Extension Factory Builder
20/10/2012 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. Des mineurs grévistes sur le site KDC West le 11 septembre 2012. © AFP

Le groupe minier sud-africain Gold Fields a menacé vendredi de licencier 8.500 grévistes de KDC East, son dernier site encore en grève au sud-ouest de Johannesburg, s'ils ne retournent pas pointer d'ici mardi, dans un communiqué.

"Gold Fields a le regret d'annoncer qu'environ 8.500 des 12.500 employés de KDC East (anciennement Mine d'or Kloof), qui mènent une grève sauvage depuis le 14 octobre 2012, ne sont pas encore revenus au travail", a écrit la direction.

Le groupe a donc "lancé un dernier ultimatum aux salariés toujours en grève à KDC East, qui doivent se présenter au travail en commençant par le quart de nuit le lundi 22 octobre 2012 et les quarts du matin et de l'après-midi du lendemain, mardi 23 octobre 2012, sous peine de licenciement immédiat", a-t-elle ajouté.

Le numéro quatre mondial de l'or a obtenu jeudi le retour au travail de la grande majorité des employés de ses autres sites de KDC West, et Beatrix (centre) en les menaçant également de licenciement.

11 000 employés reprennent leur poste

Les 11.000 employés, qui ont répondu à cet ultimatum jeudi à KDC West, étaient à leur poste vendredi malgré les menaces lancées par certains grévistes, a indiqué à l'AFP le porte-parole Sven Lunsche.

Quant aux 1.500 mineurs dont Gold Fields a annoncé le licenciement jeudi car ils n'étaient pas allés pointer, "plusieurs centaines" ont fait appel vendredi, et "une bonne partie d'entre eux devraient revenir" travailler, a-t-il dit.

Le premier ultimatum de Gold Fields ne concernait pas KDC East, car la grève sauvage y a démarré plus tard et n'avait pas encore été interdite par la justice, a précisé le groupe.

Les grévistes demandaient essentiellement de fortes augmentations.

Les mineurs qui sont retournés au travail ou y retourneront bénéficient des primes et avantages proposés la semaine dernière par la Chambre des mines pour tenter de mettre fin au conflit qui s'était étendu à la plupart des mines d'or d'Afrique du Sud. Gold Fields emploie environ 36.000 personnes du pays.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

Afrique du Sud : Maimane, du township au leadership

À 34 ans, ce chef d'entreprise devient le premier dirigeant noir de l'Alliance démocratique, parti considéré jusque-là comme "trop blanc". Cela suffira-t-il à &eacut[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : l'opération Fiela suscite la polémique

Dans le cadre de l'opération Fiela, plus de 400 Mozambicains ont été expulsés en fin de semaine dernière et la société civile dénonce une action xénophobe. Le[...]

RDC : la justice sud-africaine abandonne les poursuites contre le pasteur Mukungubila

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d'avoir fomenté les attaques du 30[...]

Cornes de rhinocéros : un juteux trafic en nette progression

Les rhinocéros, menacés d'extinction, sont traqués par les contrebandiers. Zoom sur un trafic très lucratif.[...]

Gaz de schiste : l'Afrique du Sud lance une étude d'impact sur l'exploitation

L'Afrique du Sud a annoncé le lancement d'une étude d'impact de l'exploitation du gaz de schiste, dont la région du Karoo (centre-ouest), écologiquement fragile, détiendrait suffisamment de[...]

L'artiste sud-africain Joe Dog censuré à la Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Plus connu sous le nom de Joe Dog, l'artiste sud-africain Anton Kannemeyer a été victime d'une étrange affaire de censure au Portugal, dans la librairie de la Fondation Calouste-Gulbenkian à[...]

Afrique du Sud : qui est (vraiment) Mmusi Maimane, le leader noir du "parti blanc" ?

À 34 ans, Mmusi Maimane a été élu dimanche à la tête de l'Alliance démocratique (DA), première force d'opposition en Afrique du Sud et considérée par le pouvoir[...]

Afrique du Sud - Zapiro : "La liberté d'expression est un combat"

Pourfendeur de l'apartheid et de tous les obscurantismes, cette figure phare des satiristes du continent s'inquiète des menaces qui pèsent sur la démocratie sud-africaine.[...]

Tourisme : les 10 pays africains les plus compétitifs selon le World Economic Forum

  Le World Economic Forum a publié la 5e édition de son rapport bi-annuel, le "Travel & Tourism Competitiveness Report 2015" qui évalue la compétitivité du secteur du voyage[...]

Afrique du Sud : pas de répit dans le massacre des rhinocéros

Le rythme du massacre des rhinocéros s'est encore accéléré en Afrique du Sud, avec 393 animaux tués par des braconniers sur les quatre premiers mois de l'année, une progression de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers