Extension Factory Builder
15/09/2012 à 16:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, le 14 septembre 2012 à Dakar. La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, le 14 septembre 2012 à Dakar. © AFP

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, en visite au Sénégal, a évoqué vendredi "la régression" du français en Afrique, parfois due selon elle à la progression des langues maternelles et au manque de manuels et de formateurs.

"La langue française régresse et il y a plusieurs choses (qui l'expliquent)", a-t-elle dit devant les élèves du lycée français de Dakar.

"Dans certains pays, les langues maternelles ont pris le dessus. Il manque cruellement de formateurs (comme) en Algérie, et de manuels. L'édition est un point capital", a déclaré Mme Benguigui, interrogée par des élèves de cet établissement.

"Au Sénégal, il y a un peu de recul (du français qui) n'est pas une langue de domination mais une langue de partage. (...) En Côte d'Ivoire et au Gabon, il y a beaucoup de dialectes mais il y a cette langue (le français) comme ciment pour se parler et se comprendre", a ajouté Mme Benguigui, qui achève samedi sa visite à Dakar.

"La langue française se nourrit de dialectes. On a un français en Algérie qui est différent de celui de Dakar", a ajouté la ministre française née de parents algériens.

Relancer le cinéma à Dakar

Mme Benguigui a rencontré vendredi le ministre sénégalais de la Culture et du tourisme, le musicien star Youssou Ndour. Ils ont discuté, selon elle, de la mise en oeuvre de trois projets culturels au Sénégal et d'un appui de la France pour relancer le cinéma au Sénégal où les salles ont quasiment disparu.

Les trois projets culturels évoqués visent à "vulgariser les appareils de sonorisation au profit des acteurs culturels dans les régions du Sénégal, à créer une +maison du livre+ pour favoriser la lecture et une radio culturelle", a commenté de son côté Youssou Ndour.

La visite de Mme Benguini à Dakar est intervenue un mois avant le 14e sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF, 75 pays), prévu du 12 au 14 octobre en République démocratique du Congo.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

À Paris, deux expositions réconcilient la France et le Maroc

À Paris, deux expositions réconcilient la France et le Maroc

Deux grandes expositions sont programmées au Louvre et à l'Institut du monde arabe sur le Maroc à partir de la mi-octobre. Rabat et Paris se reconnectent loin de la brouille diplomatique.[...]

Quand Gérard Depardieu tuait deux lions en Afrique, par "légitime défense"

Dans une interview au magazine "So Film", l'acteur français Gérard Depardieu révèle qu'il a abattu deux lions lors d'un voyage en Afrique. "Légitime défense",[...]

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Les pays ouest-africains les plus touchés par Ebola espèrent un tournant grâce à l'aide militaire promise mardi par les États-Unis. Autre motif d'espoir : l'examen, ce jeudi, par le Conseil de[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

Inde : la nouvelle usine du monde ?

"Made in India" : c'est le mot d'ordre du nouveau gouvernement nationaliste, qui s'inspire du modèle chinois pour relancer l'emploi, la croissance et les exportations. Plus facile à dire qu'à[...]

Libye - France : un cousin de Kadhafi accuse Sarkozy d'avoir perçu des fonds du "Guide" en 2007

Dans un entretien publié mercredi par "L’Express", l'ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de l’ancien "Guide" libyen Mouammar Kadhafi, affirme que Nicolas Sarkozy a bel et bien[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État islamique (ISIS en anglais) en[...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien[...]

Ebola : Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest

Le président américain, Barack Obama, va annoncer, mardi, le déploiement de quelque 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest pour "faire reculer" l'épidémie d'Ebola.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex