Extension Factory Builder
30/09/2012 à 10:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai, le 28 août 2012 à Harare. Le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai, le 28 août 2012 à Harare. © AFP

Le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai a réclamé samedi l'adoption rapide du projet de Constitution pour ouvrir la voie à des élections qui se font attendre pour remplacer le gouvernement de coalition actuel chancelant.

"Il y a des étapes essentielles proposées dans cette Constitution", a déclaré M. Tsvangirai lors d'un rassemblement d'environ 20.000 de ses partisans pour marquer le 13e anniversaire de son mouvement, le MDC (Mouvement pour un changement démocratique), principal parti d'opposition au président zimbabwéen Robert Mugabe. Le projet de Constitution, établi par une commission de parlementaires des deux principaux partis, réduit les pouvoirs et les fonctions du président et prévoit une commission des droits de l'Homme et un procureur indépendant.

M. Tsvangirai a indiqué que le vieux président Robert Mugabe, dont le parti rejette le projet de Constitution si les modifications qu'il demande ne sont pas prises en compte, avait dans des entretiens privés affirmé que le projet était meilleur que la Constitution actuelle. "Si Mugabe le soutient, qui êtes-vous pour le rejeter ?", a lancé M. Tsvangirai à ceux qui ont décidé de s'opposer à ce projet.

Mariage de convenance

M. Tsvangirai a formé un gouvernement de coalition avec M. Mugabe en 2009 pour mettre un terme aux troubles meurtriers qui ont suivi l'élection présidentielle de 2008. Le Premier ministre a estimé que la coalition ne marchait plus. "Toutes les parties travaillent dans des directions opposées. La Zanu-PF (le parti de Robert Mugabe) n'en veut plus. Nous n'en voulons plus. C'est un mariage de convenance", a-t-il déclaré.

M. Tsvangirai a appelé son parti à l'unité pour assurer la victoire aux prochaines élections. "L'année prochaine nous fêterons les 14 ans dans des circonstances différentes avec le MDC au gouvernement", a-t-il souhaité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Zimbabwe

Zimbabwe : Mugabe limoge sept membres du gouvernement proches de Joice Mujuru

Zimbabwe : Mugabe limoge sept membres du gouvernement proches de Joice Mujuru

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a annoncé par un communiqué dimanche qu'il se séparait de deux ministres et de cinq vice-ministres, poursuivant une purge entamée au début du m[...]

Zimbabwe : Emmerson Mnangagwa nommé vice-président de la Zanu PF

Même si Robert Mugabe s'en défend, sa succession se prépare. Mercredi, le ministre de la Justice du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a été nommé vice-président du parti au pouvoir,[...]

Zimbabwe : Mugabe démet la vice-présidente et huit ministres proches d'elle

Nouvelle étape dans la guerre de succession à Robert Mugabe. Celui-ci a démis de ses fonctions Joice Mujuru, vice-présidente du Zimbabwe, qui faisait jusque-là figure de probable[...]

Zimbabwe : le président Mugabe place son épouse dans la course à sa succession

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, a officiellement placé samedi son épouse Grace dans la course à sa succession bien que la première dame soit relativement[...]

Zimbabwe : Mugabe se range du côté des faucons de la Zanu-PF, Grace en embuscade

Lors du congrès de la Zanu-PF, Robert Mugabe a violemment chargé jeudi Joice Mujuru, vice-présidente du parti accusée de comploter contre lui. La guerre de succession est ouverte.[...]

Zimbabwe : Robert Mugabe contre-attaque, il ne quittera pas le pouvoir

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, 90 ans, a coupé court mercredi aux spéculations selon lesquelles il quitterait le pouvoir.[...]

Zimbabwe : à la Zanu-PF, la guerre pour la succession de Mugabe fait rage

Connaîtra-t-on bientôt le successeur désigné de Robert Mugabe ? À la Zanu-PF, le parti au pouvoir, la guerre a commencé, alors que les 12 000 délégués de la formation[...]

Zimbabwe : accusée de complot contre Mugabe, la vice-présidente contre-attaque

Depuis quelques semaines, les médias gouvernementaux zimbabwéens accusent Joice Mujuru de corruption et de complot contre Robert Mugabe. Lundi, la vice-présidente est sortie de son silence pour annoncer son[...]

Zambie et Zimbabwe mettent en place un visa commun pour favoriser le tourisme

À partir du 28 novembre, la Zambie et le Zimbabwe vont lancer un visa commun destiné à promouvoir le tourisme dans la région. Un projet de la SADC majoritairement financé par la Banque mondiale.[...]

UE-Zimbabwe : après 12 ans de sanctions, 234 millions d'euros d'aide ?

Dans le cadre du processus de normalisation de ses relations avec le Zimbabwe, l'Union européenne (UE) a annoncé vendredi qu'elle était disposée à s'engager dans un "programme d'aide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers