Extension Factory Builder
15/11/2012 à 17:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une zone de quarantaine de l'hôpital Mulago de Kampala. Une zone de quarantaine de l'hôpital Mulago de Kampala. © Michele Sibiloni/AFP

Une nouvelle épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola s'est déclarée en Ouganda, où elle a déjà tué deux personnes au nord de Kampala, un mois après la fin officielle d'une précédente flambée qui avait fait 17 morts dans l'ouest, a annoncé la ministre ougandaise de la Santé.

"Le ministère de la Santé souhaite informer la population qu'une autre (épidémie de) fièvre hémorragique virale Ebola a éclaté dans le pays", a déclaré la ministre, Christine Ondoa, lors d'une conférence de presse.

Les échantillons prélevés sur deux membres d'une même famille, décédés respectivement samedi et lundi à une cinquantaine de km au nord de la capitale ougandaise, se sont révélés positifs au virus Ebola, mortel et hautement contagieux, a-t-elle précisé.

Cinq personnes entrés en contact avec ces deux personnes ont été placées sous surveillance, deux d'entre eux étant placés à l'isolement dans une unité de l'hôpital Mulago de Kampala, selon la ministre.

Décès de 25% à 90% des malades

Un troisième homme est décédé fin octobre après avoir montré des symptômes ressemblant à ceux de la fièvre Ebola, mais son cas n'avait pas été signalé aux autorités et aucun échantillon n'a été prélévé sur le cadavre, a-t-elle précisé.

Le 4 octobre, les autorités ougandaises avaient déclaré officiellement terminée une précédente épidémie de Ebola, qui s'était déclarée en juillet dans l'ouest du pays et avaient fait 17 morts.

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, tue entre 25 et 90% des malades, selon l'OMS. Il n'existe ni traitement ni vaccin. Elle se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles...), par voie sexuelle et par la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ouganda

En Afrique centrale, la LRA n'est plus que l'ombre d'elle-même

En Afrique centrale, la LRA n'est plus que l'ombre d'elle-même

Les rebelles ougandais ne sont plus qu'une poignée, éparpillés aux confins de la Centrafrique et de la RD Congo. Et avant tout préoccupés par leur propre survie.[...]

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand[...]

CPI : Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA, est arrivé à la Haye

Dominic Ongwen, figure majeure de la LRA de Joseph Kony, est arrivé mercredi matin au centre de détention de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Il avait été remis la[...]

CPI : Ongwen, un des chefs de la LRA, transféré à La Haye

Comme promis, les autorités ougandaises ont remis mardi Dominic Ongwen à la Cour pénale internationale (CPI). Cette figure importante du commandement militaire de la rébellion de la LRA de Joseph Kony[...]

Vatican : première tournée du pape François en Afrique annoncée pour fin 2015

Après une semaine de visite en Asie, le pape François a confié à certains journalistes qu'il se rendrait également sur le continent africain à partir de la fin de l'année. Le[...]

Ouganda : le rebelle de la LRA Ongwen remis à la Centrafrique pour transfert à la CPI

Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de la sanguinaire rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), a été remis à la Centrafrique en vue de son transfert à[...]

Ouganda : la CPI va juger Dominic Ongwen, un des chefs de la LRA

L’armée ougandaise a annoncé mardi que Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) qui s'était rendu aux forces spéciales américaines[...]

L'armée ougandaise confirme la reddition en Centrafrique d'Ongwen, l'un des chefs de la LRA

Sans attendre la confirmation de Washington, l'armée ougandaise a annoncé mercredi que Dominic Ongwen, l'un des principaux chefs de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, s'est rendu[...]

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de[...]

Ouganda : la baby-sitter qui a torturé une fillette écope de 4 ans de prison

Reconnue coupable de "maltraitance" grâce à une vidéo rendue publique qui la montrait en train de rouer de coups une fillette dont elle avait la garde, une baby-sitter ougandaise a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121115171912 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121115171912 from 172.16.0.100