Extension Factory Builder
15/11/2012 à 17:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Campagne de vaccination au Darfour, le 14 novembre 2012, à El-Geneina. Campagne de vaccination au Darfour, le 14 novembre 2012, à El-Geneina. © Albert Gonzalez Farran/Unamid/AFP

Un vaccin bon marché contre la méningite A pouvant se conserver plusieurs jours sans être réfrigéré a été déclaré sûr et efficace par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une avancée en matière de vaccination, ont indiqué mercredi des chercheurs lors d'une conférence aux Etats-Unis.

Ce vaccin appelé MenAfriVac est fabriqué par la firme indienne Serum Institute of India Ltd. est surtout destiné à la ceinture dite de la méningite en Afrique où des épidémies se produisent de façon récurrente tous les sept à quatorze ans dans 26 pays du Sénégal à l'Ethiopie et faisant courir un risque à 450 millions de personnes.

Le MenAfriVac®, qui coûte un demi dollar, peut être conservé sans aucune réfrigération à une température maximale de 40 degrés pendant quatre jours. Cette avancée devrait faciliter les campagnes de vaccination et sauver plus de vies tout en économisant les fonds consacrés au maintien de la réfrigération durant l'acheminement des vaccins en zones isolées.

"Les vaccins sauvent des vies quel que soit l'endroit où ils sont utilisés mais parvenir à les administrer aux millions d'enfants dans les zones rurales en Afrique reste difficile", relève le Dr Orin Levine, de la Fondation Bill et Melinda Gates qui finance en partie cette initiative. "L'approbation du MenAfricVacts marque ainsi une nouvelle étape car cela va nous permettre de vacciner plus de monde à travers l'Afrique de façon sûre et efficace", a-t-il ajouté.

Efficacité et innocuité prouvées

Les résultats des analyses d'efficacité et d'innocuité du vaccin MenAfricVac menées par Santé Canada et confirmés par le programme des vaccins de l'OMS ainsi que par l'autorité indienne des médicaments (DCGI) ont été dévoilés à la conférence de l'American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH) réunie à Atlanta (Géorgie, sud).

D'autres recherches présentées à Atlanta montre que ce vaccin a déjà bien montré son efficacité pour éliminer la méningite A dans les premiers pays où il a été utilisé depuis 2010.

Ainsi au Burkina Faso l'infection avec la bactérie responsable de la méningite A a été éliminée dans les population vaccinées et non-vaccinées, explique le Dr Marie-Pierre Préziosi, directrice du Projet Vaccins Méningite OMS/PATH. "Nos résultats prouvent que les bactéries à l'origine de la méningite A ont disparu du nez et de la gorge des personnes trop âgées ou trop jeunes pour être vaccinées ce qui résulte d'un phénomène dit d'immunité collective", a-t-elle dit.

Bactérie mortelle

"Et nous avons aussi constaté qu'après l'utilisation du vaccin MenAfriVa, le Burkina Faso a connu le nombre de cas de méningite A le plus faible depuis 15 ans", souligne ce médecin, principal auteur de l'étude parue dans la revue Clinical Infection Diseases.

La méningite A provoquée par une bactérie est une grave infection des méninges affectant la membrane du cerveau. Elle peut provoquer des lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n'est pas traitée, selon l'OMS. Les méningites virales sont le plus souvent bénignes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Kaninjo - 16/11/2012 à 10h:11

Découverte révolutionnaire! ça mérite au moins un prix Nobel.[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Continental

Les fonds étrangers désormais accueillis à bras ouverts en Afrique

Les fonds étrangers désormais accueillis à bras ouverts en Afrique

Les patrons africains sont nombreux à s'ouvrir à des investisseurs venus d'ailleurs, qui apportent de l'argent frais mais aussi l'expertise qui fera décoller leur entreprise.[...]

Renault voit l'Afrique depuis le golfe

Chez Renault, l'Afrique sera dorénavant dirigée depuis Dubaï, et non plus depuis la France. La nouvelle région Afrique - Moyen-Orient - Inde (AMI) est pilotée par Bernard Cambier.[...]

Carte interactive : l'Afrique francophone dans les missions de maintien de la paix

Depuis quelques années, les pays africains francophones participent de plus en plus à des opérations et missions de paix dans le monde. "Jeune Afrique" vous propose de découvrir si votre[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Tunisie - Philippe Troussier : avec Sfax, "nous voulons remporter la Ligue des champions"

Dimanche à Kinshasa (RDC), Sfax se présentera avec l’étiquette de favori, lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions face à l’AS Vita Club. Philippe Troussier,[...]

Qatar National Bank en Afrique, maintenant, c'est du sérieux !

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

FAO : 805 millions de personnes souffrent (encore) de la faim dans le monde

Dans un rapport publié mardi, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué qu'environ 805 millions de personnes souffraient encore de la famine dans le monde, malgré[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex