Extension Factory Builder
21/10/2012 à 10:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Okello Oryem, le 17 octobre 2012, à Kampala. Le ministre des Affaires étrangères ougandais, Henry Okello Oryem, le 17 octobre 2012, à Kampala. © AFP

L'Ouganda se prépare à infirmer point par point le récent rapport de l'ONU l'accusant de soutien aux rebelles du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) et ne craint donc pas d'éventuelles sanctions de l'ONU, a affirmé samedi le chef de sa diplomatie à l'AFP.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé vendredi son "soutien sans réserve" aux experts de l'ONU qui accusent le Rwanda et l'Ouganda d'armer la rébellion du M23 et a menacé implicitement de prendre des sanctions contre de hauts responsables de ces deux pays.

"Nous sommes en train de préparer une réponse formelle aux accusations" du groupe d'experts de l'ONU, "nous allons répondre mot par mot et affirmation par affirmation", a déclaré le ministre des Affaires étrangères par intérim Henry Okello Oryem.

"Les menaces de sanctions évoquées ne sont que des paroles qui ne nous impressionnent pas parce que la vérité va émerger", a-t-il assuré.

Il a qualifié les accusations de l'ONU et les menaces de sanctions de "manipulation de la part d'individus à l'ONU (...) qui tentent de faire échouer les efforts régionaux sur la RDC".

L'Ouganda est en pointe des efforts des dirigeants de la région des Grands Lacs qui tentent de mettre sur pied une "force neutre" chargée de lutter contre les divers groupes armés actifs dans l'est de la RDC, afin de mettre fin à l'instabilité chronique dans cette zone.

A la question de savoir si Kampala avait encore, après ces accusations, l'autorité morale pour mener ces efforts, M. Oryem a répondu: "Posez la question au gouvernement de RDC".

Kigali pointé du doigt par l'ONU

Dans leur rapport, le groupe d'experts de l'ONU accuse à nouveau Kigali - déjà mis en cause dans un document intermédiaire - et pour la première fois Kampala d'armer le M23, groupe composé d'ex-rebelles de RDC intégrés en 2009 à l'armée nationale et qui se sont mutinés depuis mai.

M. Okello avait précédemment qualifié le rapport de "plaisanterie" et mis les experts au défi de "présenter des preuves".

Ce rapport accuse également le ministre rwandais de la Défense, le général James Kabarebe de commander de facto le M23. Kigali, qui a démenti à plusieurs reprises tout soutien au M23, a accusé les auteurs du rapport de "mener une campagne politique".

Sollicitées samedi au sujet des menaces de sanctions de l'ONU, les autorités rwandaises n'ont pas répondu à l'AFP.

Le Rwanda a été élu jeudi membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, en dépit de ces accusations et d'une objection avant le vote de la délégation de Kinshasa à l'ONU, estimant que le Rwanda n'était pas digne de ce siège en raison de son "rôle déstabilisateur" sur son territoire.

Vendredi le président rwandais Paul Kagame a estimé que la fuite du rapport des experts de l'ONU, qu'il a qualifié de "douteux", avait pour but d'empêcher le Rwanda d'obtenir cette place au Conseil de sécurité, et a remis en cause l'impartialité du chef du groupe d'experts.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ouganda

RDC - Massacres de Beni : capture en Tanzanie de Jamil Mukulu, chef des rebelles ougandais ADF

RDC - Massacres de Beni : capture en Tanzanie de Jamil Mukulu, chef des rebelles ougandais ADF

Dans un communiqué rendu public mercredi, les ministres de la Défense des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs confirment la "capture" en Tanzanie de Shei[...]

Les athlètes ougandais craignent une propagation massive du VIH

L'arrestation d'un entraîneur, accusé d'agressions sexuelles et dont la séropositivité a été dévoilée par les médias, créé la panique parmi les [...]

Ouganda : le procès des attentats de 2010 reporté suite au meurtre de la procureure

Le procès du double attentat ayant tué 76 personnes en 2010 à Kampala a été reporté sine dine mardi. Conséquence de l'assassinat par deux hommes à moto, la veille, de Joan[...]

Ouganda - Attentats de Kampala : la procureure chargée du procès assassinée

Le procès des auteurs présumés de l’attentat de Kampala en 2010 vient de prendre un serieux coup avec le meurtre lundi soir du magistrat en charge de l’affaire. Le crime aurait été[...]

Lupita Nyong'o en Ouganda pour y tourner un film Disney

L'actrice oscarisée est arrivée en Ouganda pour y tourner une production Disney. Un film sur l'histoire de Phiona Mutesi, ex-enfant de bidonville devenue prodige des échecs.[...]

Terrorisme : les shebab menacent-ils l'Ouganda ?

Selon les informations obtenues par l'ambassade des États-Unis à Kampal, un attentat pourrait avoir lieu prochainement à Kampala.[...]

LRA : Joseph Kony trahi par son ex-adjoint, Dominic Ongwen

Dominic Ongwen, l'ex-adjoint du leader de la LRA, Joseph Kony, s'est rendu au forces spéciales américaines avec des informations de première main sur son ancien mentor.[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

En Afrique centrale, la LRA n'est plus que l'ombre d'elle-même

Les rebelles ougandais ne sont plus qu'une poignée, éparpillés aux confins de la Centrafrique et de la RD Congo. Et avant tout préoccupés par leur propre survie.[...]

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers