Extension Factory Builder
15/09/2012 à 16:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, le 14 septembre 2012 à Dakar. La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, le 14 septembre 2012 à Dakar. © AFP

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, en visite au Sénégal, a évoqué vendredi "la régression" du français en Afrique, parfois due selon elle à la progression des langues maternelles et au manque de manuels et de formateurs.

"La langue française régresse et il y a plusieurs choses (qui l'expliquent)", a-t-elle dit devant les élèves du lycée français de Dakar.

"Dans certains pays, les langues maternelles ont pris le dessus. Il manque cruellement de formateurs (comme) en Algérie, et de manuels. L'édition est un point capital", a déclaré Mme Benguigui, interrogée par des élèves de cet établissement.

"Au Sénégal, il y a un peu de recul (du français qui) n'est pas une langue de domination mais une langue de partage. (...) En Côte d'Ivoire et au Gabon, il y a beaucoup de dialectes mais il y a cette langue (le français) comme ciment pour se parler et se comprendre", a ajouté Mme Benguigui, qui achève samedi sa visite à Dakar.

"La langue française se nourrit de dialectes. On a un français en Algérie qui est différent de celui de Dakar", a ajouté la ministre française née de parents algériens.

Relancer le cinéma à Dakar

Mme Benguigui a rencontré vendredi le ministre sénégalais de la Culture et du tourisme, le musicien star Youssou Ndour. Ils ont discuté, selon elle, de la mise en oeuvre de trois projets culturels au Sénégal et d'un appui de la France pour relancer le cinéma au Sénégal où les salles ont quasiment disparu.

Les trois projets culturels évoqués visent à "vulgariser les appareils de sonorisation au profit des acteurs culturels dans les régions du Sénégal, à créer une +maison du livre+ pour favoriser la lecture et une radio culturelle", a commenté de son côté Youssou Ndour.

La visite de Mme Benguini à Dakar est intervenue un mois avant le 14e sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF, 75 pays), prévu du 12 au 14 octobre en République démocratique du Congo.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers