Extension Factory Builder
20/10/2012 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. © AFP

Le groupe minier sud-africain Gold Fields a menacé vendredi de licencier 8.500 grévistes de KDC East, son dernier site encore en grève au sud-ouest de Johannesburg, s'ils ne retournent pas pointer d'ici mardi, dans un communiqué.

"Gold Fields a le regret d'annoncer qu'environ 8.500 des 12.500 employés de KDC East (anciennement Mine d'or Kloof), qui mènent une grève sauvage depuis le 14 octobre 2012, ne sont pas encore revenus au travail", a écrit la direction.

Le groupe a donc "lancé un dernier ultimatum aux salariés toujours en grève à KDC East, qui doivent se présenter au travail en commençant par le quart de nuit le lundi 22 octobre 2012 et les quarts du matin et de l'après-midi du lendemain, mardi 23 octobre 2012, sous peine de licenciement immédiat", a-t-elle ajouté.

Le numéro quatre mondial de l'or a obtenu jeudi le retour au travail de la grande majorité des employés de ses autres sites de KDC West, et Beatrix (centre) en les menaçant également de licenciement.

11 000 employés reprennent leur poste

Les 11.000 employés, qui ont répondu à cet ultimatum jeudi à KDC West, étaient à leur poste vendredi malgré les menaces lancées par certains grévistes, a indiqué à l'AFP le porte-parole Sven Lunsche.

Quant aux 1.500 mineurs dont Gold Fields a annoncé le licenciement jeudi car ils n'étaient pas allés pointer, "plusieurs centaines" ont fait appel vendredi, et "une bonne partie d'entre eux devraient revenir" travailler, a-t-il dit.

Le premier ultimatum de Gold Fields ne concernait pas KDC East, car la grève sauvage y a démarré plus tard et n'avait pas encore été interdite par la justice, a précisé le groupe.

Les grévistes demandaient essentiellement de fortes augmentations.

Les mineurs qui sont retournés au travail ou y retourneront bénéficient des primes et avantages proposés la semaine dernière par la Chambre des mines pour tenter de mettre fin au conflit qui s'était étendu à la plupart des mines d'or d'Afrique du Sud. Gold Fields emploie environ 36.000 personnes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Afrique du Sud : le procès Pistorius reprendra le 5 mai

Le procès d'Oscar Pistorius a été suspendu mercredi. Il reprendra le 5 mai.[...]

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Le contre-interrogatoire de l'accusation, débuté le 9 avril, a pris fin mardi par une certitude du procureur sud-africain Gerrie Nel : Oscar Pistorius a tué délibérément sa compagne,[...]

Afrique du Sud : Pistorius, entre contradictions et omissions

Suspendu tout le weekend, le contre-interrogatoire musclé d'Oscar Pistorius par le procureur Gerrie Nel a repris lundi au tribunal de Pretoria. Un nouveau round de questions auxquelles l'athlète accusé du[...]

Afrique du Sud : ANC et opposition en viennent à nouveau aux mains avant les élections

Des sympathisants de l'ANC au pouvoir et du premier parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (DA), en sont à nouveau venus aux mains, samedi à Soweto, à moins d'un mois des [...]

Procès Pistorius : "Vous saviez qui était derrière la porte", affirme le procureur

Le procureur Gerrie Nel a accusé vendredi Oscar Pistorius d'avoir délibérément assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, ne croyant pas un mot de sa version des faits,[...]

Afrique du Sud : Pistorius a tué délibérément sa compagne, selon le procureur

Lors de son contre-interrogatoire, le procureur Gerrie Nel a remis en cause vendredi la version des faits d'Oscar Pistorius, accusant le champion paralympique sud-africain d'avoir délibérément[...]

Procès pistorius : le procureur Nel dépeint un être égoïste

Au deuxième jour de son contre-interrogatoire, Oscar Pistorius a dû faire face au procureur Gerrie Nel. Ce dernier a dépeint, jeudi, l'ancien champion paralympique comme un être égoïste[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers