Extension Factory Builder
30/09/2012 à 11:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ville de Kismayo. La ville de Kismayo. © AFP

Le grand port du sud somalien de Kismayo était livré dimanche matin aux règlements de compte, au lendemain du départ des islamistes shebab qui contrôlaient la ville, alors que les soldats somaliens et kényans qui l'encerclent n'y ont toujours pas pénétré, ont rapporté plusieurs témoins.

Les shebab - mouvement insurrectionnel intégré à Al-Qaïda - ont quitté dans la nuit de vendredi à samedi Kismayo, qu'ils contrôlaient depuis quatre ans, face à l'assaut imminent de soldats kényans et somaliens qui avaient débarqué vingt quatre heures plus tôt aux abords du port.

Depuis le départ des islamistes, qui tenaient la ville d'une main de fer, au moins trois civils, dont un chef traditionnel, ont été tués dans ce qui apparaît comme des règlements de compte, ont rapporté des habitants interrogés par téléphone depuis Mogadiscio. "Trois civils ont été abattus par des inconnus, y compris un chef traditionnel, et l'ambiance est tendue depuis hier (samedi)", a rapporté Abdulahi Adan.

Un autre habitant de Kismayo, Mohamed Issaq, interrogé samedi soir par l'AFP au téléphone, avait pour sa part fait état de quatre civils abattus dont deux chefs traditionnels. "Nos forces entreront très prochainement et pacifiquement dans la ville, mais auparavant, il y a des mesures à prendre (pour neutraliser) les mines qui ont vraisemblablement été laissées par les combattants liés à Al-Qaïda", a déclaré de son côté à l'AFP le général Abdikarin Youssouf Dhegobadan, commandant en second de l'armée somalienne. "Nous ne savons pas comment la situation va tourner dans les prochaines heures mais les forces alliées ne sont toujours pas entrées dans la ville", a ajouté M. Adan.

L'abandon de Kismayo consacre une série de revers militaires accumulés depuis un an par les shebab, qui ont tenté de les compenser en multipliant les attentats dans la capitale somalienne Mogadiscio ou sur le sol du Kenya voisin. Le mouvement islamiste combat depuis 2007 les fragiles autorités somaliennes soutenues par la communauté internationale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Somalie

Kagamé le tchatcheur, Buhari l'influent... la vie des leaders africains sur Twitter

Kagamé le tchatcheur, Buhari l'influent... la vie des leaders africains sur Twitter

Des leaders et institutions du continent se déploient de plus en plus sur Twitter. Certains, comme le Rwandais Paul Kagamé, sont déjà des modèles d'interactivité pour le monde entier. Mais[...]

Ne dîtes plus Shebab, mais "le groupe qui massacre le peuple somalien"

Les autorités somaliennes ont exigé des médias qu'ils cessent d'utiliser le terme "Shebab". Les journalistes basés en Somalie dénoncent une mesure dangereuse.[...]

Somalie : la malnutrition succède à la famine et ses 250 000 morts

Trois ans se sont écoulés depuis que la famine a frappé la Somalie et fait plus de 250 000 morts, pour plus de la moitié des enfants. Mais de nombreux Somaliens continuent d'avoir faim.[...]

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l'AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien.[...]

Somalie : attentat meurtrier contre le ministère de l'Éducation à Mogadiscio

Au moins six personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre le ministère de l'Éducation, à Mogadiscio. Les insurgés islamistes Shebab ont fait exploser une voiture[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

L'aviation kényane bombarde deux camps Shebab en Somalie

L'aviation militaire kényane a bombardé lundi en Somalie deux camps des islamistes somaliens Shebab, qui ont revendiqué l'attaque le 2 avril de l'université de Garissa (148 morts), a annoncé un[...]

Terrorisme : le Kenya et la Somalie sous la menace Shebab

L'attaque de l'université kényane de Garissa, qui a fait 147 morts jeudi, à 150 km de la frontière avec la Somalie, prouve que les islamistes Shebab ont digéré la mort de leur chef en[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Somalie : les shebabs attaquent le complexe de la présidence intérimaire à Baïdoa

Baïdoa, dans le sud somalien, a été la cible jeudi d’attaques perpétrées par les islamistes shebabs. La ville abrite le siège du gouvernement local représentant la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers