Extension Factory Builder
29/09/2012 à 09:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Justin Koné Katinan, Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. © AFP

La police ghanéenne a à nouveau arrêté vendredi le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan, trois jours après sa libération sous caution, a annoncé son avocat.

"Mon client a été incarcéré", a déclaré à l'AFP Me Patrick Sogbodjor, l'avocat ghanéen de M. Koné Katinan dont la Côte d'Ivoire réclame l'extradition. Il a ajouté qu'on lui avait affirmé que son client avait été arrêté pour violation des droits de l'Homme. Selon lui, Justin Koné Katinan a été emmené au siège de la police d'Accra pour y être entendu et a ensuite été placé en détention.

Détenu depuis août au Ghana où il s'était réfugié avec des milliers d'autres fidèles de l'ex-président ivoirien, M. Koné Katinan avait été libéré sous caution mardi. Un tribunal d'Accra a justifié cette mesure par le retard pris par l'examen de la demande d'extradition. Il est visé par un mandat d'arrêt international, émis par Abidjan qui l'accuse de "crimes économiques" en tant que ministre du Budget durant la crise née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir après sa défaite électorale face à Alassane Ouattara en décembre 2010. Cette crise achevée en avril 2011 a fait quelque 3.000 morts.

Base arrière ?

La justice ghanéenne examine depuis plusieurs semaines la demande d'extradition de la Côte d'Ivoire, suscitant l'impatience d'Abidjan dans un contexte de tension croissante entre les deux pays qui partagent une frontière de près de 700 km. Selon ses avocats, M. Koné Katinan ne peut pas être extradé vers la Côte d'Ivoire car il bénéficie du statut de réfugié au Ghana.

La Côte d'Ivoire a subi depuis août une série d'attaques visant les forces de sécurité, attribuées par le pouvoir à des partisans de l'ancien président Gbagbo, ce que ceux-ci ont démenti. Le président Ouattara a ordonné il y a une semaine la fermeture des frontières avec le Ghana, après l'attaque d'un poste frontière ivoirien par des assaillants venus du Ghana et qui s'y sont repliés, selon les autorités ivoiriennes.

La frontière aérienne a rouvert lundi, mais les frontières terrestres et maritimes restent fermées jusqu'à nouvel ordre, au grand dam des commerçants et des centaines de personnes bloquées. Dans un discours prononcé mercredi aux Nations unies à New York, le président ghanéen John Dramani Mahama a assuré que son pays ne permettra pas que son territoire serve de base pour des opérations contre les Etats voisins.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front patriotique ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir tranch&[...]

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Justice et réconciliation en Côte d'Ivoire : le rapport très critique de la FIDH

Dans son dernier rapport, la FIDH reste très sévère à l’égard du régime ivoirien et juge largement incomplètes les actions menées pour solder les comptes de la crise[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

La Côte d'Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI

LA CPI a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles[...]

La CPI confirme les charges de crimes contre l'humanité pesant sur Charles Blé Goudé

Le procès de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) aura bien lieu. La chambre préliminaire de la Cour a confirmé jeudi quatre charges de crimes contre[...]

Côte d'Ivoire : la police empêche les pro-Gbagbo d'ouvrir leur congrès du FPI

Les forces de l'ordre étaient positionnées jeudi matin à Treichville pour empêcher les militants pro-Gbagbo de tenir un congrès du FPI reporté par décision judiciaire sur demande de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers