Extension Factory Builder
30/09/2012 à 11:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ville de Kismayo. La ville de Kismayo. © AFP

Le grand port du sud somalien de Kismayo était livré dimanche matin aux règlements de compte, au lendemain du départ des islamistes shebab qui contrôlaient la ville, alors que les soldats somaliens et kényans qui l'encerclent n'y ont toujours pas pénétré, ont rapporté plusieurs témoins.

Les shebab - mouvement insurrectionnel intégré à Al-Qaïda - ont quitté dans la nuit de vendredi à samedi Kismayo, qu'ils contrôlaient depuis quatre ans, face à l'assaut imminent de soldats kényans et somaliens qui avaient débarqué vingt quatre heures plus tôt aux abords du port.

Depuis le départ des islamistes, qui tenaient la ville d'une main de fer, au moins trois civils, dont un chef traditionnel, ont été tués dans ce qui apparaît comme des règlements de compte, ont rapporté des habitants interrogés par téléphone depuis Mogadiscio. "Trois civils ont été abattus par des inconnus, y compris un chef traditionnel, et l'ambiance est tendue depuis hier (samedi)", a rapporté Abdulahi Adan.

Un autre habitant de Kismayo, Mohamed Issaq, interrogé samedi soir par l'AFP au téléphone, avait pour sa part fait état de quatre civils abattus dont deux chefs traditionnels. "Nos forces entreront très prochainement et pacifiquement dans la ville, mais auparavant, il y a des mesures à prendre (pour neutraliser) les mines qui ont vraisemblablement été laissées par les combattants liés à Al-Qaïda", a déclaré de son côté à l'AFP le général Abdikarin Youssouf Dhegobadan, commandant en second de l'armée somalienne. "Nous ne savons pas comment la situation va tourner dans les prochaines heures mais les forces alliées ne sont toujours pas entrées dans la ville", a ajouté M. Adan.

L'abandon de Kismayo consacre une série de revers militaires accumulés depuis un an par les shebab, qui ont tenté de les compenser en multipliant les attentats dans la capitale somalienne Mogadiscio ou sur le sol du Kenya voisin. Le mouvement islamiste combat depuis 2007 les fragiles autorités somaliennes soutenues par la communauté internationale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Somalie

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

L'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio a fait au moins cinq morts mercredi soir.[...]

Somalie : la prise de Barawe, nouveau coup dur pour les Shebab

Les opérations de sécurisation de la ville portuaire de Barawe, évacuée il y a quelques jours par les combattants shebab, se poursuivaient mardi.[...]

Les troupes somaliennes et de l'UA ont pris Barawe, dernier grand port tenu par les Shebab

L'armée somalienne et la force de l'Union africaine (Amisom) ont pris dimanche le contrôle de Barawe, dernier port somalien d'importance aux mains des islamistes somaliens shebab, crucial pour leur financement, ont[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Élimination du chef des shebab : Hollande a coopéré avec Washington

Les services de renseignement français ont coopéré avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi "Godane", tué[...]

Somalie : dix choses à savoir sur Ahmed Umar Abou Oubaïda, le nouveau chef des Shebab

Ahmed Umar Abou Oubaïda a été désigné nouveau chef des Shebab après la mort de leur ancien leader, Ahmed Abdi Godane, tué la semaine dernière par une frappe[...]

Somalie : un attentat suicide des Shebab contre un convoi de l'Amisom fait douze morts

Douze civils ont péri dans l'attentat à la voiture piégée dont a été victime lundi un convoi de l'Amison en Somalie. Une attaque qui intervient une semaine après la mort du chef des[...]

HRW dénonce le viol et l'exploitation sexuelle de Somaliennes par des soldats de l'Amisom

Des soldats de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et jeunes filles somaliennes sur leurs bases de Mogadiscio, affirme l’ONG Human Rights[...]

Somalie : les Shebab désignent un nouveau chef

Les islamistes shebab somaliens ont désigné un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, après la mort de leur chef suprême, tué lundi par des missiles américains en Somalie, où[...]

La Somalie se prépare à des attaques des Shebab après la mort de leur chef

Le gouvernement somalien a affirmé samedi se préparer à une vague d'attaques des islamistes shebab après la mort de leur chef, tué par une frappe aérienne américaine en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers