Extension Factory Builder
14/10/2012 à 10:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports, ont été légèrement Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports, ont été légèrement © Reuters

Le match Sénégal-Côte d'Ivoire a été interrompu en raison d'incidents en tribunes, dans le choc de samedi à Dakar en barrage retour à la CAN-2013 qui a souri aux Ivoiriens, tandis que le tenant du titre, la Zambie, a dû en passer par les tirs au but pour écarter l'Ouganda.

Le match Sénégal-Côte d'Ivoire a été interrompu en raison d'incidents en tribunes, dans le choc de samedi à Dakar en barrage retour à la CAN-2013 qui a souri aux Ivoiriens, tandis que le tenant du titre, la Zambie, a dû en passer par les tirs au but pour écarter l'Ouganda.

Le Sénégal, humilié lors de la dernière CAN (élimination dès le premier tour après trois défaites), devait remonter deux buts, mais Drogba a douché ses espoirs en marquant un doublé sur coups de pied arrêtés, sur coup franc (52e) et penalty (70e). Les Lions de la Teranga s'étaient pourtant procuré les principales occasions, avec un retourné de Sow sorti par Barry (42e) et une tête de Papiss Cissé sortie sur sa ligne par... Drogba (50e).

   

Un ministre ivoirien blessé

   

Près d'une trentaine de personnes, dont le ministre sénégalais des Sports El Hadji Malick Gakou, ont été légèrement blessées lors des incidents ayant provoqué samedi à Dakar l'arrêt du match Sénégal - Côte d'Ivoire (0-2), en barrage retour à la CAN 2013. Le ministre Gakou, qui était présent au Stade Léopold Sédar Senghor où s'est disputé la rencontre, «a été blessé par une pierre» et a été évacué, a dit un médecin intervenu au stade. «Nous avons eu trois cas de points de suture» de plaies, «et quatre ou cinq cas de malaises ou douleurs. Mais il n'y a pas eu de blessés graves», et pas de gens «piétinés», a affirmé cette source sous couvert d'anonymat. (avec AFP)

Dans la foulée du deuxième but de Drogba, des projectiles étaient lancés sur l'aire de jeu et des feux allumés en tribune, contraignant l'arbitre à arrêter le match, dans une grande confusion.

La Tunisie, qui s'était privée volontairement de son maître à jouer Msakni pour non respect de ses obligations avec un sponsor de la Fédération, a concédé le nul 0-0 face à la Sierra Leone et s'est qualifiée grâce à ses buts marqués à l'extérieur (2-2).

Tirs au but

Les Zambiens, vainqueurs chez eux 1-0 à l'aller, ont perdu sur le même score en Ouganda samedi, et ont dû recourir aux tirs au but pour se qualifier (9-8). Un exercice qui réussit à la bande à Hervé Renard puisqu'elle s'était imposée ainsi en finale de la CAN-2012. Les Chipolopolos ont cette fois surmonté l'échec de leur capitaine Katongo dans le premier tir.

Le Mali et le Ghana, 3e et 4e de la dernière CAN, ont validé leur billet après des succès à l'aller déjà. Le Mali de Patrice Carteron a écrasé une deuxième fois le Botswana (4-1 à l'extérieur, après 3-0 à domicile), tandis que le Ghana, avec un but du milieu Acquah dès la 3e minute, a eu raison du Malawi (1-0), après son succès 2-0 à Accra.

Le Nigeria était l'un des grands absents du dernier tournoi. Après avoir concédé le nul 2-2 au Liberia, les Super Eagles ont survolé leur sujet en signant un carton 6-1. En soirée, le Maroc, pourtant battu 2-0 à l'aller par le Mozambique, est parvenu à se qualifier avec une large victoire 4-0 à Marrakech, grâce notamment à un penalty de Houssine Kharja et alors que le capitaine mozambicain Almiro Lobo a été exclu en 2e période.

Dimanche, c'est surtout le Cameroun qui sera sur le grill, après son revers surprise à l'aller au Cap-Vert (2-0). Les Lions Indomptables peuvent cependant compter sur leur buteur Eto'o, qui boudait, et qui est revenu à la demande expresse du président de la République Paul Biya. Car le Cameroun a la hantise d'une deuxième absence consécutive de la CAN.

Autres matches dominicaux: Ethiopie-Soudan (aller: 3-5), Angola-Zimbabwe (1-3), Niger-Guinée (0-1), Togo-Gabon (1-1), Burkina Faso-Centrafrique (0-1) et Algérie-Libye (1-0).

Résultats des barrages retour de la CAN-2013 disputés samedi:

Aller Retour

Malawi - (+) Ghana 0-2 0-1
Botswana - (+) Mali 0-3 1-4
Ouganda - (+) Zambie 0-1 1-0
NB: Zambie qualifiée aux tirs au but (9 tab à 8)
(+) Nigeria - Liberia 2-2 6-1
(+) Tunisie - Sierra Leone 2-2 0-0
Sénégal - (+) Côte d'Ivoire 2-4 arrêté
Match retour arrêté après des incidents au stade (le score était 0-2)
(+) Maroc - Mozambique 0-2 4-0

Dimanche:

Guinée Equatoriale - RD Congo 0-4
Ethiopie - Soudan 3-5
Cameroun - Cap Vert 0-2
Angola - Zimbabwe 1-3
Niger - Guinée 0-1
Togo - Gabon 1-1
Burkina Faso - République centrafricaine 0-1
Algérie - Libye 1-0

NB: les pays précédés du signe (+) sont qualifiés pour la CAN-2013 qui aura lieu en Afrique du Sud (19 janvier-10 février).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Pour MSF, 'le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola'

Pour MSF, "le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola"

Médecins sans frontières (MSF) a estimé mardi que "six mois après son début, le monde est en train de perdre la bataille contre la pire épidémie d'Ebola de l'histoire".[...]

L'Afrique part à la pêche aux "islamodollars"

Au Maghreb comme au sud du Sahara, les produits financiers compatibles avec la charia se multiplient. Autant de vecteurs qui permettent aux pays du Golfe d'investir dans les infrastructures.[...]

Abidjan, Kinshasa, Le Cap : trois "spots" tendance pour sortir

Être riche, c'est aussi connaître les derniers lieux à la mode, là où il faut absolument se montrer. Jeune Afrique a sélectionné les trois "spots" du moment.[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Jérémy Hodara : "Il ne faut pas copier la Silicon Valley"

Jérémy Hodara, co-fondateur de Africa Internet Holding, le promoteur de Jumia, Hellofood, Carmudi et Easy Taxi, entre autres, a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" au sujet de[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Ces pionniers qui chamboulent le business en Afrique

Dans la production, les services ou le commerce, une nouvelle génération d'entrepreneurs a su faire bouger les lignes en s'adaptant aux réalités africaines. Un mélange de nouvelles[...]

Urbanisme : quand les architectes africains font leur révolution

Fini le tout-climatisation et les constructions grandes consommatrices d'énergie ! Place dorénavant aux bâtiments respectueux de l'environnement et des populations africaines. Du nord au sud du[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Élite africaine : l'École des riches, euh... des roches !

Cet établissement français, où une année d'internat coûte plus de 25 000 euros, accueille depuis toujours les fils et les filles de personnalités africaines. À ce tarif,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex