Extension Factory Builder
15/09/2012 à 12:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président guinéen Alpha Condé le 3 juillet 2012 à Paris. Le président guinéen Alpha Condé le 3 juillet 2012 à Paris. © AFP

Le président guinéen Alpha Condé a appelé vendredi les Guinéens à "l'organisation rapide des élections législatives", qui devaient se tenir début 2011 et ont été sans cesse repoussées.

"Je profite de la tribune qui m'est offerte aujourd'hui, à la veille de la journée internationale de la démocratie, pour lancer à tous les Guinéens un appel à l'organisation rapide des élections législatives", a dit Alpha Condé à l'inauguration du Forum économique de la Guinée qui se tient jusqu'à samedi à Conakry.

"Je vais être clair: la tenue d'un scrutin juste et transparent est indispensable pour notre transition démocratique, le renforcement des institutions de la République et la consolidation de notre capacité de réforme", a-t-il dit, insistant: "Ces élections seront un test majeur pour notre jeune démocratie".

Il s'exprimait dans le cadre du forum économique intitulé "diversification de l'économie et bonne gouvernance pour une Guinée émergente". Une quarantaine de personnalités étrangères, ambassadeurs et chefs des institutions de coopération en poste à Conakry y participaient, tout comme des dirigeants de grandes sociétés, notamment dans les domaines des mines, du pétrole ou encore de la téléphonie.

"Trouver rapidement un compromis"

Le 7 septembre, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, avait exhorté les Guinéens à "trouver rapidement un compromis" pour la tenue d'élections législatives. Ce scrutin devait initialement être organisé dans le courant du premier semestre de 2011, selon un délai constitutionnel, mais a été sans cesse repoussé.

Les dernières élections de parlementaires en Guinée remontent à juin 2002, sous la présidence du général Lansana Conté, décédé en décembre 2008 après 24 ans au pouvoir. Actuellement, c'est un Conseil national de transition (CNT) qui fait office de Parlement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex