Extension Factory Builder
14/10/2012 à 10:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz en juin 2011. Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz en juin 2011. © AFP

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a été blessé samedi par balle, a été opéré à l'hôpital militaire de Nouakchott et doit être évacué dimanche vers Paris pour des soins complémentaires, a affirmé à l'AFP une source sécuritaire.

Mise à jour le 14/10 à 11h30

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a été blessé samedi par balle, a été opéré à l'hôpital militaire de Nouakchott et doit être évacué dimanche vers Paris pour des soins complémentaires, a affirmé à l'AFP une source sécuritaire. Selon des informations non confirmées circulant notamment dans les médias à Nouakchott, M. Ould Abdel Aziz pourrait avoir été touché au bras et/ou à l'abdomen.

   

À lire aussi

   

Le mystérieux monsieur Ould Abdelaziz.

Le président sera évacué dans la journée (de dimanche) sur Paris pour des soins complémentaires en France dans un hôpital spécialisé, a déclaré la source sécuritaire sous couvert d'anonymat. Une première opération a été faite à l'hôpital militaire de Nouakchott pour extraire la balle de son corps, a ajouté cette source, qui n'a pas donné davantage de précisions sur la nature de cette blessure.

"Sans danger pour sa vie"

"De toutes les façons, c'est sans danger pour sa vie, les organes vitaux ne sont pas touchés, rien d'inquiétant", a assuré la source sécuritaire interrogée par l'AFP, sans plus de détails.

La veille, le ministre mauritanien de la Communication avait expliqué à la télévision publique que le président avait été légèrement blessé par balle samedi soir près de Nouakchott, en évoquant un tir par erreur de l'armée sur le cortège de M. Ould Abdel Aziz sur son chemin de retour d'une excursion dans le nord du pays.

"L'unité militaire (à l'origine du tir) ne savait pas qu'il s'agissait du cortège du président", avait dit le ministre, en donnant des assurances quant à la santé du blessé. "Le peuple mauritanien peut être tranquille, le président se porte bien, il est soigné à l'hôpital national (...) Il est légèrement touché, il est descendu lui-même de la voiture à son arrivée à l'hôpital où il marchait sans difficultés", avait-il dit.

Hôpital militaire

Peu auparavant, un responsable sécuritaire mauritanien qui avait fait état de cette blessure, avait déclaré à l'AFP que la vie du président n'est pas en danger et qu'il était descendu à pied à l'hôpital militaire où il a reçu les premiers soins.

Le président, selon cette source, a été légèrement touché au bras par une balle, tirée contre lui par un automobiliste qui l'a directement visé alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture vers Tweila, à environ 40 km au nord de Nouakchott.



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mauritanie

Opposition mauritanienne : Ould Daddah et Ould Boulkheir ne raccrochent pas

Opposition mauritanienne : Ould Daddah et Ould Boulkheir ne raccrochent pas

Même s'ils ont dû renoncer à leurs ambitions présidentielles en boycottant le scrutin de juin, les opposants Ahmed Ould Daddah et Messaoud Ould Boulkheir ne raccrochent pas les gants.[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Mali : accord de Ouagadougou, retour sur un an de blocages

La première phase de négociations de paix directes entres les autorités maliennes et les groupes armés du Nord est censée s'ouvrir d'ici à la mi-juillet à Alger. Avant que les[...]

Du Sénégal à la Tunisie, ramadan et grande bouffe !

De l'assiette à la télévision, impossible d'échapper au ramadan, qui impose son rythme à l'ensemble de la communauté musulmane. Paradoxalement, au Sénégal, la[...]

Mohamed Ould Abdelaziz : "Nous avons éliminé la menace jihadiste" en Mauritanie

Confortablement réélu lors d'un scrutin boycotté par l'opposition, le chef de l'État mauritanien se prévaut d'un bilan "positif", notamment en matière de lutte[...]

Mohamed Ould Abdelaziz officiellement réélu président en Mauritanie

Le Conseil constitutionnel mauritanien a confirmé dimanche la large victoire du président Mohamed Ould Abdelaziz à l'élection présidentielle du 21 juin. L'unique recours déposé[...]

Mohamed Ould Abdelaziz : "Nous avons éliminé la menace jihadiste"

Fraîchement réelu à la tête de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdelaziz s'est livré à "Jeune Afrique" à travers une longue interview où il analyse le contexte[...]

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz réélu avec près de 82 % des voix

Sans surprise, Mohamed Ould Abdelaziz a été réélu à la tête de la Mauritanie à l'issue du scrutin présidentiel organisé le 21 juin dans le pays. Le chef de[...]

Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz vers sa réélection

La Mauritanie attendait dimanche les résultats de la présidentielle au lendemain d'un scrutin sans incidents que, sauf énorme surprise, le chef de l'État sortant Mohamed Ould Abdelaziz devrait[...]

Présidentielle mauritanienne : à Nouakchott, dans l'attente des premiers résultats provisoires

Un peu plus d’1,3 million de Mauritaniens étaient appelés à élire leur nouveau président en Mauritanie, le 21 juin. Reportage dans les bureaux de vote de Nouakchott.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers