Extension Factory Builder
20/10/2012 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. © AFP

Le groupe minier sud-africain Gold Fields a menacé vendredi de licencier 8.500 grévistes de KDC East, son dernier site encore en grève au sud-ouest de Johannesburg, s'ils ne retournent pas pointer d'ici mardi, dans un communiqué.

"Gold Fields a le regret d'annoncer qu'environ 8.500 des 12.500 employés de KDC East (anciennement Mine d'or Kloof), qui mènent une grève sauvage depuis le 14 octobre 2012, ne sont pas encore revenus au travail", a écrit la direction.

Le groupe a donc "lancé un dernier ultimatum aux salariés toujours en grève à KDC East, qui doivent se présenter au travail en commençant par le quart de nuit le lundi 22 octobre 2012 et les quarts du matin et de l'après-midi du lendemain, mardi 23 octobre 2012, sous peine de licenciement immédiat", a-t-elle ajouté.

Le numéro quatre mondial de l'or a obtenu jeudi le retour au travail de la grande majorité des employés de ses autres sites de KDC West, et Beatrix (centre) en les menaçant également de licenciement.

11 000 employés reprennent leur poste

Les 11.000 employés, qui ont répondu à cet ultimatum jeudi à KDC West, étaient à leur poste vendredi malgré les menaces lancées par certains grévistes, a indiqué à l'AFP le porte-parole Sven Lunsche.

Quant aux 1.500 mineurs dont Gold Fields a annoncé le licenciement jeudi car ils n'étaient pas allés pointer, "plusieurs centaines" ont fait appel vendredi, et "une bonne partie d'entre eux devraient revenir" travailler, a-t-il dit.

Le premier ultimatum de Gold Fields ne concernait pas KDC East, car la grève sauvage y a démarré plus tard et n'avait pas encore été interdite par la justice, a précisé le groupe.

Les grévistes demandaient essentiellement de fortes augmentations.

Les mineurs qui sont retournés au travail ou y retourneront bénéficient des primes et avantages proposés la semaine dernière par la Chambre des mines pour tenter de mettre fin au conflit qui s'était étendu à la plupart des mines d'or d'Afrique du Sud. Gold Fields emploie environ 36.000 personnes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Mercenaires sud-africains, les soldats perdus de l'apartheid

Mercenaires sud-africains, les soldats perdus de l'apartheid

Ils ont appris à se faire discrets : officiellement, Pretoria interdit le mercenariat. Mais d'anciens militaires formés du temps du régime ségrégationniste vendent encore leurs services a[...]

Afrique du Sud : le patron de la Cosatu, Zwelinzima Vavi, démis de ses fonctions

Après des années de luttes internes, le patron de la Cosatu a été démis de ses fonctions lundi. L'expulsion de Zwelinzima Vavi, à la tête de la plus puissante centrale syndicale[...]

"The Daily Show" : l'humoriste sud-africain Trevor Noah succèdera à Jon Stewart

La chaîne câblée américaine Comedy Central a dévoilé le nom de celui qui succédera à Jon Stewart à la tête du "Daily Show" : il s'agit de l'humoriste[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Afrique du Sud : une romancière frappée à coups de briques après un éloge à Salman Rushdie

L’auteur sud-africaine Zainub Priya Dala a été victime d’une violente agression à Durban après avoir fait l’éloge devant des élèves de l’écrivain[...]

Afrique du Sud : Bob Hewitt, ancienne légende du tennis, reconnu coupable de viols

 Le célèbre tennisman sud-africain Bob Hewitt a été reconnu coupable de viols et d'agression sexuelle sur des adolescentes dont il était l'entraîneur. [...]

Afrique du Sud : Jacob Zuma, cher président trop cher ?

CNN révèle que le président sud-africain touche un meilleur salaire que bien des dirigeants européens. Le continent doit-il en être fier ? Ou cultiver le scepticisme sur les revenus plus ou[...]

Afrique du sud : espion es-tu là ?

Quatre personalités politiques sud-africaines sont soupçonnées d'être des agents de la CIA. Et parmi elles, aucun sympathisant du président Jacob Zuma...[...]

Faire du ski en Afrique ? Oui, c'est possible !

Profiter de la poudreuse en Afrique, une envie originale mais qui peut facilement devenir réalité dans l'une des six stations de ski africaines.Tour d'horizon. [...]

Afrique du Sud : un ministre proche de Zuma tué dans un accident de la route

Un ministre sud-africain proche du président Jacob Zuma est mort dans un accident de la route dans la nuit de samedi à dimanche, et le camionneur apparemment responsable a été mis en examen pour[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121020105521 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20121020105521 from 172.16.0.100