Extension Factory Builder
03/11/2012 à 10:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Libyens manifestent pour l'autonomie de leur région, le 2 octobre 2012 à Benghazi. Des Libyens manifestent pour l'autonomie de leur région, le 2 octobre 2012 à Benghazi. © AFP

 Des centaines de partisans du fédéralisme ont manifesté vendredi à Benghazi, dans l'est de la Libye, pour réclamer l'autonomie de cette région riche en pétrole et berceau de la révolution contre le colonel Mouammar Kadhafi.

Plus de 1.000 manifestants réclamant une plus grande autonomie de la région de la Cyrénaïque se sont rassemblés devant l'hôtel Tibesti après la prière hebdomadaire du vendredi, selon un journaliste de l'AFP. "Ignorer nos demandes de fédéralisme aura de graves conséquences pour l'avenir de la Libye", pouvait-on lire sur une banderole.

Certains partisans du fédéralisme voudraient que Benghazi devienne la capitale économique du pays où seraient basées des institutions clés comme la Banque centrale ou les ministères du Pétrole et des Finances. Les manifestants ont fait circuler une déclaration appelant à un retour à la Constitution de 1951 et exprimant leur soutien au gouvernement du Premier ministre Ali Zeidan, qui a été approuvé mercredi par l'Assemblée nationale. "Nous déclarons notre plein soutien au gouvernement élu, qui a obtenu la confiance du Congrès national général, afin de rédiger une Constitution sur la base de la Constitution légitime de 1951", selon ce texte.

Négligés par Kadhafi

La Libye était dotée d'un système fédéral de 1951 à 1963 sous le règne du roi Idriss al-Sénoussi renversé par Kadhafi en 1969. Elle était alors divisée en trois régions administratives: la Cyrénaïque (est), la Tripolitaine (ouest) et le Fezzane (sud). Les partisans du fédéralisme estiment que l'Est a été négligé à l'époque où le colonel Kadhafi était au pouvoir (1969-2011). Le camp fédéraliste s'est fait connaître en mars dernier mais ses appels à boycotter les élections législatives de juillet ont été largement ignorées

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide j[...]

Libye : démission du gouvernement provisoire

Le premier ministre libyen Abdallah al-Theni a présenté la démission de son gouvernement, en place depuis le mois de mars, au Parlement élu, selon un communiqué publié jeudi soir.[...]

Libye : François Hollande demande un "soutien exceptionnel" de l'ONU pour rétablir l'État

Le président français François Hollande a appelé jeudi à un soutien exceptionnel de l'ONU en Libye, pour rétablir l'État. Sous peine, selon lui, de voir le terrorisme se[...]

Libye : Washington accuse les Émirats arabes unis d'avoir mené des raids contre les islamistes

Washington a accusé lundi les Émirats arabes unis et l’Égypte d’avoir secrètement lancé des frappes aériennes contre des miliciens islamistes en Libye.[...]

Égypte : le Caire dément une quelconque implication militaire en Libye

L’Égypte a une nouvelle fois démenti toute implication directe dans les récents bombardements de positions de milices islamistes en Libye. Le pays répondait aux accusations formulées,[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Libye : fallait-il renverser Kadhafi ?

La déliquescence de l'État libyen et la dissémination du terrorisme dans la région relancent le débat sur l'opportunité de l'intervention de l'Otan contre l'ex-"Guide" de[...]

Libye : 170 migrants retrouvés morts sur une plage

Les corps de 170 migrants africains dont l’embarcation s’est retournée vendredi au large de la Libye ont été retrouvés près de la localité d’Al-Qarabole, à 60 kms[...]

Libye : les islamistes annoncent la formation prochaine de leur propre gouvernement

Réunie à Tripoli, l'Assemblée libyenne sortante a chargé lundi un pro-islamiste de former un "gouvernement de salut national", défiant ainsi ouvertement le cabinet provisoire[...]

Libye : le nouveau chef d'état-major "déclare la guerre aux terroristes"

Au lendemain de sa nomination dimanche, le nouveau chef d'état-major libyen Abdel Razzak Nadhouri a prêté serment en déclarant "la guerre aux terroristes". Le Parlement élu en juin a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex