Extension Factory Builder
21/10/2012 à 10:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Okello Oryem, le 17 octobre 2012, à Kampala. Le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Okello Oryem, le 17 octobre 2012, à Kampala. © AFP

L'Ouganda se prépare à infirmer point par point le récent rapport de l'ONU l'accusant de soutien aux rebelles du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et ne craint donc pas d'éventuelles sanctions de l'ONU, a affirmé samedi le chef de sa diplomatie à l'AFP.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé vendredi son "soutien sans réserve" aux experts de l'ONU qui accusent le Rwanda et l'Ouganda d'armer la rébellion du M23 et a menacé implicitement de prendre des sanctions contre de hauts responsables de ces deux pays.

"Nous sommes en train de préparer une réponse formelle aux accusations" du groupe d'experts de l'ONU, "nous allons répondre mot par mot et affirmation par affirmation", a déclaré le ministre des Affaires étrangères par intérim Henry Okello Oryem.

"Les menaces de sanctions évoquées ne sont que des paroles qui ne nous impressionnent pas parce que la vérité va émerger", a-t-il assuré.

Il a qualifié les accusations de l'ONU et les menaces de sanctions de "manipulation de la part d'individus à l'ONU (...) qui tentent de faire échouer les efforts régionaux sur la RDC".

L'Ouganda est en pointe des efforts des dirigeants de la région des Grands Lacs qui tentent de mettre sur pied une "force neutre" chargée de lutter contre les divers groupes armés actifs dans l'est de la RDC, afin de mettre fin à l'instabilité chronique dans cette zone.

A la question de savoir si Kampala avait encore, après ces accusations, l'autorité morale pour mener ces efforts, M. Oryem a répondu: "Posez la question au gouvernement de RDC".

Kigali pointé du doigt par l'ONU

Dans leur rapport, le groupe d'experts de l'ONU accuse à nouveau Kigali - déjà mis en cause dans un document intermédiaire - et pour la première fois Kampala d'armer le M23, groupe composé d'ex-rebelles de RDC intégrés en 2009 à l'armée nationale et qui se sont mutinés depuis mai.

M. Okello avait précédemment qualifié le rapport de "plaisanterie" et mis les experts au défi de "présenter des preuves".

Ce rapport accuse également le ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe de commander de facto le M23. Kigali, qui a démenti à plusieurs reprises tout soutien au M23, a accusé les auteurs du rapport de "mener une campagne politique".

Sollicitées samedi au sujet des menaces de sanctions de l'ONU, les autorités rwandaises n'ont pas répondu à l'AFP.

Le Rwanda a été élu jeudi membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, en dépit de ces accusations et d'une objection avant le vote de la délégation de Kinshasa à l'ONU, estimant que le Rwanda n'était pas digne de ce siège en raison de son "rôle déstabilisateur" sur son territoire.

Vendredi le président rwandais Paul Kagame a estimé que la fuite du rapport des experts de l'ONU, qu'il a qualifié de "douteux", avait pour but d'empêcher le Rwanda d'obtenir cette place au Conseil de sécurité, et a remis en cause l'impartialité du chef du groupe d'experts.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ouganda

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

RDC : opération conjointe de l'armée et de la Monusco contre les rebelles de l'ADF

L'armée congolaise et les Casques bleus menaient mardi après-midi une opération conjointe contre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables d'une série de r&[...]

Ouganda : la baby-sitter qui a torturé une fillette écope de 4 ans de prison

Reconnue coupable de "maltraitance" grâce à une vidéo rendue publique qui la montrait en train de rouer de coups une fillette dont elle avait la garde, une baby-sitter ougandaise a été[...]

Yoweri Museveni : "Les Ougandais ne veulent pas que je prenne ma retraite"

Lors d'une émission de radio, le président ougandais Yoweri Museveni, qui dirige son pays depuis 28 ans, a assuré lundi "ne pas être avide du pouvoir" mais "répondre au [...]

Ouganda : la baby-sitter qui a martyrisé une fillette reconnue coupable de torture

Un tribunal de Kampala a reconnu lundi une baby-sitter ougandaise, prise en flagrance par une vidéo, coupable de torture sur une fillette de 18 mois. Elle encourt 15 ans de prison.[...]

Pour Museveni, l'Ouganda a "de la chance" de l'avoir comme président depuis 28 ans

Il est l'un des vétérans parmi les chefs d'Etat africains et le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986 et en lice pour l'élection de 2016, en est sûr : "l'Ouganda a de la[...]

Pour être Miss Ouganda, il faut traire les vaches et garder les moutons

Oubliez les démarches glamour en talons hauts et les poses sexy en maillot de bain:  pour devenir Miss Ouganda 2014, il faut aussi savoir traire les vaches et garder les moutons.[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Tourisme gay : l'Ouganda à voile et à vapeur

Les homosexuels révulsent une frange des autorités ougandaises, mais le secteur du tourisme ne dédaigne pas le contenu de leurs portefeuilles. Schizophrénie politique ?[...]

Ouganda : pénis à géométrie variable

La sexualité n’est pas simple pour les mâles ougandais. Ni pour les hétérosexuels qui ne trouvent pas de préservatifs à leur taille, ni pour les homosexuels qui ne trouvent pas de[...]

Ouganda : plusieurs attentats à la bombe déjoués, selon la police

La police ougandaise a annoncé dimanche avoir déjoué des attentats à la bombe dans le pays en arrêtant la veille des islamistes shebab, une affirmation confirmée par l'ambassade[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers