Extension Factory Builder
15/11/2012 à 17:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une zone de quarantaine de l'hôpital Mulago de Kampala. Une zone de quarantaine de l'hôpital Mulago de Kampala. © Michele Sibiloni/AFP

Une nouvelle épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola s'est déclarée en Ouganda, où elle a déjà tué deux personnes au nord de Kampala, un mois après la fin officielle d'une précédente flambée qui avait fait 17 morts dans l'ouest, a annoncé la ministre ougandaise de la Santé.

"Le ministère de la Santé souhaite informer la population qu'une autre (épidémie de) fièvre hémorragique virale Ebola a éclaté dans le pays", a déclaré la ministre, Christine Ondoa, lors d'une conférence de presse.

Les échantillons prélevés sur deux membres d'une même famille, décédés respectivement samedi et lundi à une cinquantaine de km au nord de la capitale ougandaise, se sont révélés positifs au virus Ebola, mortel et hautement contagieux, a-t-elle précisé.

Cinq personnes entrés en contact avec ces deux personnes ont été placées sous surveillance, deux d'entre eux étant placés à l'isolement dans une unité de l'hôpital Mulago de Kampala, selon la ministre.

Décès de 25% à 90% des malades

Un troisième homme est décédé fin octobre après avoir montré des symptômes ressemblant à ceux de la fièvre Ebola, mais son cas n'avait pas été signalé aux autorités et aucun échantillon n'a été prélévé sur le cadavre, a-t-elle précisé.

Le 4 octobre, les autorités ougandaises avaient déclaré officiellement terminée une précédente épidémie de Ebola, qui s'était déclarée en juillet dans l'ouest du pays et avaient fait 17 morts.

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, tue entre 25 et 90% des malades, selon l'OMS. Il n'existe ni traitement ni vaccin. Elle se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles...), par voie sexuelle et par la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ouganda

Pour être Miss Ouganda, il faut traire les vaches et garder les moutons

Pour être Miss Ouganda, il faut traire les vaches et garder les moutons

Oubliez les démarches glamour en talons hauts et les poses sexy en maillot de bain:  pour devenir Miss Ouganda 2014, il faut aussi savoir traire les vaches et garder les moutons.[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Tourisme gay : l'Ouganda à voile et à vapeur

Les homosexuels révulsent une frange des autorités ougandaises, mais le secteur du tourisme ne dédaigne pas le contenu de leurs portefeuilles. Schizophrénie politique ?[...]

Ouganda : pénis à géométrie variable

La sexualité n’est pas simple pour les mâles ougandais. Ni pour les hétérosexuels qui ne trouvent pas de préservatifs à leur taille, ni pour les homosexuels qui ne trouvent pas de[...]

Ouganda : plusieurs attentats à la bombe déjoués, selon la police

La police ougandaise a annoncé dimanche avoir déjoué des attentats à la bombe dans le pays en arrêtant la veille des islamistes shebab, une affirmation confirmée par l'ambassade[...]

Ouganda : un attentat des islamistes somaliens shebab déjoué

Les forces de sécurité ougandaises ont déjoué "un attentat imminent" planifié par une cellule des islamistes somaliens shebab liés à Al-Qaïda, a indiqué[...]

HRW dénonce le viol et l'exploitation sexuelle de Somaliennes par des soldats de l'Amisom

Des soldats de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et jeunes filles somaliennes sur leurs bases de Mogadiscio, affirme l’ONG Human Rights[...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Ouganda : le rappeur Bobi Wine interdit de séjour au Royaume-Uni pour homophobie

Le rappeur ougandais Bobi Wine s'est vu refuser un visa pour le Royaume-Uni en raison de déclarations homophobes, que des citoyens britanniques ont dénoncées dans une pétition signée par plus[...]

La LRA de Joseph Kony "survit" dans le sud-est de la Centrafrique

La guérilla ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) continue de semer la terreur dans le sud-est de la Centrafrique, notamment grâce à certains éléments de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers