Extension Factory Builder
24/11/2012 à 10:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un rebelle syrien en deuil après la mort d'un camarade, le 20 novembre 2012 à Maraat al-Numa. Un rebelle syrien en deuil après la mort d'un camarade, le 20 novembre 2012 à Maraat al-Numa. © AFP

De violents combats opposaient samedi rebelles et forces gouvernementales dans les quartiers sud de Damas bombardés par l'artillerie du régime de Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Lors des combats qui ont duré toute la nuit et se poursuivaient le matin, de nombreuses roquettes sont tombées sur Qadam et Tadamoun, deux quartiers pauvres du sud de Damas depuis lesquels les rebelles tentent de gagner le centre de la capitale, a précisé l'ONG. Dans l'autre grande ville du pays, Alep (nord), des affrontements meurtriers opposaient également insurgés et soldats, a ajouté l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins en Syrie.

Par ailleurs, les artilleurs du régime ont poursuivi dans la nuit leurs bombardements sur les provinces de Deraa (sud), d'Idleb (nord-ouest) et de Deir Ezzor (est), déjà sous le feu vendredi des roquettes et des obus de mortier des troupes régulières, selon l'OSDH.

Une rébellion de plus en plus audacieuse

Vendredi, une centaine de personnes ont péri dans des violences à travers le pays où le conflit armé déclenché par la répression d'une contestation populaire, a fait plus de 40.000 morts en 20 mois, selon l'OSDH. Ces dernières semaines, les rebelles ont gagné du terrain dans le nord et tiennent désormais une large zone dans les provinces d'Idleb et d'Alep, à la lisière de la Turquie, ainsi que dans l'est, où ils ont chassé l'armée d'un important secteur proche de l'Irak.

De son côté, l'armée, bousculée par une rébellion de plus en plus audacieuse, a réduit ses ambitions territoriales pour se concentrer sur une ligne partant du sud, passant par Damas et le centre de la Syrie et rejoignant le pays alaouite et la côte, dans le nord-ouest, estiment des analystes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé diffusé jeudi, le président français, François Hollande, a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz droit dans ses bottes

Mohamed Ould Abdelaziz ne s'en laisse pas conter, délègue peu et décide tout seul. Portrait d'un omniprésident Mauritanien qui semble décidé à faire de la lutte contre la[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

Maroc - Minurso : Bolduc en stand-by

La nomination de la Canadienne Kim Bolduc à la tête de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) n'est toujours pas validée par Rabat.[...]

Israël : Benyamin Netanyahou entre deux feux

Le Premier ministre israélien veut éviter une troisième Intifada tout en satisfaisant ses alliés qui le poussent à plus de fermeté. Pas simple.[...]

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).[...]

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et[...]

Mauritanie - Ely Ould Mohamed Vall : "L'insécurité est flagrante, le pays est en ébullition"

Le cousin et néanmoins grand rival du chef de l'État ne trouve rien de positif dans l'action du gouvernement. Et ne se prive pas de le faire savoir.[...]

Libye : la Banque centrale sous tutelle internationale ?

 Pour tenter de mettre fin à la guerre civile, l'ONU envisage de frapper les leaders des milices libyenes à la caisse.[...]

Égypte : 78 adolescents pro-Morsi condamnés à de la prison ferme

Soixante-dix-huit mineurs ont été condamnés mercredi en Égypte à des peines de 2 à 5 ans de prison parce qu'ils avaient manifesté pour réclamer le retour de l'ancien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces