Extension Factory Builder
25/11/2012 à 10:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Julius Maada Bio en meeting à Freetown. Julius Maada Bio en meeting à Freetown. © AFP

Le candidat d'opposition à la présidentielle en Sierra Leone Julius Maada Bio, largement battu vendredi par le président sortant Ernest Bai Koroma, a dénoncé samedi un scrutin entaché de fraudes.

"Le processus a été entaché de fraudes et les résultats ne reflètent pas la volonté des Sierra-Léonais", a-t-il déclaré dans un communiqué à l'AFP au lendemain de la prestation de serment de M. Koroma pour un second mandat présidentiel de cinq ans remporté avec 58% des suffrages. M. Bio, un ex militaire de 48 ans, candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), est arrivé en 2e avec 37,4% des voix.

"Le parti s'inquiète des irrégularités électorales comportant des listes falsifiées et non estampillées de résultats, des bulletins de vote pré-imprimés, des bourrages d'urnes et des votes en surnombre à Kono (est du pays, riche en diamant), à l'ouest et dans la province du nord", a-t-il déclaré. "Ces faits et de nombreuses autres mauvaises pratiques discréditent les réultats", selon le candidat battu. M. Bio n'a toutefois pas indiqué ce qu'il ferait pour contester les résultats, mais il a pressé ses partisans de "rester calmes et de respecter la loi".

Evoquant les allégations du SLPP, la responsable de la Commission nationale des élections, Christiana Thorpe, a demandé au SLPP de transmettre les preuves de ces irrégularités à la police. La plupart des observateurs internationaux avaient cependant souligné que le scrutin avait été libre, mené dans le calme et bien organisé, malgré quelques incidents dans les procédures de vote et un accès inégal aux médias pendant la campagne qui a profité au président sortant. M. Koroma a en effet dominé la couverture médiatique et utilisé les ressources de l'Etat pour sa campagne, selon les observateurs.

Ces élections présidentielle, parlementaire et locales étaient les premières qui soient entièrement organisées par le gouvernement depuis la fin en 2002 d'un conflit qui a fait 120.000 morts en 11 ans. Elles étaient considérées comme déterminantes pour la consolidation de la démocratie en Sierra Leone. Les résultats des élections parlementaires et locales devraient être annoncés dimanche. La guerre dans ce pays fut l'une des plus sanglante d'Afrique, avec des chefs rebelles armés grâce à la vente de "diamants du sang", qui recrutaient des enfants-soldats et qui coupaient les membres des civils pour les terroriser.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Le premier cas confirmé de décès dû au virus Ebola a été enregistré dans la capitale de la Sierra Leone, tandis que deux citoyens américains, engagés dans la lutte cont[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Ebola : en Sierra Leone, Médecins sans frontières "joue contre la montre"

L'épidémie de virus Ebola ne cesse de croitre en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Dans un rapport publié vendredi, Médecins sans frontières s'inquiète de la propagation[...]

Selon l'OMS, l'épidémie de virus Ebola "peut être stoppée" en Afrique de l'Ouest

Après une accalmie au mois d'avril, la grave épidémie de virus Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest est repartie à la hausse ces derniers jours. Selon des responsables de l'OMS, celle-ci peut encore[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Guinée : Ebola, la fièvre monte à Conakry

Ebola tue maintenant au Liberia et en Sierra Leone, mais c'est toujours la Guinée qui paie le plus lourd tribut. Reportage dans un hôpital de Conakry, où l'on se bat pour sauver des vies.[...]

Ebola : la Sierra Leone débloque 1,3 million d'euros contre l'épidémie

La Sierra Leone a annoncé vendredi l'octroi de 8 milliards de leones (près de 1,32 million d'euros) à la lutte contre l'épidémie de fièvre hémorragique en grande partie due[...]

Guinée : polémique entre Alpha Condé et MSF autour de l'épidémie d'Ebola

Le torchon brûle entre le président guinéen, Alpha Condé, et l'organisation Médecins sans frontières (MSF). Lundi 23 juin, celle-ci avait ainsi estimé que l'épidémie[...]

Commissions Vérité : à quoi servent-elles ?

Depuis le 9 juin dernier, l'Instance Vérité et Dignité est en marche en Tunisie. Une dizaine d'autres commissions du même genre ont déjà été mises en place sur le continent.[...]

Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle" en Afrique de l'Ouest, selon MSF

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a affirmé lundi que la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone comptaient "60 foyers actifs" de fièvre hémorragique, en grande partie due au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers