Extension Factory Builder
22/09/2012 à 14:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya, le 16 juillet 2012 à Yaoundé. L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya, le 16 juillet 2012 à Yaoundé. © Reinnier Kaze/AFP

L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya a été condamné samedi à 25 ans de prison ferme pour le détournement de 29 millions de dollars US débloqués par le Cameroun en 2001 pour l'achat manqué d'un avion présidentiel, a constaté un journaliste de l'AFP à l'audience.

Au terme d'une audience commencée vendredi et qui s'est terminée samedi matin, M. Marafa a été déclaré "coupable de détournement en co-action de la somme de 29 millions de dollars" et écopé condamné à 25 ans de prison ferme.

La même peine a été infligée à trois autres personnes, dont l'ancien patron de la défunte compagnie aérienne Camair, Yves Michel Fotso, présenté comme l'acteur principal de ce détournement. Dans le cadre de la même affaire, deux femmes ont écopé de 15 et 10 ans de prison.

Les condamnés devront aussi à payer solidairement 21,3 milliards de FCFA (32,4 millions d'euros) comme dommages et intérêts à l'Etat du Cameroun. Elles doivent également verser collectivement 1,1 milliard de FCFA (1,6 million d'euros) comme frais de procédure.
Avant le verdict, le procureur de la République avait requis la condamnation à vie tandis que les avocats de MM. Marafa et Fotso ont refusé de plaider les circonstances atténuantes, estimant que leurs clients étaient innocents.

Une lecture interminable

Engagé vendredi à la mi-journée, la lecture du verdict s'est terminée samedi matin.

Ancien ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (Intérieur), M. Marafa qui était alors un des hommes les plus puissants du régime avait aussi occupé le poste stratégique de secrétaire général à la présidence. C'est à ce titre qu'il avait été le premier dirigeant à piloter le dossier d'acquisition en 2001 d'un avion présidentiel.

Pour cette opération, le Cameroun avait débloqué 31 millions de dollars US mais seuls deux millions étaient parvenus à la compagnie Boeing, le constructeur de l'avion.

Le TGI a estimé que M. Fotso avait fait un montage complexe pour capter 16 des 29 millions de dollars US, bénéficiant de la collaboration de M. Marafa. "Je suis déçu mais pas vaincu", a lancé aux juges M. Marafa. Il se dit victime d'accusations calomnieuses" notamment parce qu'il est porteur d'un projet politique pour le Cameroun.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

'Le Christ selon l'Afrique' : et il est comment le dernier Calixthe Beyala ?

"Le Christ selon l'Afrique" : et il est comment le dernier Calixthe Beyala ?

Calixthe Beyala a au moins un talent : celui de faire croire à ses lecteurs occidentaux que l'Afrique n'est autre qu'une terre miséreuse victime de son passé et de la mondialisation. Une image tant&oci[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas Assurances vient de relever Henri Ewelé de son poste de directeur général. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois[...]

Alice Nkom : "L'homosexualité n'est pas importée, c'est sa répression qui l'est !"

L'avocate camerounaise Alice Nkom s'attaque, depuis plus de dix ans, à l'article 347 bis, pénalisant l'homosexualité au Cameroun. Farouche militante des droits de l'homme, elle a accepté de partager[...]

Sommet UE-Afrique : un visiteur nommé Claude Guéant

Mais à quels dirigeant(s) africain(s) Claude Guéant a-t-il rendu visite à Bruxelles ? Une piste au moins se dessine.[...]

Enlèvements au Cameroun : les forces de sécurité ratissent le terrain

Les forces de sécurité camerounaises ratissaient dimanche la région où deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à[...]

Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés au Cameroun

Deux prêtres italiens et une soeur canadienne ont été enlevés au nord du Cameroun, a indiqué samedi à l'AFP le ministère des Affaires étrangères qui a mis sur pied [...]

Vidéo - Mondial 2014 : des rappeurs tournent un clip de soutien aux Lions indomptables

Le Mondial 2014 au Brésil approche à grands pas. Au Cameroun, la scène urbaine chante déjà à l'unisson "Allez les lions ! ".[...]

Cameroun : Boko Haram recrute des jeunes à la frontière avec le Nigeria

Selon plusieurs sources sécuritaires camerounaises, Boko Haram enrôle des jeunes camerounais dans la zone frontalière entre le Cameroun et le Nigeria. Une opération mise en place depuis quelques mois par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces