Extension Factory Builder
23/09/2012 à 09:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. © Khaled Desouki/AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a estimé que son pays et les États-Unis étaient de "vrais amis", mais pas forcément des alliés, dans une interview publiée samedi soir par le "New York Times".

M. Morsi, attendu dimanche à New York pour une visite à l'ONU quelques jours avant l'assemblée générale de l'organisation, était interrogé sur les propos tenus mi-septembre par le président américain Barack Obama, qui avait surpris en affirmant que les États-Unis ne "considér(aient) pas (les Égyptiens) comme des alliés", ni "comme des ennemis".

Interrogé pour savoir s'il considérait son pays comme un allié des États-Unis, le président égyptien est resté évasif, répondant simplement: "cela dépend de votre définition d'un allié".

M. Morsi a toutefois estimé que les deux pays étaient de "vrais amis". Après les déclarations de M. Obama, prononcées sur fond d'échauffourées devant l'ambassade américaine au Caire, plusieurs responsables américains avaient tenté de rectifier le tir.

Le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney avait assuré que l'Égypte était "un partenaire étroit et de longue date des États-Unis', tandis que son homologue du département d'Etat Victoria Nuland avait estimé que Le Caire demeurait "un allié des États-Unis, non-membre de l'Otan".

"Allié majeur"

L'Égypte a le statut d'"Allié majeur non-membre de l'Otan" depuis 1989, lui offrant une coopération militaire privilégiée avec les États-Unis, comme l'Australie, le Japon, la Jordanie, Israël et la Thaïlande.

Des milliers d'Egyptiens, en majorité des salafistes, avaient manifesté le 11 septembre devant l'ambassade américaine pour dénoncer le film amateur anti-islam "L'innocence des musulmans", qui a provoqué une vague de protestations violentes dans le monde arabo-musulman.

Le dirigeant égyptien a souhaité rencontrer le président Obama à la Maison Blanche mais l'idée a été fraîchement accueillie par Washington et M. Morsi y a finalement renoncé, affirme le New York Times.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

'Princess of North Sudan' : Disney accusé de glorifier le colonialisme

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Égypte : Morsi et Qaradawi condamnés à mort, signe de "guerre totale" contre les Frères musulmans

La condamnation à mort samedi de l’ancien président Mohamed Morsi, du prédicateur Youssef Al-Qaradawi et la pendaison de six détenus islamistes montrent la détermination du régime[...]

Égypte : deux juges, un procureur tués par balle dans le Sinaï

Deux juges et un procureur égyptiens ont été tués par balle samedi dans le nord du Sinaï, théâtre d'attentats jihadistes visant habituellement les forces de sécurité, a[...]

L'Égypte pend six militants islamistes

Six militants islamistes reconnus coupables d’avoir mené des attaques pour le compte du groupe armé Ansar Beit al-Maqdess ont été pendus, ont annoncé dimanche des responsables de la police[...]

Égypte - Condamnation à mort de Morsi : Washington profondément préoccupé

Les États-Unis ont exprimé dimanche leur profonde préoccupation après la condamnation à mort de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi et de plus de 100 autres Égyptiens, a[...]

Égypte : l'ex-président Mohamed Morsi condamné à mort

Poursuivi pour espionnage et des violences durant la révolte de 2011, Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, a été condamné samedi à mort. Un[...]

Égypte : sept morts, dont trois civils, dans deux attaques dans le Sinaï

Quatre militaires et trois civils ont été tués mercredi dans deux attaques à la bombe dans le Sinaï.[...]

Égypte : démission du ministre de la Justice, pour qui un enfant d'éboueur "ne peut devenir juge"

Le ministre égyptien de la Justice, Mahfouz Saber, a démissionné lundi suite au tollé provoqué par ses déclarations lors d’une interview télévisée dimanche soir.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Le marocain Attijariwafa débarque en Égypte

 La banque marocaine Attijariwafa Bank s'apprête à mettre un pied en Égypte. Sa direction négocie actuellement la reprise de Piraeus Bank Egypt.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers