Extension Factory Builder
22/09/2012 à 10:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Réfugiés à Ngangi, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en 2008. Réfugiés à Ngangi, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en 2008. © Walter Astrada/AFP

Le bureau du Programme alimentaire mondial (PAM) en République démocratique du Congo (RDC) s'alarme vendredi dans un communiqué de "l'afflux important et continu de personnes déplacées dans l'est de la RDC".

Selon les derniers chiffres du Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR), la RDC comptait fin août plus de deux millions de personnes déplacées (2.235.954) dont 1,53 million dans le Sud et le Nord Kivu, les deux régions de l'est les plus touchées par l'insécurité.

Selon le communiqué du PAM "les combats impliquant d'anciens et nouveaux groupes armés, essayant d'étendre leurs zones d'influence (...) ont pour conséquences des déplacements massifs de population dans les provinces du Nord et Sud Kivu, Maniema, dans le nord du Katanga et en Province Orientale".

"Le plus souvent, explique dans son communiqué le représentant local du PAM, Martin Ohlsen, les gens abandonnent leur maison, leurs champs et leur bétail, qui constituent leur unique source de revenu. Même lorsqu'ils ne sont réfugiés qu'à une vingtaine de kilomètres de leur village, ils sont totalement démunis et incapables de subvenir aux besoins de leur famille".

Manque de moyens

Un programme d'urgence vient d'être mis en place pour aider jusqu'en juin 2013 1,2 million de personnes mais selon Ohlsen "jusqu'ici nous sommes parvenus à mobiliser à peine 15% des 81 millions de dollars dont nous avons besoin".

Dans un souci d'efficacité le PAM a commencé par distribuer des biscuits hyperprotéinés, puis des rations alimentaires d'urgence ou, dans les zones où les marchés sont suffisamment achalandés, des bons d'achats afin que les déplacés puissent acheter directement leur nourriture auprès des commerçants locaux. 77.000 personnes en ont déjà bénéficié dont 55.000 à Kanyaruchina, près de Goma. 188.000 autres devraient en profiter d'ici à juin 2013.

"Il ne faut pas oublier, précise Ohlsen, que cette crise a lieu dans l'un des plus pays les plus pauvres du monde, où 5,4 millions de personnes sont confrontées de façon chronique à la faim et à la malnutrition". Outre les 81 millions attendus pour faire face à l'urgence, le PAM a estimé à 84,6 millions ses besoins pour "lutter contre l'insécurité alimentaire chronique " en RDC.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

Depuis l'annonce du décès du général Bahuma, commandant de l'armée congolaise dans le Nord-Kivu, les habitants de Goma sont inquiets et en colère. Ils ont manifesté lundi dans les r[...]

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, le ministre des[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

RDC : Joseph Kabila cherche des alliés

Les concertations nationales de septembre et octobre 2013 en RDC entre Joseph Kabila et une partie de l'opposition n'auraient-elles servi à rien ? C'est bien possible. Explications.[...]

RDC : le journaliste Magloire Paluku toujours inquiet pour sa sécurité

Réchappé d'une tentative d'assassinat le 10 août, Magloire Paluku, directeur de Radio Kivu 1 et correspondant de RFI swahili à Goma, assure aujourd'hui lui-même sa[...]

RDC : l'isolement de la région touchée par Ebola limite la progression de l'épidémie

L’enclavement de la zone touchée par l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en République démocratique du Congo limite considérablement sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex