Extension Factory Builder
15/09/2012 à 11:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Médard Tombo a été transporté à l'hôpital. Médard Tombo a été transporté à l'hôpital. © AFP

Un vendeur ambulant âgé de 42 ans, Médard Tombo, s'est grièvement blessé en s'ouvrant le ventre à l'aide d'un tesson de bouteille à Kinshasa, désespéré par la saisie de sa marchandise dans le cadre de l'opération de salubrité publique Kinshasa propre, a indiqué vendredi la police.

Des gens vendaient (jeudi) devant l'hôtel Memling (dans le centre-ville de Kinshasa), et cet endroit n'est pas prévu pour ce genre d'activités. Quand la police est arrivée, que les gens ont commencé à fuir et que tout a été saisi, un homme a cassé une bouteille et il s'est tailladé le ventre au niveau du nombril, a déclaré à l'AFP le général Jean-de-Dieu Oleko, chef de la police.

Selon lui, le vendeur ambulant, Médard Tombo, père de 4 enfants, aurait commis ce geste désespéré parce que sa marchandise de boissons a été saisie et qu'il ne voyait pas comment il allait honorer la créance envers son fournisseur. La blessure était quand même assez profonde, a ajouté le général Oleko.

Le Dr Albert Diabeno, directeur de l'hôpital général de Kinshasa où le vendeur a été admis, a précisé à l'AFP qu'il y avait notamment une lésion de la couche qui recouvre les intestins.

"Quand il est arrivé hier (jeudi), nous-mêmes on était inquiets, on se demandait s'il allait s'en sortir. Il avait perdu beaucoup de sang, on a dû le transfuser pendant qu'il était opéré. Pour le moment, il se porte bien, ses taux vitaux sont stables, il parle...", a ajouté le médecin.

"Tracasserie des policiers"

"Quand on parle avec lui, il dit qu'il a voulu se suicider parce qu'il en avait marre de la tracasserie des policiers", a expliqué le Dr Diabeno. "Quand un homme est blessé comme ça, ça fait toujours mal. J'ai rappelé encore une fois mes hommes pour leur dire que tout en appliquant la loi, il y a aussi une manière de faire", a souligné le général Oleko, insistant sur la nécessité de conscientiser et les policiers et les vendeurs.

Les soins du patient sont pris en charge par la municipalité. Il pourrait sortir la semaine prochaine.

La tentative désespérée de Médard Tombo serait une première. Sur Facebook, des commentaires choqués accompagnent la photo de son corps évanoui, tailladé et ensanglanté.

"Peut-être le début du Printemps bantou, un peuple présent en Afrique centrale et australe", indique l'un des messages. Il fait référence au Printemps arabe qui s'est déclenché par l'immolation en Tunisie du jeune commerçant Mohamed Bouazizi, à qui l'on avait saisi les outils de travail.

"Opération Kinshasa propre"

Les autorités de Kinshasa ont lancé en mai "l'opération Kinshasa propre", destinée à embellir la capitale congolaise.

Des ONG avaient dénoncé l'incendie de marchés clandestins et de marchandises (pain, cigarettes, recharges téléphoniques...), qui précarise plus encore les Kinois. En République démocratique du Congo, deux-tiers des 68 millions de Congolais vivent avec 1,25 dollar par jour malgré les importantes richesses minières.

Le gouvernement avait condamné les dérapages mais des ONG regrettaient qu'il n'y ait pas de sanction ou de réparation pour les victimes.

Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a plusieurs fois dit que l'opération n'était pas liée au sommet de la Francophonie qui se tiendra à Kinshasa du 12 au 14 octobre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : les rebelles hutus rwandais fuient l'offensive de l'armée dans les Kivus

RDC : les rebelles hutus rwandais fuient l'offensive de l'armée dans les Kivus

Les rebelles hutus rwandais des FDLR fuyaient samedi matin l'offensive de l'armée congolaise dans les provinces des Nord et Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, mais des affrontements[...]

RDC : opérations contre les rebelles hutus rwandais au Nord-Kivu

L'armée congolaise a lancé une offensive contre des rebelles hutus rwandais dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi d'un [...]

Léopards de RDC : Ibenge va convoquer Batshuayi et Mulumba

Actuellement en France, Florent Ibenge, le sélectionneur des Léopards, va convoquer Michy Batshuayi pour les matches amicaux face à l’Irak fin mars. L’attaquant de l’Olympique de Marseille,[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

RDC : l'ancien milicien congolais Ngudjolo Chui acquitté par la CPI

Débuté en 2009, le procès de l’ex-chef de milice congolais, Mathieu Ngudjolo Chui, s’est soldé vendredi par la confirmation en appel de son acquittement par la Cour pénale[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Canada : David Muipatayi alias ZPN, autoentrepreneur du hip-hop

Figure montante du hip-hop, ce jeune Congolais est installé dans la province canadienne de l'Ontario, où il produit ses propres disques. En attendant de percer à l'international.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers