Extension Factory Builder
30/09/2012 à 16:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Loik Le Floch-Prigent (2e g) à son arrivée le 17 septembre 2012 au tribunal à Lomé. Loik Le Floch-Prigent (2e g) à son arrivée le 17 septembre 2012 au tribunal à Lomé. © AFP

L'avocat de Loïk Le Floch-Prigent, inculpé et incarcéré au Togo pour complicité d'escroquerie, a interpellé dimanche le Quai d'Orsay pour demander que son client soit rapatrié en France pour raison de santé.

"Je demande que M. Le Floch-Prigent", qui souffre notamment de psoriasis, "bénéficie des mêmes droits fondamentaux que n'importe quel ressortissant français", a déclaré à l'AFP Me Patrick Klugman qui a envoyé un courrier en ce sens au ministère des Affaires étrangères.

Me Klugman avait fait, le 24 septembre, une demande de remise en liberté de l'ancien patron du géant pétrolier français Elf qui devait subir, fin septembre, une intervention chirurgicale en France. Elle a été rejetée le 27 septembre, a indiqué Me Klugman. L'avocat français et les avocats togolais ont fait appel, estimant que ce rejet était "scandaleux". La santé de M. Le Floch-Prigent "s'est dégradée, cela a été constaté par le médecin de l'ambassade de France" à Lomé "et nous inspire une vive inquiétude", a précisé l'avocat.

Me Klugman dénonce en outre "une procédure inéquitable et enlisée", ni lui ni son client n'ayant pu, selon lui, "avoir accès au dossier" judiciaire. L'avocat se dit "prêt à fournir toutes les garanties" pour que M. Loïk Le Floch-Prigent, actuellement retenu dans les locaux de la gendarmerie de Lomé, se tienne à la disposition de la justice togolaise qui l'a inculpé pour complicité d'escroquerie dans une vaste affaire impliquant des hommes d'affaires togolais et un Emirati.

Chef d'orchestre

La justice togolaise le soupçonne d'être impliqué dans une affaire d'escroquerie internationale portant sur 48 millions de dollars (environ 36,5 millions d'euros). L'escroquerie présumée oppose un homme d'affaires togolais, Bertin Sow Agba, à un homme d'affaires émirati, Abbas El Youssef. L'Emirati a porté plainte contre M. Agba, l'accusant d'avoir organisé un réseau pour lui soutirer 48 millions de dollars. Il estime que M. Le Floch-Prigent "serait le chef d'orchestre dans cette affaire d'escroquerie", selon une source judiciaire togolaise.

L'arrestation de l'ancien patron français, âgé de 68 ans, suit celle d'un ex-ministre togolais de l'Administration territoriale, Pascal Bodjona, inculpé le 12 septembre dans la même affaire. Loïk Le Floch-Prigent avait été condamné en 2003 à 5 ans de prison dans l'affaire Elf et avait passé environ deux ans derrière les barreaux pour des malversations financières. Il se présente aujourd'hui comme un consultant dans le pétrole.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

Le Togolais Kofi Yamgnane, accusé de trafic d'influence, veut "s'expliquer" devant la justice française

Le rêve présidentiel du Togolais Kofi Yamgnane est-il d'ores et déjà en péril ? Selon le quotidien français "Le Monde", l'ancien ministre risque une mise en examen pour trafic[...]

Accord QNB-Ecobank : Mike Brown ne décolère pas

 Mike Brown, le dirigeant du sudafricain Nedbank, n'a pas apprécié que Qatar National Bank soit devenu le premier actionnaire d'Ecobank.[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Bolloré à Lomé, "l'ami des bons et des mauvais jours"

 L'inauguration du 3e quai du Port autonome de Lomé a eu lieu le 14 octobre, en présence de Vincent Bolloré. L'homme d'affaires français, dont le groupe détient la concession du terminal[...]

Togo : le chef de l'opposition candidat à la présidentielle de 2015

Le chef de l'opposition togolaise, Jean Pierre Fabre, a été investi samedi soir par les militants de son parti pour la présidentielle de 2015, à l'issue d'un congrès à Lomé, a[...]

Ebola : les 10 pays africains les plus exposés à l'arrivée d'un malade sur leur sol

Des chercheurs américains ont tenté de recenser les pays les plus exposés à l’arrivée d’un malade atteint d’Ebola sur leur sol. Sans céder à la panique, certains[...]

Mode : la Black Fashion Week en 5 coups de coeur

Quoique boudée par l’establishment de la mode, la Black Fashion Week offre un réel espace de visibilité aux stylistes africains. Voici les coups de cœur de "Jeune Afrique", à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers