Extension Factory Builder
28/10/2012 à 10:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La frégate argentine retenue au port de Tema, près d'Accra, le 9 octobre 2012. La frégate argentine retenue au port de Tema, près d'Accra, le 9 octobre 2012. © AFP

Près d'une centaine d'embarcations ont défilé samedi sur le Rio de la Plata à Buenos Aires pour protester contre la saisie au Ghana de la frégate-école Libertad, tandis que huit anciens ministres argentins des Affaires étrangères ont réclamé sa "libération".

Près d'une centaine d'embarcations ont défilé samedi sur le Rio de la Plata à Buenos Aires pour protester contre la saisie au Ghana de la frégate-école Libertad, tandis que huit anciens ministres argentins des Affaires étrangères ont réclamé sa "libération". Répondant à un appel diffusé sur les réseaux sociaux, un cortège hétéroclite de barques, voiliers et yachts s'est lancé sur les eaux du Rio de la Plata.

"Nous avons voulu exprimer notre solidarité et notre soutien aux marins et à ce symbole si cher qu'est la frégate Libertad", a déclaré à l'AFP Pablo Cernadas, un des organisateurs de la manifestation maritime.

Les passagers des embarcations frappaient sur des casseroles et faisaient retentir les cloches et les sirènes de leurs navires tandis que, depuis la terre, le cortège naval était salué par environ 300 personnes brandissant des drapeaux argentins et des pancartes proclamant : "la frégate ne se rend ni ne se vend".

Fonds spéculatif

Egalement samedi, huit anciens chefs de la diplomatie argentine qui se sont succédé depuis le retour de la démocratie en 1983 ont signé une déclaration commune pour réclamer "la libération rapide de la frégate Libertad". "Nous exhortons le gouvernement à poursuivre ses démarches en cours auprès de toutes les instances politiques et juridiques internationales compétentes afin de mettre un terme à cet agisssement illicite qui engage la responsabilité de la République du Ghana envers la République argentine et la communauté internationale dans son ensemble", proclament les anciens ministres.

Le bateau école de la Marine argentine est retenu depuis le 2 octobre dans un port proche d'Accra à la demande du fonds spéculatif NML, qui a son siège aux îles Caïman, un paradis fiscal.

Buenos Aires refuse de donner suite aux demandes du fonds spéculatif, qui réclame plus de 370 millions de dollars (283 millions d'euros) après avoir refusé des offres d'échange de titres de dette à deux reprises, en 2005 et 2010.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Ghana

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain d'int&ea[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mondial 2014 : la demande d'asile de Ghanéens au Brésil "sans fondement" selon Accra

Environ 200 Ghanéens ayant assisté à la Coupe du monde au Brésil ont fait une demande d'asile auprès des autorités brésiliennes, invoquant des violences religieuses dans leur[...]

Mondial 2014 : 193 Ghanéens demandent l'asile au Brésil

À chaque compétition internationale, le phénomène se répète. Cette fois, ce sont 193 supporteurs ghanéens qui ont demandé l'asile politique au Brésil après[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Football : les Africains ont-ils raté leur Coupe du monde ?

Après les éliminations lundi du Nigeria et de l'Algérie, il n'y a plus aucune sélection africaine au Brésil. Que retenir du parcours des cinqs représentants du continent qui ont[...]

Adel Amrouche : "Le Ghana ne méritait pas de se qualifier"

Le Ghana, quart de finaliste de la Coupe du Monde 2010, n’a pas dépassé le stade du premier tour, après sa défaite face au Portugal jeudi (1-2). Une élimination logique aux yeux[...]

Mondial 2014 : les stars africaines marquent aussi sur Twitter !

Le match le plus populaire, le joueur le plus suivi, le joueur le plus interactif pendant le Mondial 2014... La Coupe du monde des Africains se joue aussi sur Twitter. "Jeune Afrique" a fait le bilan de la[...]

Ghana : Boateng et Muntari exclus des Black Stars en plein Mondial

Kevin Prince Boateng et Sulley Muntari ont été exclus jeudi du Mondial par leur fédération. Les Black Stars se tirent ainsi une balle dans le pied, à quelques heures du match contre le Portugal[...]

Commissions Vérité : à quoi servent-elles ?

Depuis le 9 juin dernier, l'Instance Vérité et Dignité est en marche en Tunisie. Une dizaine d'autres commissions du même genre ont déjà été mises en place sur le continent.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers