Extension Factory Builder
14/10/2012 à 10:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports, ont été légèrement Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports, ont été légèrement © Reuters

Le match Sénégal-Côte d'Ivoire a été interrompu en raison d'incidents en tribunes, dans le choc de samedi à Dakar en barrage retour à la CAN-2013 qui a souri aux Ivoiriens, tandis que le tenant du titre, la Zambie, a dû en passer par les tirs au but pour écarter l'Ouganda.

Le match Sénégal-Côte d'Ivoire a été interrompu en raison d'incidents en tribunes, dans le choc de samedi à Dakar en barrage retour à la CAN-2013 qui a souri aux Ivoiriens, tandis que le tenant du titre, la Zambie, a dû en passer par les tirs au but pour écarter l'Ouganda.

Le Sénégal, humilié lors de la dernière CAN (élimination dès le premier tour après trois défaites), devait remonter deux buts, mais Drogba a douché ses espoirs en marquant un doublé sur coups de pied arrêtés, sur coup franc (52e) et penalty (70e). Les Lions de la Teranga s'étaient pourtant procuré les principales occasions, avec un retourné de Sow sorti par Barry (42e) et une tête de Papiss Cissé sortie sur sa ligne par... Drogba (50e).

   

Un ministre ivoirien blessé

   

Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports El Hadji Malick Gakou, ont été légèrement blessées lors des incidents ayant provoqué samedi à Dakar l'arrêt du match Sénégal - Côte d'Ivoire (0-2), en barrage retour à la CAN 2013. Le ministre Gakou, qui était présent au Stade Léopold Sédar Senghor où s'est disputé la rencontre, «a été blessé par une pierre» et a été évacué, a dit un médecin intervenu au stade. «Nous avons eu trois cas de points de suture» de plaies, «et quatre ou cinq cas de malaises ou douleurs. Mais il n'y a pas eu de blessés graves», et pas de gens «piétinés», a affirmé cette source sous couvert d'anonymat. (avec AFP)

Dans la foulée du deuxième but de Drogba, des projectiles étaient lancés sur l'aire de jeu et des feux allumés en tribune, contraignant l'arbitre à arrêter le match, dans une grande confusion.

La Tunisie, qui s'était privée volontairement de son maître à jouer Msakni pour non respect de ses obligations avec un sponsor de la Fédération, a concédé le nul 0-0 face à la Sierra Leone et s'est qualifiée grâce à ses buts marqués à l'extérieur (2-2).

Tirs au but

Les Zambiens, vainqueurs chez eux 1-0 à l'aller, ont perdu sur le même score en Ouganda samedi, et ont dû recourir aux tirs au but pour se qualifier (9-8). Un exercice qui réussit à la bande à Hervé Renard puisqu'elle s'était imposée ainsi en finale de la CAN-2012. Les Chipolopolos ont cette fois surmonté l'échec de leur capitaine Katongo dans le premier tir.

Le Mali et le Ghana, 3e et 4e de la dernière CAN, ont validé leur billet après des succès à l'aller déjà. Le Mali de Patrice Carteron a écrasé une deuxième fois le Botswana (4-1 à l'extérieur, après 3-0 à domicile), tandis que le Ghana, avec un but du milieu Acquah dès la 3e minute, a eu raison du Malawi (1-0), après son succès 2-0 à Accra.

Le Nigeria était l'un des grands absents du dernier tournoi. Après avoir concédé le nul 2-2 au Liberia, les Super Eagles ont survolé leur sujet en signant un carton 6-1. En soirée, le Maroc, pourtant battu 2-0 à l'aller par le Mozambique, est parvenu à se qualifier avec une large victoire 4-0 à Marrakech, grâce notamment à un penalty de Houssine Kharja et alors que le capitaine mozambicain Almiro Lobo a été exclu en 2e période.

Dimanche, c'est surtout le Cameroun qui sera sur le grill, après son revers surprise à l'aller au Cap-Vert (2-0). Les Lions Indomptables peuvent cependant compter sur leur buteur Eto'o, qui boudait, et qui est revenu à la demande expresse du président de la République Paul Biya. Car le Cameroun a la hantise d'une deuxième absence consécutive de la CAN.

Autres matches dominicaux: Ethiopie-Soudan (aller: 3-5), Angola-Zimbabwe (1-3), Niger-Guinée (0-1), Togo-Gabon (1-1), Burkina Faso-Centrafrique (0-1) et Algérie-Libye (1-0).

Résultats des barrages retour de la CAN-2013 disputés samedi:

Aller Retour

Malawi - (+) Ghana 0-2 0-1
Botswana - (+) Mali 0-3 1-4
Ouganda - (+) Zambie 0-1 1-0
NB: Zambie qualifiée aux tirs au but (9 tab à 8)
(+) Nigeria - Liberia 2-2 6-1
(+) Tunisie - Sierra Leone 2-2 0-0
Sénégal - (+) Côte d'Ivoire 2-4 arrêté
Match retour arrêté après des incidents au stade (le score était 0-2)
(+) Maroc - Mozambique 0-2 4-0

Dimanche:

Guinée Equatoriale - RD Congo 0-4
Ethiopie - Soudan 3-5
Cameroun - Cap Vert 0-2
Angola - Zimbabwe 1-3
Niger - Guinée 0-1
Togo - Gabon 1-1
Burkina Faso - République centrafricaine 0-1
Algérie - Libye 1-0

NB: les pays précédés du signe (+) sont qualifiés pour la CAN-2013 qui aura lieu en Afrique du Sud (19 janvier-10 février).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Le propos raciste qui fait du bien

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner l’absurdité[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours[...]

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces