Extension Factory Builder
27/10/2012 à 17:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des électeurs américains votent par anticipation à Miami le 27 octobre 2012. Des électeurs américains votent par anticipation à Miami le 27 octobre 2012. © AFP

Barack Obama et Mitt Romney continuaient samedi d'appeler leurs partisans à voter par avance à l'approche de la présidentielle, mais l'arrivée prévue de l'ouragan Sandy sur la côte atlantique, très peuplée, pourrait empêcher les électeurs de se déplacer.

Barack Obama et Mitt Romney continuaient samedi d'appeler leurs partisans à voter par avance à l'approche de la présidentielle, mais l'arrivée prévue de l'ouragan Sandy sur la côte atlantique, très peuplée, pourrait empêcher les électeurs de se déplacer. Plus de 10,5 millions d'électeurs ont déjà voté par anticipation, par correspondance ou en personne, selon un décompte du "projet Elections" de l'Université George Mason, près de Washington.

Dans la dernière ligne droite avant le 6 novembre, les deux candidats poursuivaient leur train d'enfer. Barack Obama se rendait samedi dans le New Hampshire, un Etat qu'il avait emporté en 2008 mais où son adversaire s'avère menaçant. Avec seulement 4 grands électeurs, le poids de ce petit Etat du nord-est pourrait s'avérer crucial dans une élection qui s'annonce très serrée.

Mitt Romney devait de son côté rejoindre la Floride, dans le sud-est, le plus gros des dix Etats-clés avec ses 29 grands électeurs et l'un des plus disputés avec l'Ohio (nord). La Floride ouvre ses bureaux de vote samedi. L'ouragan Sandy, qui doit toucher la côte atlantique en début de semaine, pourrait gêner le vote par anticipation et a déjà perturbé l'emploi du temps du candidat républicain et du vice-président démocrate Joe Biden, qui ont chacun annulé leurs déplacements prévus ce week-end à Virginia Beach en Virginie (est).

Mais selon le professeur Michael McDonald, le record de 41 millions de votes anticipés établi il y a quatre ans (30% du total des voix) pourrait tout de même être battu. Notamment grâce aux bénévoles et salariés qui multiplient les appels téléphoniques et les visites aux électeurs pour leur rappeler les adresses et horaires des bureaux de vote. Dans ce domaine, Barack Obama avait prouvé sa supériorité en 2008 mais les républicains semblent rattraper leur retard.

Environ 40% des électeurs des huit plus grands Etats-clés ont été contactés par la campagne Obama, et 35% par celle de Romney, selon un sondage Washington Post/ABC News publié vendredi.

A ce stade, le républicain mène en moyenne d'un écart insignifiant, inférieur à un point, sur Barack Obama dans les sondages nationaux, selon le site RealClearPolitics. Mais le président détient l'avantage dans une majorité d'Etats-clés.

"Vous n'avez pas à attendre"

Les candidats ne prononcent plus un discours sans lancer un appel au vote immédiat. Dans le New Hampshire, Barack Obama, retrouvera la ville de Nashua, symbolique de son parcours. C'est là qu'il avait prononcé son discours "Yes, we can" après sa défaite dans l'Etat face à Hillary Clinton lors de la primaire démocrate de 2008. Et là encore, il devrait appeler à la mobilisation.

"Vous n'avez pas à attendre pour voter, j'ai besoin que vous votiez en avance", a-t-il encore imploré à Cleveland, jeudi soir.

Devant 8.000 personnes frigorifiées vendredi à North Canton, le colistier de Mitt Romney, Paul Ryan, a de son côté rappelé aux habitants de l'Ohio qu'ils étaient "l'épicentre du choix pour l'avenir de ce pays." "Nous vous demandons votre soutien. Nous avons besoin que vous parliez à des gens qui ont voté Obama la dernière fois", a demandé le candidat à la vice-présidence, qui restera tout le week-end dans l'Etat.

Quelques minutes avant, le sénateur Rob Portman, proche de Mitt Romney, avait lancé: "A huit heures lundi matin, vous pouvez aller dans un bureau de vote et voter, vous devez le faire. Comme ça, le jour de l'élection, vous pourrez aider d'autres gens à aller voter".

Dans l'Ohio, les bureaux de vote sont ouverts depuis le 2 octobre. Washington ainsi que 31 Etats sur 50 permettent dès aujourd'hui le vote anticipé en personne, dont des Etats cruciaux comme la Floride, la Caroline du Nord (est), le Wisconsin (nord), l'Iowa (centre), le Colorado et le Nevada (ouest), selon l'association des secrétaires d'Etat (NASS).

Tous les autres Etats permettent le vote par correspondance, certains ne requérant aucun justificatif d'absence.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

La France et le Maroc ont décidé samedi de "tourner la page" de près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire et anti-jihadiste, un réchauffe[...]

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de[...]

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121027170650 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121027170650 from 172.16.0.100