Extension Factory Builder
20/10/2012 à 17:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des biberons. Des biberons. © AFP

Un homme soupçonné d'avoir acheté un bébé à une mineure en 2010 pour le vendre en Afrique du Sud devait être présenté samedi à un juge d'instruction de Bobigny, a-t-on appris de source judiciaire et policière, confirmant une information du Parisien.

Cet homme et sa compagne étaient en garde à vue depuis jeudi. Ils ont été déférés vendredi soir au parquet de Bobigny, qui devait ouvrir dans la matinée de samedi une information judiciaire pour traite d'être humain aggravée et entremise lucrative en vue de l'adoption d'un enfant. Le parquet demande leur mise en examen et leur placement sous contrôle judiciaire.

La fillette a été achetée en 2010 par le suspect à sa mère biologique, une Roumaine mineure qui vivait dans un squat à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), pour 7.000 euros, selon les sources policière et judiciaire.

2 000 euros

"Lors de sa garde à vue, l'homme a reconnu qu'il était l'entremetteur dans la vente du bébé. Selon ses déclarations, il en a retiré 2.000 euros et un billet d'avion", a précisé la source judiciaire.

Le suspect avait reconnu la paternité du bébé à sa naissance, mais les enquêteurs n'ont pas trouvé la moindre trace administrative de l'enfant après sa sortie de la maternité, selon Le Parisien.

Après deux ans d'enquête, la police a retrouvé cette semaine l'homme, lui aussi d'origine roumaine, qui vivait avec sa compagne aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Sa compagne a elle aussi été entendue car "ils ont recueilli le bébé et elle s'en est occupée", selon la source judiciaire.

Selon Le Parisien, qui cite une source proche de l'affaire, le suspect a expliqué avoir acheté le nouveau-né pour rendre service à "un cousin" dont la femme n'arrivait pas à tomber enceinte.

Le suspect a amené le nourrisson âgé de quelques semaines en avion à ce cousin, qui vivait alors en Afrique du Sud, selon les deux sources. Les enquêteurs n'ont pas retrouvé sa trace, et soupçonnent que la fillette et sa nouvelle famille ont ensuite pu gagner les Etats-Unis sous une autre identité, affirme Le Parisien.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

'Les Nègres' : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

"Les Nègres" : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

Le metteur en scène américain Robert Wilson créé la pièce de Jean Genet "Les Nègres" au théâtre parisien l'Odéon. Une oeuvre qui parle de racisme, de repr[...]

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Vatican : le débat continue sur le divorce et l'homosexualité avec le pape François

Le synode de la famille s'est achevé dimanche au Vatican. Deux semaines de travaux à huis clos pendant lesquelles les évêques ont largement évoqué les thèmes du divorce et de[...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Vatican : vote très attendu à l'issue d'un synode sur la famille et l'homosexualité

Les participants au synode sur la famille, réunis depuis deux semaines au Vatican, devaient voter samedi un document final, concluant des débats mouvementés sur des sujets de société[...]

La bataille contre Ebola en passe d'être "perdue", faute de solidarité

L'ONU et la Banque mondiale s'alarment du manque de solidarité internationale envers les pays africains touchés par Ebola, qui a tué 4.555 personnes, et appellent à convertir en actes les promesses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers