Extension Factory Builder
22/09/2012 à 15:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un iPhone 5 présenté dans un Apple Store à San Francisco, le 21 septembre 2012 Un iPhone 5 présenté dans un Apple Store à San Francisco, le 21 septembre 2012 © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Grandes villes introuvables, ponts et routes déformés : Apple a énervé ses fans en leur imposant son nouveau système de cartes rempli de bugs et a peut-être fait une erreur stratégique en voulant évincer de ses iPhone l'application très populaire de son grand rival Google.

"Même si (le nouveau système d'exploitation pour smartphones d'Apple) iOS6 dit autre chose, je peux vous assurer que les ponts de Tacoma n'ont pas fondu". Cette mise au point est postée sur le site Twitter officiel du ministère des Transports de l'Etat de Washington, qui l'assortit d'une capture d'écran montrant une vue très déformée des deux ponts suspendus.

Ce n'est qu'un exemple des multiples bugs repérés à travers le monde par les utilisateurs de l'application Apple Maps, qui remplace Google Maps dans le logiciel iOS6 installé sur le tout nouveau iPhone 5 et disponible depuis cette semaine sous forme de mise à jour pour les modèles d'iPhone plus anciens.

Göteborg rayée de la carte

Le site communautaire de photos en ligne Tumblr en montre toute une série sur une page spéciale. En Suède, un célèbre voilier-auberge de jeunesse "a coulé", et la deuxième ville du pays, Göteborg, semble avoir disparu, rapportent des utilisateurs, photo à l'appui. En Autriche, le Palais de justice de Vienne est présenté comme celui de Nuremberg, une ville allemande située à des centaines de kilomètres de là.

Anil Dash, co-fondateur de la société de consultants new-yorkaise Activate, raconte qu'en programmant une adresse en plein Manhattan pour tester Apple Maps, il s'est retrouvé à Brooklyn, de l'autre côté du fleuve.

"Apple a conçu un nouveau produit qui est joli, mais stupide. Pire, ils ont utilisé la position dominante de leur plateforme pour privilégier leur propre application par rapport à celle d'un concurrent, alors qu'elle est plus mauvaise", déplore-t-il, évoquant "un manque de fiabilité que je ne me souviens pas d'avoir vu chez Google Maps, même au moment de son lancement".

L'application de cartes de Google était jusqu'ici installée par défaut sur tous les iPhones. Faute de pouvoir la trouver dans l'appstore d'Apple, certains blogs conseillent désormais de se servir du navigateur internet du smartphone pour pouvoir y accéder.

Apple, qui semblait jusqu'ici transformer en or tout ce qu'il touchait, s'est exposé cette fois à "une douloureuse séance de flagellation publique", relève Greg Sterling, consultant chez Sterling Market Intelligence.

Renoncer à la mise à jour ?

Il prévient que cela pourrait pousser les gens à ne pas mettre à jour le logiciel de leur iPhone, voire à renoncer à acheter l'iPhone 5, mais juge quand même "étrange qu'il y autant de bugs". "On aurait pu s'attendre à ce que le groupe ait été informé de problèmes par ses développeurs, qui utilisent le nouveau système d'exploitation depuis des mois".

"Ce n'est qu'un début", a réagi par email une porte-parole d'Apple, Trudy Muller, assurant que le groupe améliorait "en permanence" ses cartes. "Plus les gens utiliseront (le service), plus il s'améliorera", a-t-elle ajouté.

Pour Greg Sterling toutefois, Apple aurait moins terni son image si d'entrée de jeu "il avait présenté Maps comme une version +beta+ (de test) et sollicité des retours des utilisateurs. En l'absence d'un tel message, tout le monde avait des attentes accrues".

Le fabricant finlandais de téléphone Nokia a en tout cas sauté sur l'occasion pour se moquer de son rival. Un de ses techniciens, Pino Bonetti, rappelle sur le blog officiel du groupe que justesse du système de cartographie, qualité et accessibilité "ont été la norme chez Nokia durant les six dernières années".

"Nous comprenons aussi que +joli+ n'est pas suffisant" : il faut "de l'excellence", ajoute-t-il.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Libye : une infirmière philippine enlevée et violée par un groupe armé à Tripoli

Libye : une infirmière philippine enlevée et violée par un groupe armé à Tripoli

Une infirmière philippine a été enlevée et violée à Tripoli mercredi par un groupe armé. Elle a été libérée au bout de quelques heures.[...]

Ebola : le Royaume-Uni et la Chine craignent la propagation du virus

Tandis que l’épidémie d’Ebola continue de s’étendre en Afrique de l’Ouest, Médecins sans frontières (MSF) a déclaré mercredi le virus “hors de control[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour 5 ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à Eve[...]

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Fuyant les combats entre milices à Tripoli ou Benghazi, plusieurs milliers de Libyens tentent de passer la frontière tunisienne, ce qui pose des problèmes sanitaires et sécuritaires.[...]

Nigeria : nouvel attentat-suicide à Kano, le sixième en moins d'une semaine

Kano, dans le nord du Nigeria, a été frappé mercredi par un nouvel attentat, le sixième en moins d'une semaine. Une femme kamikaze s'est faite exploser dans une faculté de la ville faisant, sel[...]

Rwanda : perpétuité requise contre Joel Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle de Kagamé

Le parquet de Kigali a requis mercredi la prison à perpétuité contre le lieutenant Joel Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle rwandaise, livré en octobre 2013 par l'Ouganda au Rwanda m[...]

Ramadan 2014 : plus de 215 millions de tweets échangés dans le monde !

D'année en année, le ramadan prend de plus en plus d'ampleur sur les réseaux sociaux : 215 millions de tweets en 2014 contre 74 millions en 2013. Et aucun pays n'est épargné.[...]

Sénégal : Macky Sall et le mandat de cinq ans

Macky Sall a promis de faire passer le mandat présidentiel de 7 à 5 ans, mais va-t-il tenir parole ? Et si oui, quand ?[...]

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus e[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Congo : Annette Kouamba Matondo, caméra au poing

Déterminée et combattante, cette femme de culture installée à Brazzaville explore la société congolaise dans des courts-métrages engagés.[...]

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

 Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective st[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers