Extension Factory Builder
16/09/2012 à 16:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des catholiques assistent à une messe. Des catholiques assistent à une messe. © AFP

La plus importante église catholique de Zinder, la deuxième ville du Niger, a été "totalement saccagée" vendredi par des manifestants islamistes qui protestaient contre un film dénigrant l'islam, a indiqué dimanche à l'AFP un journaliste local.

Le Conseil islamique du Niger, plus haute institution religieuse du pays, a "condamné avec force" dimanche le film islamophobe qui a embrasé le monde musulman, tout en lançant un appel pour que les églises ne subissent pas de destructions.

"Après la prière de vendredi, plusieurs centaines de manifestants ont défoncé la porte de la cathédrale qu'ils ont totalement saccagée avant de mettre le feu à toute la documentation et de briser la statue de la vierge Marie", a indiqué à l'AFP le correspondant d'une radio locale à Zinder.

L'Eglise catholique au Niger, pays musulman à plus de 90%, a confirmé cette attaque. Les assaillants criaient "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand), selon le témoignage du père Leo, prêtre de cette paroisse.

D'autres manifestants islamistes ont brûlé des drapeaux américain et anglais devant le palais du sultan, chef coutumier et religieux de Zinder, située près du Nigeria.

Un policier a été blessé lors d'affrontements avec les manifestants dont une "dizaine" a été interpellée, a précisé le journaliste.

"Plusieurs responsables chrétiens sont actuellement gardés par les forces de l'ordre pour assurer leur sécurité", a-t-il indiqué.

Les forces de l'ordre ont été également déployées pour assurer la sécurité des églises de la ville contre d'éventuels assauts islamistes, a-t-il souligné.

D'autres manifestations plus pacifiques ont été organisées vendredi et samedi dans certaines localités de la région, selon lui.

"La tension est retombée dimanche, mais ce n'est qu'un calme précaire", a-t-il jugé.

Le Conseil islamique du Niger a "condamné avec force ce film qui s'attaque sauvagement à l'islam et qui insulte notre prophète Mohamed", dans un communiqué lu dimanche à la radio et télévision publiques.

"Ce film est un crime historique"

"En réalité, ce film est un crime historique préparé par les ennemis de l'islam et constitue un appel clair à la création de graves problèmes entre les nations", s'est indigné le Conseil.

L'institution a également "condamné les attaques et les tueries" de diplomates et ambassades occidentales, "qui n'ont aucune responsabilité concernant ce film".

Il a aussi lancé "un appel" aux musulmans du Niger "à éviter la destruction des églises" dans le pays, en rappelant que "l'islam est une religion de paix et de tolérance".

Le Niger est voisin du Nigeria, où sévit la secte islamiste Boko Haram et du Mali dont le nord est occupé par des islamistes qui ont commencé à appliquer la charia (loi islamique) avec leurs alliés d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Des dizaines de milliers de musulmans ont manifesté dans le monde pour dénoncer "Innocence of Muslims" (l'innocence des musulmans), un film dénigrant l'islam.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Niger

Niger : nouvelle attaque de Boko Haram refoulée par les armées nigériennes et tchadiennes

Niger : nouvelle attaque de Boko Haram refoulée par les armées nigériennes et tchadiennes

Une nouvelle attaque de Boko Haram dans le sud-est du Niger s'est terminée comme les précédentes, selon un communiqué officiel : par de nombreuses pertes dans les rangs de la secte islamiste.[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Niger : plus de 200 combattants de Boko Haram tués en dix jours, selon l'armée

Dans un communiqué lu jeudi à la télévision nationale, l'armée nigérienne a affirmé avoir tué plus de 200 combattants du groupe islamiste Boko Haram au cours de l'offensive[...]

Boko Haram ne prendra plus de ville au Niger, assure un ministre nigérien

Boko Haram n'est plus en mesure de prendre de ville dans le sud-est du Niger, frontalier du Nigeria, car les islamistes nigérians ont été rendus inopérants par deux mois d'opérations militaires,[...]

Nigeria : offensive militaire "terrestre et aérienne" du Niger et du Tchad

Les armées du Niger et du Tchad ont lancé dimanche une offensive "terrestre et aérienne" d'envergure au Nigeria contre les islamistes de Boko Haram depuis le sud-est du Niger, frontalier, a-t-on[...]

Areva au Niger : plan social d'envergure sur le site d'Imouraren

La grande majorité des salariés de la filiale nigérienne d'Areva a appris la situation délicate de l'entreprise affectée par d'importantes pertes en 2014. Dans une lettre, signée du[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Niger : Mohamed Bazoum quitte la diplomatie pour se rapprocher d'Issoufou

Mohamed Bazoum, le ministre nigérien des Affaires étrangères, a été promu mercredi ministre d'État à la présidence. Il est remplacé à la tête de la[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120916165932 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120916165932 from 172.16.0.100