Extension Factory Builder
28/10/2012 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La frégate argentine retenue au port de Tema, près d'Accra, le 9 octobre 2012. La frégate argentine retenue au port de Tema, près d'Accra, le 9 octobre 2012. © AFP

Près d'une centaine d'embarcations ont défilé samedi sur le Rio de la Plata à Buenos Aires pour protester contre la saisie au Ghana de la frégate-école Libertad, tandis que huit anciens ministres argentins des Affaires étrangères ont réclamé sa "libération".

Près d'une centaine d'embarcations ont défilé samedi sur le Rio de la Plata à Buenos Aires pour protester contre la saisie au Ghana de la frégate-école Libertad, tandis que huit anciens ministres argentins des Affaires étrangères ont réclamé sa "libération". Répondant à un appel diffusé sur les réseaux sociaux, un cortège hétéroclite de barques, voiliers et yachts s'est lancé sur les eaux du Rio de la Plata.

"Nous avons voulu exprimer notre solidarité et notre soutien aux marins et à ce symbole si cher qu'est la frégate Libertad", a déclaré à l'AFP Pablo Cernadas, un des organisateurs de la manifestation maritime.

Les passagers des embarcations frappaient sur des casseroles et faisaient retentir les cloches et les sirènes de leurs navires tandis que, depuis la terre, le cortège naval était salué par environ 300 personnes brandissant des drapeaux argentins et des pancartes proclamant : "la frégate ne se rend ni ne se vend".

Fonds spéculatif

Egalement samedi, huit anciens chefs de la diplomatie argentine qui se sont succédé depuis le retour de la démocratie en 1983 ont signé une déclaration commune pour réclamer "la libération rapide de la frégate Libertad". "Nous exhortons le gouvernement à poursuivre ses démarches en cours auprès de toutes les instances politiques et juridiques internationales compétentes afin de mettre un terme à cet agisssement illicite qui engage la responsabilité de la République du Ghana envers la République argentine et la communauté internationale dans son ensemble", proclament les anciens ministres.

Le bateau école de la Marine argentine est retenu depuis le 2 octobre dans un port proche d'Accra à la demande du fonds spéculatif NML, qui a son siège aux îles Caïman, un paradis fiscal.

Buenos Aires refuse de donner suite aux demandes du fonds spéculatif, qui réclame plus de 370 millions de dollars (283 millions d'euros) après avoir refusé des offres d'échange de titres de dette à deux reprises, en 2005 et 2010.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ghana

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

Abidjan remporte le premier round dans son différend maritime avec le Ghana

En attendant de se prononcer définitivement, la chambre spéciale qui arbitre le désaccord entre la Côte d'Ivoire et le Ghana sur leur frontière maritime a rendu des mesures conservatoires, le 25 a[...]

Santé : le savon de virginité, plebiscité mais dangereux

Il ne coûte pas cher et promet de resserrer les muqueuses grâce à ses vertus astringentes. Mais les médecins contestent l'efficacité du "savon de virginité" et[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Le russe Lukoil envisage de sortir du pétrole ivoirien

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le géant pétrolier russe Lukoil envisage de réduire la voilure dans le pétrole ivoirien et ghanéen en raison du faible potentiel[...]

Frontières maritimes : la Côte d'Ivoire et le Ghana croisent le fer à Hambourg

 La Côte d'Ivoire et le Ghana ont présenté leurs arguments devant le Tribunal du droit de la mer au sujet de la suspension des activités d'exploration pétrolière dans la zone maritime[...]

Afrique de l'Ouest : Mohamed Ibn Chambas a du pain sur la planche

Portrait de Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial de Ban Ki-moon pour l'Afrique de l'Ouest.[...]

Arts plastiques : un Ghanéen dans la nature

Du 4 avril au 1er novembre, le Centre d'art et de nature de Chaumont-sur-Loire, dans le centre de la France, accueillera comme chaque année de nombreux artistes invités à dialoguer avec [...]

Sénégal - Ghana au Havre... et autres matchs amicaux en France

Un match amical de prestige opposera les Lions de la Teranga du Sénégal aux Black Stars du Ghana, le 28 mars au stade Océane du Havre. D'autres sélections africaines ont également prévu[...]

Le 6 mars 1957, le Ghana devient indépendant

Le Ghana célèbre ce vendredi, le 58e anniversaire de son accession à l’indépendance. Nous vous proposons à cette occasion un article publié par Jeune Afrique le 6 mars 2005.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121028103129 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121028103129 from 172.16.0.100