Extension Factory Builder
15/09/2012 à 11:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Médard Tombo a été transporté à l'hôpital. Médard Tombo a été transporté à l'hôpital. © AFP

Un vendeur ambulant âgé de 42 ans, Médard Tombo, s'est grièvement blessé en s'ouvrant le ventre à l'aide d'un tesson de bouteille à Kinshasa, désespéré par la saisie de sa marchandise dans le cadre de l'opération de salubrité publique Kinshasa propre, a indiqué vendredi la police.

Des gens vendaient (jeudi) devant l'hôtel Memling (dans le centre-ville de Kinshasa), et cet endroit n'est pas prévu pour ce genre d'activités. Quand la police est arrivée, que les gens ont commencé à fuir et que tout a été saisi, un homme a cassé une bouteille et il s'est tailladé le ventre au niveau du nombril, a déclaré à l'AFP le général Jean-de-Dieu Oleko, chef de la police.

Selon lui, le vendeur ambulant, Médard Tombo, père de 4 enfants, aurait commis ce geste désespéré parce que sa marchandise de boissons a été saisie et qu'il ne voyait pas comment il allait honorer la créance envers son fournisseur. La blessure était quand même assez profonde, a ajouté le général Oleko.

Le Dr Albert Diabeno, directeur de l'hôpital général de Kinshasa où le vendeur a été admis, a précisé à l'AFP qu'il y avait notamment une lésion de la couche qui recouvre les intestins.

"Quand il est arrivé hier (jeudi), nous-mêmes on était inquiets, on se demandait s'il allait s'en sortir. Il avait perdu beaucoup de sang, on a dû le transfuser pendant qu'il était opéré. Pour le moment, il se porte bien, ses taux vitaux sont stables, il parle...", a ajouté le médecin.

"Tracasserie des policiers"

"Quand on parle avec lui, il dit qu'il a voulu se suicider parce qu'il en avait marre de la tracasserie des policiers", a expliqué le Dr Diabeno. "Quand un homme est blessé comme ça, ça fait toujours mal. J'ai rappelé encore une fois mes hommes pour leur dire que tout en appliquant la loi, il y a aussi une manière de faire", a souligné le général Oleko, insistant sur la nécessité de conscientiser et les policiers et les vendeurs.

Les soins du patient sont pris en charge par la municipalité. Il pourrait sortir la semaine prochaine.

La tentative désespérée de Médard Tombo serait une première. Sur Facebook, des commentaires choqués accompagnent la photo de son corps évanoui, tailladé et ensanglanté.

"Peut-être le début du Printemps bantou, un peuple présent en Afrique centrale et australe", indique l'un des messages. Il fait référence au Printemps arabe qui s'est déclenché par l'immolation en Tunisie du jeune commerçant Mohamed Bouazizi, à qui l'on avait saisi les outils de travail.

"Opération Kinshasa propre"

Les autorités de Kinshasa ont lancé en mai "l'opération Kinshasa propre", destinée à embellir la capitale congolaise.

Des ONG avaient dénoncé l'incendie de marchés clandestins et de marchandises (pain, cigarettes, recharges téléphoniques...), qui précarise plus encore les Kinois. En République démocratique du Congo, deux-tiers des 68 millions de Congolais vivent avec 1,25 dollar par jour malgré les importantes richesses minières.

Le gouvernement avait condamné les dérapages mais des ONG regrettaient qu'il n'y ait pas de sanction ou de réparation pour les victimes.

Le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a plusieurs fois dit que l'opération n'était pas liée au sommet de la Francophonie qui se tiendra à Kinshasa du 12 au 14 octobre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce [...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

RDC : Joseph Kabila est arrivé à Beni, cible de récents massacres

Joseph Kabila, très attendu après les massacres du mois d'octobre, est arrivé à Beni mercredi.[...]

RDC : un soldat et un rebelle de l'ADF tués près de Beni, avant la visite du président Kabila

Deux personnes ont péri mardi soir dans des affrontements entre l'armée congolaise (FARDC) et les ADF, rébellion islamiste ougandaise. Un soldat et un rebelle ont été tués.[...]

RDC : dans la tête de Joseph Kabila

À deux ans de la présidentielle, le débat sur la réforme de la Constitution se résume à une seule question : Joseph Kabila pourra-t-il briguer un troisième mandat ? À[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers