Extension Factory Builder
13/10/2012 à 15:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manuel Valls le 12 octobre 2012 à Marseille. Manuel Valls le 12 octobre 2012 à Marseille. © AFP

Le ministre de l'Intérieur français Manuel Valls, en visite à Alger, s'est réjoui de la coopération "excellente" entre les services algériens et français de lutte contre le terrorisme, dans un entretien au journal francophone algérien Liberté paru samedi.

Le ministre de l'Intérieur français Manuel Valls, en visite à Alger, s'est réjoui de la coopération "excellente" entre les services algériens et français de lutte contre le terrorisme, dans un entretien au journal francophone algérien Liberté paru samedi.

"La coopération est véritablement excellente", a répondu le ministre à une question sur la coopération anti-terroriste entre les deux pays. "L'information circule, nos responsables se connaissent et leurs relations sont quotidiennes", a-t-il ajouté, saluant "l'engagement sans faille des autorités algériennes".

Concernant l'accord bilatéral de décembre 1968, en cours de renégociation, qui encadre la circulation et l'emploi des Algériens en France, il a estimé que "les discussions entreprises depuis trois ans (...) n'ont pas été inutiles". Les deux pays tentent en vain depuis plus de deux ans de signer un nouvel avenant à cet accord.

La négociation sous le gouvernement de l'ancienne majorité de droite, dans un contexte de politique de maîtrise de l'immigration, a échoué sur le refus de l'Algérie d'être alignée sur le droit commun et de perdre ainsi les privilèges contenus dans l'accord de 1968.

La France "était prête à certaines avancées, mais en revenant sur quelques dispositions de l'accord de 1968. Elle a, par ailleurs, le souci de faciliter la situation des Français vivant en Algérie et souhaite donc que certaines questions plus larges que l’accord de 1968 soient abordées", a déclaré M. Valls.

"Nous devons continuer à discuter, dans un climat amical et serein", a-t-il conclu, évoquant notamment la nécessité de "faciliter la venue des Français en Algérie" et la question des "déplacements illicites d'enfants de couples franco-algériens".

En visite à Alger jusque dimanche, M. Valls, quatrième ministre français à se rendre en Algérie en moins de trois mois, doit rencontrer notamment le nouveau Premier ministre Abdelmalek Sellal, et son homologue algérien Dahou Ould Kablia.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers