Extension Factory Builder
25/11/2012 à 10:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Julius Maada Bio en meeting à Freetown. Julius Maada Bio en meeting à Freetown. © AFP

Le candidat d'opposition à la présidentielle en Sierra Leone Julius Maada Bio, largement battu vendredi par le président sortant Ernest Bai Koroma, a dénoncé samedi un scrutin entaché de fraudes.

"Le processus a été entaché de fraudes et les résultats ne reflètent pas la volonté des Sierra-Léonais", a-t-il déclaré dans un communiqué à l'AFP au lendemain de la prestation de serment de M. Koroma pour un second mandat présidentiel de cinq ans remporté avec 58% des suffrages. M. Bio, un ex militaire de 48 ans, candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), est arrivé en 2e avec 37,4% des voix.

"Le parti s'inquiète des irrégularités électorales comportant des listes falsifiées et non estampillées de résultats, des bulletins de vote pré-imprimés, des bourrages d'urnes et des votes en surnombre à Kono (est du pays, riche en diamant), à l'ouest et dans la province du nord", a-t-il déclaré. "Ces faits et de nombreuses autres mauvaises pratiques discréditent les réultats", selon le candidat battu. M. Bio n'a toutefois pas indiqué ce qu'il ferait pour contester les résultats, mais il a pressé ses partisans de "rester calmes et de respecter la loi".

Evoquant les allégations du SLPP, la responsable de la Commission nationale des élections, Christiana Thorpe, a demandé au SLPP de transmettre les preuves de ces irrégularités à la police. La plupart des observateurs internationaux avaient cependant souligné que le scrutin avait été libre, mené dans le calme et bien organisé, malgré quelques incidents dans les procédures de vote et un accès inégal aux médias pendant la campagne qui a profité au président sortant. M. Koroma a en effet dominé la couverture médiatique et utilisé les ressources de l'Etat pour sa campagne, selon les observateurs.

Ces élections présidentielle, parlementaire et locales étaient les premières qui soient entièrement organisées par le gouvernement depuis la fin en 2002 d'un conflit qui a fait 120.000 morts en 11 ans. Elles étaient considérées comme déterminantes pour la consolidation de la démocratie en Sierra Leone. Les résultats des élections parlementaires et locales devraient être annoncés dimanche. La guerre dans ce pays fut l'une des plus sanglante d'Afrique, avec des chefs rebelles armés grâce à la vente de "diamants du sang", qui recrutaient des enfants-soldats et qui coupaient les membres des civils pour les terroriser.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : British Airways suspend ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone jusqu'en décembre

British Airways a annoncé mardi maintenir la suspension de ses vols à destination et depuis le Liberia et la Sierra Leone jusqu'à la fin de 2014. La compagnie aérienne a pris cette décision en[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex