Extension Factory Builder
11/11/2012 à 11:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une voiture de police à Conakry. Une voiture de police à Conakry. © Georges Gobet/AFP

La directrice nationale du Trésor public de Guinée, Aïssatou Boiro, a été assassinée dans la soirée du vendredi 9 novembre par un homme "en uniforme de l'armée guinéenne", dans un quartier résidentiel de Conakry, a appris samedi l'AFP de sources proches de sa famille et du ministère du Budget auquel elle était rattachée.

L'assassinat par balle, commis par un homme "en uniforme de l'armée guinéenne", s'est produit vers 21H00 (locales et GMT) dans le quartier chic de Kipé alors que Mme Boiro revenait du ministère du Budget, ont précisé ces sources.

Aïssatou Boiro a été à l'origine du démantèlement d'un réseau qui avait tenté en mai de détourner plus de 13 milliards de Francs guinéens (1,5 million d'euros) de la Banque centrale de la république de Guinée (BCRG) impliquant plusieurs cadres du Trésor public, du ministère des Finances et de la Banque centrale, indique-t-on de sources proches des milieux économiques et financiers à Conakry.

"Mme Boiro revenait du travail où elle avait participé à une réunion de cabinet au ministère du Budget. Son chauffeur était au volant de son véhicule. Il a été accosté par une autre voiture d'où sont sortis des hommes dont l'un était en uniforme de l'armée guinéenne", a déclaré la source proche de la famille.

"Règlement de comptes"

"C'est ce dernier qui a tiré sur elle alors qu'elle était au téléphone", a ajouté cette source. Les assaillants ont ensuite "tiré des coups de feu en l'air pour terroriser les passants avant de disparaître dans l'obscurité", a affirmé cette source.

L'assassinat a été confirmé par une source proche du ministère délégué au Budget, qui a précisé que Mme Boiro avait bien assisté à une réunion de cabinet au ministère de 19HOO à 20H00.

"L'assassinat de Mme Boiro n'est, ni plus ni moins, qu'un règlement de compte entre cadres guinéens", a affirmé cette source. Au moins neuf personnes ont été arrêtées à la suite du démantèlement du réseau qui avait tenté de détourner des fonds publics. Une autre est en fuite.

"Dynamique" et "incorruptible"

Décrite par ses collaborateurs interrogés par l'AFP comme une femme "courageuse", "dynamique" et "incorruptible", Mme Boiro, âgée de 58 ans, était mariée et mère de quatre enfants.

La Guinée, ex-colonie française à l'histoire marquée par la violence politico-militaire depuis son indépendance en 1958, est rongée par une corruption endémique. La lutte contre ce fléau est une des priorités affichée par Alpha Condé, premier président démocratiquement élu de Guinée, en novembre 2010.

Le chef de l'Etat était sorti indemne, en juillet 2011, d'une attaque à l'arme lourde de son domicile privé de Conakry. Une soixantaine de personnes au total, dont des militaires, avaient été arrêtées après cette attaque et la plupart poursuivies pour "attentat contre la sûreté de l'Etat" et "tentative d'assassinat" du chef de l'Etat.

Dix-sept des accusés ont été libérés en mars à la faveur d'un non-lieu. Deux sont décédés en détention, les autres demeurent en prison.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : à Bruxelles, les pays touchés demandent un 'plan Marshall' pour se relever

Ebola : à Bruxelles, les pays touchés demandent un "plan Marshall" pour se relever

Alors que l'épidémie d'Ebola s'éternise en Afrique de l'Ouest, une conférence des acteurs de la lutte contre le virus se tient ce mardi à Bruxelles. Les trois pays les plus touchés appelle[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Guinée : un imam jugé pour violences sur un agent de la lutte contre Ebola

Les soignants d'Ebola sont de plus en plus victimes d’actes de violences commis par les populations en Guinée. Le procès d’un imam inculpé pour coups et blessures sur un agent s’ouvre ce[...]

Lettre ouverte à tous les Guinéens

Béa Diallo est élu au Parlement belge et échevin d'Ixelles. Oui, Depuis plusieurs années déjà, notre pays est confronté à un défi immense : il doit atteindre de[...]

Moi, Aïssatou, Guinéenne régularisée au Maroc, mais toujours en sursis

Aïssatou Barry est une migrante guinéenne qui a survécu à l'enfer du tristement célèbre camp de Gourougou, dans le nord du Maroc, qui abrite les migrants clandestins voulant rallier [...]

Sondage : votez pour le meilleur joueur de la CAN 2015 !

La CAN 2015 s'est achevée dimanche avec la victoire in extremis de la Côte d'Ivoire en finale face au Ghana (9-8 au t.a.b.). Quel joueur vous a le plus marqué depuis le début de la compétition, le[...]

Cellou Dalein Diallo : "L'opposition guinéenne n'a plus que la rue comme recours"

À l’approche de la présidentielle guinéenne – qui devrait se dérouler avant la fin de l’année – l’opposition durcit le ton et réclame plus de dialogue avec[...]

Guinée : un ancien ministre tué par balles en pleine rue à Conakry

Thierno Aliou Diaouné, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports du gouvernement de transition de 2010, a été abattu par des inconnus vendredi soir à Conakry. Les motifs du crime ne sont pas encore[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121111110433 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121111110433 from 172.16.0.100