Extension Factory Builder
06/10/2012 à 18:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien président algérien Chadli Bendjedid, le 19 mars 2010 à Alger. L'ancien président algérien Chadli Bendjedid, le 19 mars 2010 à Alger. © AFP

Chadli Bendjedid, président de l'Algérie de 1979 à 1992, est décédé samedi à Alger à l'âge de 83 ans des suites d'un cancer, a annoncé l'agence algérienne APS.

Mis à jour le 07/10/12 à 10h00.

Un deuil national de huit jours a été décrété, selon un communiqué présidentiel diffusé dans la soirée. Cette même source a indiqué que l'ex président serait enterré lundi à Alger, dans le carré des martyrs du cimetière d'el-Alia.

En France, le ministère des Affaires étrangères a salué samedi la mémoire de l'ancien président algérien. "C'est avec tristesse que nous avons appris le décès, annoncé aujourd'hui, de l’ancien président, M. Chadli Bendjedid. La France salue la mémoire de celui qui a dirigé, pendant treize années, la République algérienne démocratique et populaire et qui, à ce titre, a instauré le multipartisme dans son pays", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère, Philippe Lalliot.

Chadli Bendjedid, troisième chef d'Etat algérien, avait été admis, il y a plus d'une semaine, à l'hôpital militaire d'Aïn Naâdja à Alger, selon l'APS.

Il avait rejoint le maquis constantinois dès le début de la guerre de libération nationale de 132 ans de colonialisme français, du 1er novembre 1954 à l'indépendance du pays en 1962.

Démocratisation

Elu une première fois à la présidence en 1979, il fait libérer le premier président de l'Algérie indépendante Ahmed Ben Bella, renversé en 1965, et autorise le retour des opposants historiques Hocine Aït Ahmed et Bachir Boumazza.

Son mandat présidentiel est renouvelé en décembre 1988, après les sanglantes émeutes d'octobre contre la vie chère et pour la démocratie. Bendjedid a été ensuite à l'origine de la démocratisation des institutions, notamment par la promulgation d'une constitution pluraliste en février 1989 et la renonciation à la présidence de l'ancien parti unique, le Front de libération nationale (FLN), en juillet 1991.

Fin 1991, les islamistes du Front islamique du salut (FIS-dissous) remportent le premier tour des élections législatives. Ils avaient déjà demandé des présidentielles anticipées, dès leur premier raz-de-marée électoral aux municipales de juin 1990.

Décennie noire

Mais l'armée interrompt le processus électoral et le pays plonge dans une guerre civile qui a fait 200 000 morts. En janvier 1992, Bendjedid est forcé à la démission par l'armée, et se retrouve assigné à résidence à Oran.

Il retrouve la liberté après l'élection d'Abdelaziz Bouteflika à la présidence en 1999. En janvier dernier, il avait été hospitalisé à Paris pour un cancer, puis brièvement hospitalisé de nouveau en mai et en octobre.

Ses mémoires doivent être publiées le 1er novembre, date anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale en 1954. Il était né le 14 avril 1929 à Bouteldja, un village de l'est algérien, à la frontière tunisienne.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : le gardien Raïs M'Bolhi s'envole pour les États-Unis

Algérie : le gardien Raïs M'Bolhi s'envole pour les États-Unis

Le joueur international Raïs M'Bolhi, le gardien phénomène des Fennecs lors du Mondial 2014, va signer un contrat de trois ans avec l'union de Philadelphie, un club du championnat nord-américain de footba[...]

Vol AH 5017 : une plainte déposée contre X en France

Une semaine après le crash du vol AH 5017 d'Air Algérie, les parents et le frère d'une Française décédée avec son époux et ses trois enfants à bord ont porté[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers