Extension Factory Builder
23/09/2012 à 09:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rachid Taoussi, 56 ans, est un ancien joueur de Sidi Kacem et du FAR Rabat. Rachid Taoussi, 56 ans, est un ancien joueur de Sidi Kacem et du FAR Rabat. © FRMF

L'actuel entraîneur du FAR Rabat, Rachid Taoussi, a été nommé sélectionneur du Maroc en remplacement du Belge Eric Gerets, démis de ses fonctions il y a une semaine, a annoncé samedi soir la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Rachid Taoussi, qui a notamment connu le succès en tant qu'entraîneur du Moghreb de Fès, aura pour première mission de qualifier les Lions de l'Atlas pour la CAN-2013 en Afrique du Sud. La tâche s'annonce ardue puisque le Maroc devra s'imposer par trois buts d'écart, le 13 octobre à Marrakech, face au Mozambique, en raison de leur défaite 2-0 en match aller à Maputo.

Ce revers avait coûté son poste à Eric Gerets, ancien entraîneur du PSV Eindhoven et de Marseille devenu sélectionneur en 2010, qui était déjà très contesté dans le royaume en raison d'une CAN-2012 très décevante.

Le choix de Rachid Taoussi, 56 ans, ancien joueur de Sidi Kacem -sa ville natale- et du FAR Rabat dans les années 1970 et 80, est une relative surprise.

C'est en effet l'ancien gardien international Badou Zaki, déjà sélectionneur du Maroc par le passé, qui avait les faveurs du public et était présenté comme le grandissime favori.

La sélection marocaine lors d'un match de la CAN-2012 face au Niger, le 31 janvier à Libreville.

© Issouf Sanogo

Triplé en 2011

Mais la commission chargée d'auditionner les candidats au cours de la semaine écoulée a été convaincue par le projet de Taoussi, ex-adjoint d'Henri Michel lorsque le Français était sélectionneur du Maroc dans les années 90. Il était entendu qu'un technicien du cru devait succéder à Gerets.

Peu connu à l'étranger, Rachid Taoussi, qui a aussi entraîné plusieurs sélections de jeunes, jouit d'une solide réputation au Maroc en raison notamment du triplé réalisé l'an dernier avec Fès (Coupe du Trône, Coupe de la CAF et Supercoupe d'Afrique).

En finale de la coupe de la CAF (Coupe de la Confédération africaine), le Moghreb Fès avait battu le Club Africain de Tunis aux tirs au but.
Si Taoussi ne parvient pas à qualifier les Lions de l'Atlas pour la prochaine CAN, il devra se pencher sur les qualifications pour le Mondial-2014 et sur la préparation de la CAN-2015, qui se déroulera au Maroc.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Polémique : 'Much loved', le film de Nabil Ayouch, ne sera pas diffusé au Maroc

Polémique : "Much loved", le film de Nabil Ayouch, ne sera pas diffusé au Maroc

Déjà sujet à polémique en raison du sujet qu’il traite, le film de Nabil Ayouch reste au cœur des débats après que le gouvernement marocain, emmené par les islamistes du[...]

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Festival de Fès - Alain Weber : "La musique est un peu une revanche pour l'Afrique"

Entretien avec Alain Weber, directeur artistique de la 21e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde.[...]

Ali Benmakhlouf : "À sa mort, le Prophète n'a laissé aucune directive"

Le penseur marocain en est persuadé : sans l'apport de la pensée arabe médiévale, le paysage intellectuel européen actuel ne serait pas ce qu'il est. Et pourtant qui le sait ? Dans un[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers