Extension Factory Builder
15/11/2012 à 17:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Campagne de vaccination au Darfour, le 14 novembre 2012, à El-Geneina. Campagne de vaccination au Darfour, le 14 novembre 2012, à El-Geneina. © Albert Gonzalez Farran/Unamid/AFP

Un vaccin bon marché contre la méningite A pouvant se conserver plusieurs jours sans être réfrigéré a été déclaré sûr et efficace par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une avancée en matière de vaccination, ont indiqué mercredi des chercheurs lors d'une conférence aux Etats-Unis.

Ce vaccin appelé MenAfriVac est fabriqué par la firme indienne Serum Institute of India Ltd. est surtout destiné à la ceinture dite de la méningite en Afrique où des épidémies se produisent de façon récurrente tous les sept à quatorze ans dans 26 pays du Sénégal à l'Ethiopie et faisant courir un risque à 450 millions de personnes.

Le MenAfriVac®, qui coûte un demi dollar, peut être conservé sans aucune réfrigération à une température maximale de 40 degrés pendant quatre jours. Cette avancée devrait faciliter les campagnes de vaccination et sauver plus de vies tout en économisant les fonds consacrés au maintien de la réfrigération durant l'acheminement des vaccins en zones isolées.

"Les vaccins sauvent des vies quel que soit l'endroit où ils sont utilisés mais parvenir à les administrer aux millions d'enfants dans les zones rurales en Afrique reste difficile", relève le Dr Orin Levine, de la Fondation Bill et Melinda Gates qui finance en partie cette initiative. "L'approbation du MenAfricVacts marque ainsi une nouvelle étape car cela va nous permettre de vacciner plus de monde à travers l'Afrique de façon sûre et efficace", a-t-il ajouté.

Efficacité et innocuité prouvées

Les résultats des analyses d'efficacité et d'innocuité du vaccin MenAfricVac menées par Santé Canada et confirmés par le programme des vaccins de l'OMS ainsi que par l'autorité indienne des médicaments (DCGI) ont été dévoilés à la conférence de l'American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH) réunie à Atlanta (Géorgie, sud).

D'autres recherches présentées à Atlanta montre que ce vaccin a déjà bien montré son efficacité pour éliminer la méningite A dans les premiers pays où il a été utilisé depuis 2010.

Ainsi au Burkina Faso l'infection avec la bactérie responsable de la méningite A a été éliminée dans les population vaccinées et non-vaccinées, explique le Dr Marie-Pierre Préziosi, directrice du Projet Vaccins Méningite OMS/PATH. "Nos résultats prouvent que les bactéries à l'origine de la méningite A ont disparu du nez et de la gorge des personnes trop âgées ou trop jeunes pour être vaccinées ce qui résulte d'un phénomène dit d'immunité collective", a-t-elle dit.

Bactérie mortelle

"Et nous avons aussi constaté qu'après l'utilisation du vaccin MenAfriVa, le Burkina Faso a connu le nombre de cas de méningite A le plus faible depuis 15 ans", souligne ce médecin, principal auteur de l'étude parue dans la revue Clinical Infection Diseases.

La méningite A provoquée par une bactérie est une grave infection des méninges affectant la membrane du cerveau. Elle peut provoquer des lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n'est pas traitée, selon l'OMS. Les méningites virales sont le plus souvent bénignes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Kaninjo - 16/11/2012 à 10h:11

Découverte révolutionnaire! ça mérite au moins un prix Nobel.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Continental

Le propos raciste qui fait du bien

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner l’absurdité[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces