Extension Factory Builder
15/09/2012 à 12:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président guinéen Alpha Condé le 3 juillet 2012 à Paris. Le président guinéen Alpha Condé le 3 juillet 2012 à Paris. © AFP

Le président guinéen Alpha Condé a appelé vendredi les Guinéens à "l'organisation rapide des élections législatives", qui devaient se tenir début 2011 et ont été sans cesse repoussées.

"Je profite de la tribune qui m'est offerte aujourd'hui, à la veille de la journée internationale de la démocratie, pour lancer à tous les Guinéens un appel à l'organisation rapide des élections législatives", a dit Alpha Condé à l'inauguration du Forum économique de la Guinée qui se tient jusqu'à samedi à Conakry.

"Je vais être clair: la tenue d'un scrutin juste et transparent est indispensable pour notre transition démocratique, le renforcement des institutions de la République et la consolidation de notre capacité de réforme", a-t-il dit, insistant: "Ces élections seront un test majeur pour notre jeune démocratie".

Il s'exprimait dans le cadre du forum économique intitulé "diversification de l'économie et bonne gouvernance pour une Guinée émergente". Une quarantaine de personnalités étrangères, ambassadeurs et chefs des institutions de coopération en poste à Conakry y participaient, tout comme des dirigeants de grandes sociétés, notamment dans les domaines des mines, du pétrole ou encore de la téléphonie.

"Trouver rapidement un compromis"

Le 7 septembre, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, avait exhorté les Guinéens à "trouver rapidement un compromis" pour la tenue d'élections législatives. Ce scrutin devait initialement être organisé dans le courant du premier semestre de 2011, selon un délai constitutionnel, mais a été sans cesse repoussé.

Les dernières élections de parlementaires en Guinée remontent à juin 2002, sous la présidence du général Lansana Conté, décédé en décembre 2008 après 24 ans au pouvoir. Actuellement, c'est un Conseil national de transition (CNT) qui fait office de Parlement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Guinée : au coeur du 'ground zero' de l'épidémie d'Ebola

Guinée : au coeur du "ground zero" de l'épidémie d'Ebola

C'est ici, quelque part entre Nzérékoré et Macenta, en pleine forêt, qu'Ebola est apparu il y a bientôt un an. Une région difficile d'accès, qui a payé un lourd tribut [...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : six souches, pas moins

Il existe actuellement six espèces différentes de virus Ebola, à la sévérité variable.[...]

CAN 2015 et Ebola : psychose et stigmatisation dans les stades

Les footballeurs originaires des pays touchés par l'épidémie sont durement stigmatisés lors des rencontres qualificatives pour la Coupe d'Afrique des nations. Témoignages.[...]

Ebola : la moitié des morts non comptabilisés ?

Jeudi, un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que des milliers de victimes d'Ebola, enterrées sans être déclarées, n'étaient pas prises en compte[...]

Ebola : un arsenal thérapeutique balbutiant

S'il n'existe aucun traitement ni vaccin homologué contre le virus, la recherche scientifique progresse.[...]

Ebola : où sont passés les milliardaires africains ?

Seuls des milliardaires occidentaux tels Bill Gates ou Mark Zuckerberg se sont faits mécènes de la lutte contre Ebola. Leurs homologues africains, Aliko Dangote ou Nassef Sawiris,  pour ne citer qu'eux, sont aux[...]

Guinée : chroniques d'une lutte acharnée contre Ebola

Entre la capitale guinéenne sous tension et une ville frontière ivoirienne figée, visite d'une région qui vit dans l'angoisse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers