Extension Factory Builder
23/09/2012 à 10:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture, Juan Mendez, à Rabat le 22 septembre 2012. Le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture, Juan Mendez, à Rabat le 22 septembre 2012. © Fadel Senna

Le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture, Juan Mendez, a affirmé samedi à Rabat que les "actes de torture" n'avaient pas disparu au Maroc, même si la situation s'était "généralement améliorée".

"La situation sur le terrain en ce qui concerne la pratique de la torture s'est généralement améliorée depuis les dernières décennies", a déclaré M. Mendez lors d'une rencontre avec la presse concluant sa visite d'une semaine dans le royaume.

Mais, "un certain nombre de cas a été porté à mon attention où les lésions" des victimes témoignent d'"actes de torture", a-t-il dit.
Il a fait état d'"informations crédibles" sur des violences infligées via des "coups de poing et de bâtons, l'utilisation de décharges électriques et des brûlures de cigarettes".

Selon lui, ces "actes équivalant à la torture" peuvent être "commis à l'occasion d'événements particulièrement intenses, tels que les grandes manifestations, perçues comme une menace à la sécurité nationale, ou des actes de terrorisme".

Arrivé le 15 septembre au Maroc, à l'invitation du royaume et avec l'objectif "d'aider les autorités à faire respecter l'Etat de droit", M. Mendez a passé deux jours au Sahara occidental --lundi et mardi--, où il a rencontré les autorités locales ainsi que des représentants de la société civile.

Il a également visité la prison de Laâyoune, la principale ville du Sahara occidental, région annexée par le Maroc en 1975 et qui est l'objet d'un conflit avec le mouvement indépendantiste Polisario.

Remise du rapport en mars 2013

Soulignant avoir reçu "des centaines de cas avant et pendant (sa) visite" au Sahara occidental, il a promis d'"examiner chaque demande dans le détail".

Il a précisé que son rapport au Conseil des droits de l'Homme, sur la torture au Maroc, serait présenté à Genève en mars 2013. Evoquant les manifestations au Maroc depuis le début du Printemps arabe, M. Mendez a fait état d'"une augmentation subite du nombre d'incidents" impliquant l'utilisation "excessive" de la force de la part des autorités.

"Le droit de réunion pacifique doit être respecté", a-t-il dit, tout en soulignant qu'en cas de débordements, la police avait le droit d'intervenir mais "en conformité avec les normes internationales".

Pour lui, "la nouvelle Constitution de juillet 2011 a introduit quelques changements encourageants" concernant le problème de la torture. "Il est difficile, à ce stade, d'évaluer leur impact réel, mais il semble y avoir un engagement des plus hautes autorités et j'espère qu'il continuera à y avoir un effort soutenu".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Nizar Mourabit : faux Marocain, vrai imposteur

Un politologue du nom de Nizar Mourabit sévit depuis quelques années au pays des tulipes. Il est apparu un jour sur la scène médiatique, ou plutôt il y a surgi, et n'a cessé de publ[...]

Blaise Compaoré bientôt extradé vers le Burkina Faso ?

Lors d'une rencontre jeudi avec la presse nationale, le Premier ministre intérimaire, Isaac Zida, a annoncé que le Burkina allait demander au Maroc l'extradition de Blaise Compaoré si les institutions[...]

Maroc - Minurso : Bolduc en stand-by

La nomination de la Canadienne Kim Bolduc à la tête de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) n'est toujours pas validée par Rabat.[...]

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).[...]

Maroc - Driss El Yazami : "Les pays du Sud deviennent des acteurs à part entière des droits de l'homme"

Le Maroc accueille du 27 au 30 novembre à Marrakech la deuxième édition du Forum mondial des droits de l'homme. Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme (CNDH) et[...]

Jumia lève 120 millions d'euros

 En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.[...]

Le Maroc hôte du deuxième Forum mondial des droits de l'homme

Du 27 au 30 novembre, le Maroc organise le Forum mondial des droits de l'homme. Un événement chargé de symboles pour un pays qui sort d'un passé marqué par de nombreuses violations des droits[...]

Football : les fédérations d'Afrique australe boudent le Maroc

Dans un communiqué publié le 22 novembre, les fédérations d'Afrique australe expliquent qu'elles déclinent l'invitation de Rabat à venir assister, en décembre, à la Coupe du[...]

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra[...]

Maroc : CGI entame sa sortie de la Bourse de Casa

Le holding CDG Développement vient de déposer un projet d'offre publique de retrait sur les titres CGI. L'autorité de marché a dix jours pour statuer sur le projet. Les premiers détails d'une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces