Extension Factory Builder
22/09/2012 à 10:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Réfugiés à Ngangi, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en 2008. Réfugiés à Ngangi, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en 2008. © Walter Astrada/AFP

Le bureau du Programme alimentaire mondial (PAM) en République démocratique du Congo (RDC) s'alarme vendredi dans un communiqué de "l'afflux important et continu de personnes déplacées dans l'est de la RDC".

Selon les derniers chiffres du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), la RDC comptait fin août plus de deux millions de personnes déplacées (2.235.954) dont 1,53 million dans le Sud et le Nord Kivu, les deux régions de l'est les plus touchées par l'insécurité.

Selon le communiqué du PAM "les combats impliquant d'anciens et nouveaux groupes armés, essayant d'étendre leurs zones d'influence (...) ont pour conséquences des déplacements massifs de population dans les provinces du Nord et Sud Kivu, Maniema, dans le nord du Katanga et en Province Orientale".

"Le plus souvent, explique dans son communiqué le représentant local du PAM, Martin Ohlsen, les gens abandonnent leur maison, leurs champs et leur bétail, qui constituent leur unique source de revenu. Même lorsqu'ils ne sont réfugiés qu'à une vingtaine de kilomètres de leur village, ils sont totalement démunis et incapables de subvenir aux besoins de leur famille".

Manque de moyens

Un programme d'urgence vient d'être mis en place pour aider jusqu'en juin 2013 1,2 million de personnes mais selon Ohlsen "jusqu'ici nous sommes parvenus à mobiliser à peine 15% des 81 millions de dollars dont nous avons besoin".

Dans un souci d'efficacité le PAM a commencé par distribuer des biscuits hyperprotéinés, puis des rations alimentaires d'urgence ou, dans les zones où les marchés sont suffisamment achalandés, des bons d'achats afin que les déplacés puissent acheter directement leur nourriture auprès des commerçants locaux. 77.000 personnes en ont déjà bénéficié dont 55.000 à Kanyaruchina, près de Goma. 188.000 autres devraient en profiter d'ici à juin 2013.

"Il ne faut pas oublier, précise Ohlsen, que cette crise a lieu dans l'un des plus pays les plus pauvres du monde, où 5,4 millions de personnes sont confrontées de façon chronique à la faim et à la malnutrition". Outre les 81 millions attendus pour faire face à l'urgence, le PAM a estimé à 84,6 millions ses besoins pour "lutter contre l'insécurité alimentaire chronique " en RDC.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : opération 'villes mortes' dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité aprè[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

RDC : Lambert Mende répond à Linda Thomas-Greenfield

Lambert Mende Omalanga est ministre des Médias et porte-parole du gouvernement de la RDC.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers