Extension Factory Builder
09/09/2012 à 17:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les dirigeants des pays de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs. Les dirigeants des pays de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs. © AFP

La République démocratique du Congo (RDC) a estimé dimanche que le sommet des pays des Grands Lacs à Kampala n'était "pas un échec", bien que cette nouvelle réunion ait échoué à définir concrètement les contours d'une force neutre pour l'est, en proie à un regain de violences.

"Ce n'est pas un échec puisqu'on a déterminé que la force sera sous la direction de l'Union africaine (UA) et des Nations Unies", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, relevant aussi "l'offre de la Tanzanie" de fournir des troupes. La rencontre des dirigeants des pays de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) organisée dans la capitale ougandaise était la troisième en deux mois consacrée à la crise en RDC. Samedi, le communiqué publié à l'issue de la réunion apportait encore peu d'éléments sur la future force.

Selon le texte, la force serait déployée "sous un mandat de l'UA et des Nations unies" pour faire notamment barrage dans l'est aux mutins se revendiquant du Mouvement du 23 mars (M23), que l'armée affronte depuis mai et que l'ONU et Kinshasa accusent d'être soutenu par le Rwanda voisin, qui dément. Un déploiement de la force est prévu d'ici "trois mois". "Nous pouvons compter sur nos amis rwandais pour qu'ils essaient de faire en sorte qu'il se passe des choses qui empêchent cela", a déclaré Lambert Mende. "Mais nous les en empêcherons. Dans trois mois, la force interviendra", a-t-il martelé.

Prochain sommet dans un mois

Le président rwandais Paul Kagame n'était pas présent à ce mini-sommet. Une absence que Kinshasa regrette: "Naturellement nous aurions souhaité qu'il soit là", mais le "maître d'oeuvre" du M23, "qui est le ministre de la Défense (rwandais James Kabarebe), était bien là", a souligné M. Mende, faisant allusion à un rapport de l'ONU mettant en cause ce responsable.

La CIRGL a demandé à ses ministres de la Défense de se retrouver à nouveau rapidement pour travailler à "l'opérationalisation de la force internationale neutre, en vue de la déployer dans un délai de trois mois". Un autre sommet de l'organisation, qui compte 11 pays, est prévue dans un mois.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : l'affaire Muyambo, arnaque ou manipulation politique ?

RDC : l'affaire Muyambo, arnaque ou manipulation politique ?

L'ex-bâtonnier du barreau de Lubumbashi Jean-Claude Muyambo est détenu depuis le 20 janvier à Kinshasa. La justice congolaise l'accuse d'avoir vendu un immeuble qui ne lui appartenait pas. L'intéress&e[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

RDC 

Interview : "Même exilé à Paris, Filimbi continue la lutte pour la démocratie en RDC"

Trois des fondateurs du mouvement citoyen congolais Filimbi (RDC) viennent de s’exiler en Europe, après s’être cachés pendant plusieurs semaines à Kinshasa pour fuir la répression[...]

RDC - Massacre de civils à Beni : que font l'armée et la Monusco ?

Dix-neuf personnes ont été tuées à la machette mercredi à Beni, territoire de l'est de la RDC où des massacres de civils ont lieu depuis plus de six mois. Une situation qui perdure[...]

RDC : Filimbi et les Américains

Les États-Unis ont-ils financé les activistes de Filimbi ? Barack Obama a répondu à Joseph Kabila en l'appelant au lendemain de la présidentielle nigériane...[...]

RDC : bientôt un (nouvel) "enterrement groupé" de cadavres conservés à la morgue de Kinshasa

Pour éviter une nouvelle polémique après celle qui a suivi la découverte d'une fosse commune à Maluku, dans la banlieue de Kinshasa, les autorités congolaises ont annoncé lundi[...]

RDC : l'Union européenne veut une enquête urgente sur la fosse commune

L'Union européenne a appelé vendredi à ce qu'une enquête urgente soit menée sur la fosse commune découverte près de Kinshasa et qui suscite de nombreuses questions en[...]

Charnier de Maluku en RDC : Tshisekedi dénonce les "escadrons de la mort" de Kabila

Étienne Tshisekedi, le président de l'UDPS (opposition), a signé depuis Bruxelles un communiqué très violent à l'égard du pouvoir en RDC, suite à la découverte d'une[...]

RDC : Filimbi a-t-il un avenir ?

La répression des autorités de Kinshasa et le discrédit de la classe politique congolaise pourraient ouvrir un boulevard au tout jeune mouvement citoyen Filimbi.[...]

RDC : que faire de Mathieu Ngudjolo Chui, l'acquitté indésirable de la CPI ?

Acquitté des charges de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) le 27 février 2015, le Congolais Mathieu Ngudjolo Chui embarrasse. Toujours en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120909170259 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120909170259 from 172.16.0.100