Extension Factory Builder
02/12/2012 à 10:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président burkinabè Blaise Compaoré, le 11 novembre 2012 à Abuja. Le président burkinabè Blaise Compaoré, le 11 novembre 2012 à Abuja. © Pius Utomi Ekpei/AFP

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, présentera lundi à des représentants du gouvernement malien un "agenda de pourparlers" avec les groupes armés Ansar Dine et MNLA, a-t-on appris samedi de source proche de la médiation.

Le président burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, présentera lundi à des représentants du gouvernement malien un "agenda de pourparlers" avec les groupes armés Ansar Dine et MNLA, a-t-on appris samedi de source proche de la médiation. "Une délégation du gouvernement malien arrivera à Ouagadougou demain (dimanche) et sera reçue par le président lundi, qui leur présentera un agenda de pourparlers avec les mouvements touareg" Ansar Dine, l'un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali, et MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad), a indiqué à l'AFP cette source.

"La délégation de trois personnes sera conduite par le ministre malien des Affaires étrangères Tiéman Coulibaly", a-t-elle précisé. Des représentants d'Ansar Dine, en provenance d'Alger, et du MNLA, venus de Mauritanie, arriveront dimanche, a-t-elle par ailleurs confirmé. Une source proche de la médiation avait initialement annoncé vendredi que les toutes premières rencontres entre M. Compaoré, Bamako et les deux groupes armés étaient susceptibles de se tenir lundi. L'agenda devrait finalement être calé après le rendez-vous de lundi.

Médiateur pour la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), M. Compaoré travaille à une solution négociée tandis que parallèlement se prépare une intervention armée africaine pour chasser les islamistes armés du nord du Mali.

Dioncounda Traoré à Niamey

Ansar Dine, groupe essentiellement composé de Touareg maliens, est l'un des trois mouvements contrôlant depuis fin juin la zone, avec les jihadistes surtout étrangers d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Ils y appliquent de façon très stricte la charia (loi islamique).

Le MNLA, laïc et favorable à l'autodétermination du Nord malien, a été vaincu par les islamistes mais reste considéré comme un acteur-clé. Avec le MNLA, Ansar Dine avait, après des concessions importantes au moins sur le papier, appelé depuis Ouagadougou le pouvoir malien de transition au "dialogue politique". En réponse, Bamako a jugé le dialogue "inévitable".

Pour le Burkina Faso et l'Algérie, l'un des enjeux des négociations est d'inclure Ansar Dine dans une solution politique, pour qu'une éventuelle opération militaire vise ensuite exclusivement les groupes criminels et "terroristes".

Par ailleurs, le président malien Dioncounda Traoré s'est rendu samedi à Niamey, où il s'est entretenu avec son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, a constaté un journaliste de l'AFP. Ils doivent se retrouver dimanche matin pour un nouveau tête-à-tête. "Naturellement, la situation que vit le Mali voisin et une éventuelle intervention armée dans le Nord seront au centre des discussions", a indiqué à l'AFP un officiel nigérien.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : trois morts dans des accrochages entre soldats et bandits armés près de la frontière burkinabè

Mali : trois morts dans des accrochages entre soldats et bandits armés près de la frontière burkinabè

Trois bandits armés ont été tués mercredi au Mali dans un accrochage avec des soldats maliens à Boulkessi, près de la frontière avec le Burkina Faso.[...]

Soumaïla Cissé : "Dans le nord du Mali, le processus de paix est bloqué"

Leader de l'Union pour la république et la démocratie (URD) et opposant numéro un au président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), Soumaïla Cissé va officiellement devenir le chef de[...]

Hôtellerie : bientôt un Sheraton à Bamako ?

 L'homme d'affaires ivoiro-malien Cesse Kome va signer un accord avec Sheraton, marque de l'américain Starwood Hotels & Resorts, pour la construction d'un hôtel à Bamako, a appris "Jeune[...]

Fatoumata Diawara, artiste sans frontières

À l'affiche de plusieurs films, la Malienne Fatoumata Diawara est aussi une chanteuse reconnue. Rencontre à Ouagadougou.[...]

Mali : le Mujao revendique le meurtre d'un employé du CICR près de Gao

Le Mujao a revendiqué lundi l'attaque dans le Nord-Mali d'un convoi du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans laquelle un chauffeur a été tué.[...]

Mali : l'ex-président ATT peut-il revenir à Bamako ?

Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées jeudi à Bamako pour demander le retour de l'ex-président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis 2012.[...]

Lassana Bathily décoré de la médaille du courage par le Centre Simon Wiesenthal à Los Angeles

Lassana Bathily, le jeune Malien qui a sauvé quatre personnes lors de la prise d'otages de l'Hyper Cacher en France, le 9 janvier, a été décoré mardi de la médaille du courage par le[...]

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Mali : la résolution de la crise du Nord, thème officieux de la visite officielle d'IBK à Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a entamé dimanche un voyage officiel de trois jours en Algérie. Il sera particulièrement question du fragile processus de paix malien, dans lequel Alger[...]

Mali : en plein marché, Aqmi décapite un homme accusé de travailler pour les Français

Des combattants d'Aqmi ont tué par balle puis décapité jeudi un civil qu'ils accusaient de travailler pour les forces françaises au Mali. L'exécution s'est déroulée en plein[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121202102816 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121202102816 from 172.16.0.100