Extension Factory Builder
15/09/2012 à 16:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi parle lors d'une conférence de presse, le 14 septembre 2012. Le président égyptien Mohamed Morsi parle lors d'une conférence de presse, le 14 septembre 2012. © AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a jugé, vendredi à Rome, que le film anti-islam constituait une "agression" qui "détourne l'attention des vrais problèmes au Proche-Orient", tout en condamnant à nouveau les violences qu'il a entraînées dans la région.

"Nous ne pouvons pas accepter ce type d'agression, ces tentatives de semer la discorde. Ces actions irresponsables n'apportent aucun bien et détournent l'attention des vrais problèmes comme la Syrie, les Palestiniens et le manque de stabilité dans la région du Proche-Orient"", a déclaré M. Morsi à l'issue d'un entretien avec son homologue italien Giorgio Napolitano.

Le film "Innocence of Muslims" (l'innocence des musulmans), produit aux Etats-Unis et dénigrant l'islam, a enflammé la rue en Egypte et en Libye, avant que les protestations ne s'étendent à d'autres pays musulmans. Le 11 septembre, quatre Américains, dont l'ambassadeur, ont été tuées dans une attaque contre la représentation américaine à Benghazi (Libye).

Au Caire, où l'ambassade américaine est visée par des manifestations depuis mardi, des heurts sporadiques se sont poursuivis dans la matinée de vendredi avec les forces de l'ordre déployées aux abords de la mission diplomatique.

"Tuer quelqu'un est interdit"

Le président égyptien a réaffirmé "refuser avec la plus grande détermination" ces violences.

"En Egypte nous n'acceptons pas que des personnes innocentes ou attachées à des ambassades soient tuées. Tous les gouvernements ont l'obligation de défendre les missions diplomatiques, les touristes, les biens privés. Dans notre credo, tuer quelqu'un est interdit", a ajouté le président issu du mouvement islamiste.

"La paix dans le monde a besoin de contacts, de compréhension, de respect réciproque de la part de tous, de respect des religions, de la diversité, des opinions diverses", a-t-il martelé.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Égypte : dans les mâchoires d'Al-Qaïda

Quasi démilitarisé par l'accord de paix israélo-égyptien de 1979, le Sinaï est devenu le sanctuaire d'une demi-douzaine de groupes jihadistes dont les attentats vont se multipliant.[...]

Égypte : trois figures de la révolte de 2011 condamnées à de la prison ferme

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak ont été confirmées, lundi, par un tribunal égyptien. Ce dernier a[...]

Égypte : la justice confirme les peines de prison de trois figures de la révolution

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 ont été confirmées lundi par la justice égyptienne. Ils étaient accusés[...]

Égypte : le procès de Mohamed Morsi pour incitation au meurtre ajourné à dimanche

Le procès du président destitué Mohamed Morsi pour "incitation au meurtre" de manifestants a été ajourné à dimanche pour entendre les témoignages de hauts[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers