Extension Factory Builder
27/10/2012 à 16:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'affiche du 5e festival du Rire Tuseo. L'affiche du 5e festival du Rire Tuseo. © D.R.

Comédiens et humoristes africains se sont retrouvés au 5e festival du Rire Tuseo (Rires, en Kongo, une langue parlée dans le sud du Congo) à Brazzaville pour faire rire des maux de leurs pays, de la corruption à l'incivisme.

Comédiens et humoristes africains se sont retrouvés au 5e festival du Rire Tuseo (Rires, en Kongo, une langue parlée dans le sud du Congo) à Brazzaville pour faire rire des maux de leurs pays, de la corruption à l'incivisme.

Au milieu de la foule qui a pris d'assaut une salle de l'Institut français du Congo, Kenneth Gombo, 31 ans, blouson blanc, éclate de rire à chaque phrase de l'artiste congolais Titus Cosmas, 26 ans: Au Congo, quand un policier arrête un automobiliste, celui-ci présente un billet de banque au lieu des papiers de sa voiture...

Titus et trois autres comédiens sont venus de Pointe-Noire, une ville du Sud du Congo, Omar Funzu Onguéngué du Gabon, la troupe Toumao Fondation (avec cinq artistes) de la République démocratique du Congo (RDC) pour ce festival sur cinq jours, qui s'achevait samedi. Créé en 2004, il présentait, cette fois, une quizaine de comédiens et d'humoristes, après plusieurs années d'interruption. Tous ou presque s'adressaient au public en solo et debout.

Militant

"Nous avons fait quatre premières éditions test, explique, Lauryathe Bikouta, 43 ans, initiatrice du festival. Cette fois-ci, nous repartons sur une nouvelle base parce que l'événement va désormais être biennal. Nous aurons une année pour la programmation et la sélection des artistes et une autre pour l'organisation proprement dite".

Au départ, l'objectif était clairement militant : "J'ai décidé d'organiser ce festival pour faire oublier les guerres civiles (de la décennie 90) et redonner le sourire aux Congolais. J'ai créé un espace d'expression pour les comédiens", se félicite Lauryathe Bikouta, elle-même comédienne et basée depuis 2008 à Paris.

"Il ne faut jamais donner à un enfant ou à un pays le nom de la RDC, ça signifie rez-de-chaussée (...) Là-bas chaque fois que tu prends un avion, il fait crash", ironise Titus Cosmas sur scène, pour dénoncer les mauvaises conditions de transports dans ce pays. Et pour Omar de Funzu, on rencontre toutes les TVA en Afrique: Taxe sur le Virus en Augmentation (allusion aux malades du sida), Taxe des Vauriens en Augmentation (pour parler des mauvaises conditions et de la mauvaise qualité de l'éducation), Taxe sur le Ventre Affamé (évoquant la malnutrition)...

La RDC est le pays des contrastes : le cobalt, l'or, le diamant, le zinc, le coltan dominent notre sous-sol, mais on n'a jamais réussi à vaincre la faim, la pauvreté et le chômage, insiste l'artiste Didier Besongo, du groupe de comédiens Toumao Fondation. Le rire était aussi écologique: samedi, tous les invités du festival sont allés planter des centaines d'arbres dans une bourgade au nord de Brazzaville, en affirmant que planter un arbre, c'est planter un sourire.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss[...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire[...]

Détournements, disparitions, crashs... Les dix faits marquants de l'aviation africaine

Le mystère du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu depuis plus de dix jours, passionne, autant qu'il inquiète. Ce n'est pourtant pas la première que l'aviation se retrouve sous les projecteurs, y compris[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Congo-Brazzaville : pour Le Roy, le calendrier de la CAF "manque totalement de cohérence"

Alors que le Congo-Brazaville va affronter la Libye mercredi en match amical à Tunis, Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables rouges, s’étonne que la Confédération africaine de[...]

L'Afrique Centrale à l'heure des partenariats gagnant-gagnant

Le professeur Gaston Mandata N'Guérékata est ancien minsitre de la Recherche scientifique et Technique et porte-parole du président André Kolingba, doyen associé de la "Morgan State[...]

Vidéo : dans "Nkembo", Fredy Massamba met en scène une battle de sapeurs congolais

Dans le clip "Nkembo" de son nouvel album "Makasi", l'artiste musicien congolais Fredy Massamba rend hommage à la sape sur un ring de boxe. Avec des battles des sapeurs qui exhibent les marques de leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces