Extension Factory Builder
29/09/2012 à 10:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les grévistes de Marikana, en Afrique du Sud, le 18 septembre 2012. Les grévistes de Marikana, en Afrique du Sud, le 18 septembre 2012. © AFP

Plusieurs centaines de mineurs ont entamé de nouvelles grèves sauvages vendredi dans trois mines sud-africaines d'or, de chrome et de charbon, dans la foulée des mouvements sociaux qui ébranlent depuis des semaines les secteurs de l'or et surtout du platine.

Des dizaines de milliers de mineurs au total sont en grève dans plusieurs sites majeurs du pays, depuis les événements violents de la mine de platine de Marikana, où 46 personnes ont trouvé la mort en août et septembre. Après des semaines de négociations, les grévistes de Marikana, dont le mouvement était illégal, ont obtenu de substantielles augmentations, de 11 à 22%. Village Main Reef, producteur d'or, a annoncé dans un communiqué que 1.700 de ses employés n'avaient pas rejoint leur poste de travail depuis jeudi soir, à la mine de Blyvooruitzicht près de Johannesburg.

Samancor Chrome a indiqué pour sa part que 400 de ses mineurs avaient lancé un "sit-in souterrain illégal" jeudi, pour réclamer des augmentations de salaires supérieures à celles négociées par les syndicats. Les mineurs sont ressortis vendredi de la mine. L'un de leurs porte-parole a fait savoir qu'ils réclamaient un salaire de base de 12.500 rands mensuels (1.170 euros). Cette somme, réclamée au départ par les grévistes de Marikana, est devenue une sorte de revendication minimum commune à tous les mineurs d'Afrique du Sud. Par ailleurs, la société Petmin a fait savoir que 345 employés sous contrats temporaires avaient débrayé vendredi dans sa filiale de la Tendele Coal Mining Company. Les revendications des grévistes n'ont pas été explicitées.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La médiatrice de la République sud-africaine a ouvert mardi des investigations préliminaires après différentes plaintes dénonçant des cadeaux de l'ANC, le parti au pouvoir, pour s[...]

Desmond Tutu : la Centrafrique est "au bord du génocide"

La Centrafrique est "au bord du génocide", s'est alarmé dimanche l'archevêque sud-africain Desmond Tutu, appelant ses habitants à pardonner pour "réapprendre à vivre[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Afrique du Sud : le procès Pistorius reprendra le 5 mai

Le procès d'Oscar Pistorius a été suspendu mercredi. Il reprendra le 5 mai.[...]

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Le contre-interrogatoire de l'accusation, débuté le 9 avril, a pris fin mardi par une certitude du procureur sud-africain Gerrie Nel : Oscar Pistorius a tué délibérément sa compagne,[...]

Afrique du Sud : Pistorius, entre contradictions et omissions

Suspendu tout le weekend, le contre-interrogatoire musclé d'Oscar Pistorius par le procureur Gerrie Nel a repris lundi au tribunal de Pretoria. Un nouveau round de questions auxquelles l'athlète accusé du[...]

Afrique du Sud : ANC et opposition en viennent à nouveau aux mains avant les élections

Des sympathisants de l'ANC au pouvoir et du premier parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (DA), en sont à nouveau venus aux mains, samedi à Soweto, à moins d'un mois des [...]

Procès Pistorius : "Vous saviez qui était derrière la porte", affirme le procureur

Le procureur Gerrie Nel a accusé vendredi Oscar Pistorius d'avoir délibérément assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, ne croyant pas un mot de sa version des faits,[...]

Afrique du Sud : Pistorius a tué délibérément sa compagne, selon le procureur

Lors de son contre-interrogatoire, le procureur Gerrie Nel a remis en cause vendredi la version des faits d'Oscar Pistorius, accusant le champion paralympique sud-africain d'avoir délibérément[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces