Extension Factory Builder
25/11/2012 à 10:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Julius Maada Bio en meeting à Freetown. Julius Maada Bio en meeting à Freetown. © AFP

Le candidat d'opposition à la présidentielle en Sierra Leone Julius Maada Bio, largement battu vendredi par le président sortant Ernest Bai Koroma, a dénoncé samedi un scrutin entaché de fraudes.

"Le processus a été entaché de fraudes et les résultats ne reflètent pas la volonté des Sierra-Léonais", a-t-il déclaré dans un communiqué à l'AFP au lendemain de la prestation de serment de M. Koroma pour un second mandat présidentiel de cinq ans remporté avec 58% des suffrages. M. Bio, un ex militaire de 48 ans, candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), est arrivé en 2e avec 37,4% des voix.

"Le parti s'inquiète des irrégularités électorales comportant des listes falsifiées et non estampillées de résultats, des bulletins de vote pré-imprimés, des bourrages d'urnes et des votes en surnombre à Kono (est du pays, riche en diamant), à l'ouest et dans la province du nord", a-t-il déclaré. "Ces faits et de nombreuses autres mauvaises pratiques discréditent les réultats", selon le candidat battu. M. Bio n'a toutefois pas indiqué ce qu'il ferait pour contester les résultats, mais il a pressé ses partisans de "rester calmes et de respecter la loi".

Evoquant les allégations du SLPP, la responsable de la Commission nationale des élections, Christiana Thorpe, a demandé au SLPP de transmettre les preuves de ces irrégularités à la police. La plupart des observateurs internationaux avaient cependant souligné que le scrutin avait été libre, mené dans le calme et bien organisé, malgré quelques incidents dans les procédures de vote et un accès inégal aux médias pendant la campagne qui a profité au président sortant. M. Koroma a en effet dominé la couverture médiatique et utilisé les ressources de l'Etat pour sa campagne, selon les observateurs.

Ces élections présidentielle, parlementaire et locales étaient les premières qui soient entièrement organisées par le gouvernement depuis la fin en 2002 d'un conflit qui a fait 120.000 morts en 11 ans. Elles étaient considérées comme déterminantes pour la consolidation de la démocratie en Sierra Leone. Les résultats des élections parlementaires et locales devraient être annoncés dimanche. La guerre dans ce pays fut l'une des plus sanglante d'Afrique, avec des chefs rebelles armés grâce à la vente de "diamants du sang", qui recrutaient des enfants-soldats et qui coupaient les membres des civils pour les terroriser.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : le Sierra Leone va confiner sa population pendant trois jours

Ebola : le Sierra Leone va confiner sa population pendant trois jours

Le Sierra Leone s'apprête à lancer une opération géante de porte-à-porte à destination de ses six millions d'habitants. La population est invitée, à partir de jeudi soir, &ag[...]

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Les pays ouest-africains les plus touchés par Ebola espèrent un tournant grâce à l'aide militaire promise mardi par les États-Unis. Autre motif d'espoir : l'examen, ce jeudi, par le Conseil de[...]

Ebola : la Banque mondiale craint "les conséquences économiques catastrophiques de la peur"

Pour la banque mondiale, plus que le coût direct de l'épidémie (mortalité, morbidité, soins de santé, pertes des jours de travail), le véritable danger réside dans la[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : 165 personnels cubains en Sierra Leone, Obama supervise la stratégie américaine

La mobilisation internationale contre Ebola a reçu vendredi un renfort de taille, Cuba annonçant l'envoi de 165 médecins et infirmiers en Sierra Leone, un déploiement encore loin de remédier[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Ebola : la peur, c'est contagieux

Les mesures de quarantaine, discriminatoires à l'égard des pays touchés, sont-elles excessives ? L'Organisation mondiale de la santé a-t-elle sous-estimé l'ampleur de la menace ? Pendant[...]

Ebola : l'UA appelle à une levée des interdictions de voyager

L’Union africaine, qui s’est réunie lundi à Addis Abeba pour définir une stratégie de lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement en Afrique de[...]

Ebola : le cri d'alarme de onze grands patrons africains

Onze dirigeants d'entreprises internationales installées en Afrique de l'Ouest en appellent à la communauté internationale, souhaitant un effort global plus important et mieux coordonné et une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex