Extension Factory Builder
23/09/2012 à 09:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. © Khaled Desouki/AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a estimé que son pays et les États-Unis étaient de "vrais amis", mais pas forcément des alliés, dans une interview publiée samedi soir par le "New York Times".

M. Morsi, attendu dimanche à New York pour une visite à l'ONU quelques jours avant l'assemblée générale de l'organisation, était interrogé sur les propos tenus mi-septembre par le président américain Barack Obama, qui avait surpris en affirmant que les États-Unis ne "considér(aient) pas (les Égyptiens) comme des alliés", ni "comme des ennemis".

Interrogé pour savoir s'il considérait son pays comme un allié des États-Unis, le président égyptien est resté évasif, répondant simplement: "cela dépend de votre définition d'un allié".

M. Morsi a toutefois estimé que les deux pays étaient de "vrais amis". Après les déclarations de M. Obama, prononcées sur fond d'échauffourées devant l'ambassade américaine au Caire, plusieurs responsables américains avaient tenté de rectifier le tir.

Le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney avait assuré que l'Égypte était "un partenaire étroit et de longue date des États-Unis', tandis que son homologue du département d'Etat Victoria Nuland avait estimé que Le Caire demeurait "un allié des États-Unis, non-membre de l'Otan".

"Allié majeur"

L'Égypte a le statut d'"Allié majeur non-membre de l'Otan" depuis 1989, lui offrant une coopération militaire privilégiée avec les États-Unis, comme l'Australie, le Japon, la Jordanie, Israël et la Thaïlande.

Des milliers d'Egyptiens, en majorité des salafistes, avaient manifesté le 11 septembre devant l'ambassade américaine pour dénoncer le film amateur anti-islam "L'innocence des musulmans", qui a provoqué une vague de protestations violentes dans le monde arabo-musulman.

Le dirigeant égyptien a souhaité rencontrer le président Obama à la Maison Blanche mais l'idée a été fraîchement accueillie par Washington et M. Morsi y a finalement renoncé, affirme le New York Times.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

En pleine guerre au Yémen, Riad et Le Caire annoncent des exercices au sol en Arabie saoudite

En pleine guerre au Yémen, Riad et Le Caire annoncent des exercices au sol en Arabie saoudite

Trois semaines après le début des frappes aériennes de la coalition arabe au Yémen, l'Arabie saoudite et l'Égypte annoncent la tenue de manoeuvres militaires sur le sol saoudien. Une décis[...]

Égypte : deux cadets de l'armée tués dans un attentat au nord du Caire

Deux cadets de l'armée égyptienne ont été tués dans l'explosion d'une bombe au nord du Caire au moment où ils s'apprêtaient à embarquer dans un bus.[...]

Le français BRL Ingénierie va mesurer l'impact du barrage de la Renaissance sur les eaux du Nil

Le cabinet d'études français BRL Ingénierie a été choisi pour mesurer l'impact de la construction du barrage Grande Renaissance sur les ressources en eau du Nil, a appris "Jeune[...]

Égypte : six soldats tués dans une nouvelle attaque de l'EI au Sinaï

Six soldats ont été tués et deux blessés dimanche dans l'explosion d'une bombe dans la péninsule du Sinaï dans l'est de l'Egypte, une nouvelle attaque revendiquée par la branche[...]

Égypte : peine de mort confirmée pour le chef des Frères musulmans

Un tribunal égyptien a confirmé samedi les peines de mort prononcées à l'encontre du chef des Frères musulmans Mohamed Badie et de 13 autres personnes reconnues coupables d'avoir cherché[...]

Rap : Jay Z a-t-il utilisé illégalement une chanson égyptienne pour "Big Pimpin" ?

Après Khaled, c'est au tour du rappeur américain Jay Z de rendre des comptes à la justice. Le descendant d'un compositeur égyptien accuse le rappeur d'avoir utilisé illégalement un sample[...]

Égypte - Mounir Abdel Nour : "La critique est aisée..."

Ancien chef de l'opposition sous Hosni Moubarak, le ministre du Commerce extérieur et de l'Industrie plaide la cause de son gouvernement. Sans langue de bois.[...]

Égypte : le chef du groupe jihadiste Ajnad Misr abattu

Les forces de sécurité égyptiennes ont abattu le chef du groupe jihadiste Ajnad Misr, qui a revendiqué plusieurs attaques meurtrières contre des policiers, a annoncé le ministère[...]

Mathieu Guidère : "La compétition d'Aqmi et de l'État islamique en Tunisie est un facteur aggravant"

L'attraction du groupe terroriste de l'État islamique sur les jihadistes africains se fait de plus en plus forte. Décryptage des conséquences de ce phénomène avec l'islamologue Mathieu[...]

Sinaï : au moins 32 morts dont 15 soldats égyptiens dans des attaques terroristes

Le Sinaï a été une nouvelle fois le théâtre d'attaques terroristes du groupe Ansar Beït al-Maqdess, qui a récemment fait allégeance à l'État islamique. Jeudi, 32[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120923095422 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120923095422 from 172.16.0.100