, avait provoqué mercredi la mort d'une personne, en blessant grièvement une autre.

Islamistes shebab

Au moins 7 personnes avaient été tuées et plusieurs blessées en novembre par une attaque à la bombe contre un autobus dans le même quartier. Des affrontements avaient alors suivi entre des habitants d'origine somali et d'autres qui accusaient les premiers d'être responsables de la série d'attaques.

Depuis que son armée a rejoint les forces de l'Union africaine en Somalie, le Kenya est la cible d'une série d'attentats attribués aux islamistes somaliens shebab.

Ces attaques se sont accentuées depuis la prise par les forces de l'UA , en septembre, de la ville portuaire de Kismayo, bastion des shebab dans le sud de la Somalie. Les shebab n'ont jamais revendiqué ces attaques à la bombe.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Kenya

#Tumechoka ou quand les Kényans sont 'fatigués' des attaques des Shebab

#Tumechoka ou quand les Kényans sont "fatigués" des attaques des Shebab

Des centaines de manifestants kényans ont occupé mardi l'avenue Harambee, à Nairobi, où se trouve le principal complexe gouvernemental. Une mobilisation relayée sur les réseaux sociaux pou[...]

Kenya : 28 passagers d'un bus exécutés par des Shebab présumés

Vingt-huit passagers d'un bus ont été exécutés tôt samedi matin dans le nord-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie, a annoncé le chef de la police du[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

Kenya : nouvelle descente de la police dans une mosquée de Mombasa

L'opération contre l'islam radical menée à Mombasa depuis 48 heures par la police nigériane risque d'exacerber les tensions dans la ville portuaire, craint la société civile.[...]

Kenya : les femmes, martyrs ou nudistes ?

Les droits des femmes régressent-ils au Kenya ? Alors que la justice lutte contre l’excision, des agressions sexistes visent des jeunes filles jugées "trop légèrement[...]

Kenya : 1 mort et plus 250 suspects arrêtés dans une mosquée de Mombasa

La police kényane a effectué lundi une descente musclée dans des mosquées de Mombasa soupçonnées d'abriter des sympathisants des Shebab somaliens. Une personne a été[...]

Et si Barack Obama convoitait la présidence... du Kenya ?

Le président des États-Unis vit, le 4 novembre, ses dernières élections. Il lui reste deux ans pour préparer ses bagages et penser à son avenir. Voici cinq hypothèses sur une[...]

Kenya : Ban Ki-Moon appelle à mettre fin à l'excision

Dans le cadre d'une campagne mondiale contre l'excision lancée avec le quotidien britannique "The Guardian", Ban Ki-moon a appelé jeudi à Nairobi à mettre fin à la mutilation[...]

Kenya - CPI : Uhuru Kenyatta dans le rôle du martyr

Accusé de crimes contre l'humanité, le président kényan a comparu devant la Cour pénale internationale. En s'y rendant de son plein gré, il a montré sa bonne volonté.[...]

Kenya : Kenyatta à la CPI pour une audience "cruciale"

En acceptant de se présenter mercredi à La Haye, le président kényan, Uhuru Kenyatta, devient le premier chef d'État en exercice à comparaître devant la Cour pénale[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers